Skip to main content

Daniel Bri?re aime ?l'attitude d'affaires? des joueurs des Flyers

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Daniel Bri?re aime bien ?l'attitude d'affaires? que les joueurs des Flyers de Philadelphie ont adopt? depuis le d?but des s?ries. Autant la saison r?guli?re a ?t? une suite d'?v?nements les plus rocambolesques que les autres - rien que le nombre de gardiens qui ont d?fil? suffirait ? remplir la moiti? d'un magazine ? sensations -, autant les s?ries se sont d?roul?es sans anicroche, a indiqu? l'attaquant qu?b?cois.

?Les s?ries, c'est pour ?a que nous nous sommes pr?par?s tout au long de la saison, a-t-il not?, lundi midi, ? quelques heures du cinqui?me match de la finale de l'Association Est ? Wachovia Center. Nous avons fait face ? bien des obstacles cette saison. Nous avons v?cu diff?rentes ?motions parce que parfois on jouait bien, parfois on ne jouait pas bien. Il y a eu les blessures, le changement d'entra?neur...

?Alors il y a eu plusieurs distractions. Mais depuis le d?but des s?ries, les joueurs sont tr?s concentr?s. Ils pensent ? leur match, en fonction d'un match ? la fois.?

Bri?re a reconnu que le visionnement d'un film sur l'histoire des Broad Street Bullies, c'est-?-dire l'?quipe des Flyers qui a remport? la coupe Stanley ? deux reprises dans les ann?es 1970, a ?galement inspir? les joueurs de l'?dition actuelle.

??On a vu ?? quel point les gens de la ville s'??taient rang??s derri??re l'??quipe. On a vu la m??me chose, r??cemment, quand les Phillies ont remport?? la S??rie mondiale (au baseball, en 2008). Il y a quatre sports majeurs ?? Philadelphie et quand l'une des quatre ??quipes fait bien dans les s??ries, on voit que la ville change, a soulign?? Bri??re.

??Je l'avais dit quand je me suis amen?? ?? Philadelphie, je voulais vivre ??a justement. Alors, je ne veux pas rater cette occasion d'aller en finale. Je ne veux pas rater mon coup.??

Bri??re a par ailleurs louang?? son co??quipier Claude Giroux, qui s'av??re sans doute la plus belle surprise chez les Flyers dans les pr??sentes s??ries. Le joueur de centre franco-ontarien avait huit buts et huit aides en 16 rencontres ??liminatoires avant le match de lundi.

??On parle beaucoup de son talent, de sa vision, de ses mains, mais ce qui m'impressionne le plus, c'est sa force de caract??re, a affirm?? Bri??re. Quand l'issue du match est ?? l'enjeu, il est l??. Il a r??pondu plusieurs fois de cette mani??re par le pass??.??

On parle beaucoup de la foule du Centre Bell qui est bruyante, mais Bri??re s'attendait ?? une atmosph??re ??lectrique, lundi soir, ?? Wachovia Center, ?? l'occasion du match qui pouvait propulser les Flyers en finale de la Coupe Stanley.

??Je m'attends ?? ce que ce soit pas mal fou, a-t-il dit de la foule, lundi midi. Nos partisans savent dans quelle situation on se trouve. ??a fait un bon moment que les Flyers se sont retrouv??s dans une telle position, alors je m'attends ?? beaucoup d'enthousiasme, c'est certain.??

En voir plus