Skip to main content

Poolers : Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Danault, Kempe et Nilsson représentent des options intéressantes au cours des sept prochains jours

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 30 pour cent des ligues sur Yahoo.

Poolers : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Phillip Danault, Canadiens de Montréal (20 pour cent) - Si Danault est depuis le début de sa carrière étiqueté comme un centre fiable défensivement, il est en train de montrer qu'il est également capable de produire offensivement lorsqu'il se fait confier des ailiers de qualité. Depuis la mi-décembre, Danault est le meilleur pointeur des Canadiens avec une récolte de près d'un point par match (23 points en 24 matchs). Fait encore plus remarquable, 22 de ces 23 points ont été récoltés à forces égales, lui qui ne voit pour ainsi dire jamais d'action sur le jeu de puissance. Son autre point a été obtenu en… infériorité numérique! Danault est d'ailleurs au septième rang dans toute la LNH avec 22 points à forces égales depuis le début de cette belle séquence, le 15 décembre. Il s'agit d'une statistique rassurante pour les poolers, qui n'ont pas besoin de se soucier du rendement de son équipe en avantage numérique. Depuis qu'il forme un trio avec Jonathan Drouin et Brendan Gallagher, Danault est encore plus dangereux, et il a amassé sept points (trois buts, quatre passes) à ses cinq derniers matchs, ainsi que 12 points (quatre buts, huit passes) à ses 11 dernières parties.

Video: WPG@MTL: Danault profite du retour de Gallagher

Adrian Kempe, Kings de Los Angeles (1 pour cent) - Kempe avait montré de belles choses la saison dernière, terminant la campagne avec une récolte de 16 buts et 37 points en 81 matchs. Cependant, comme la majorité de ses coéquipiers, il a été décevant depuis le début de la présente saison. Les choses semblent toutefois vouloir se replacer pour le 29e joueur sélectionné au repêchage 2014 de la LNH. Kempe, qui évolue sur un trio en compagnie d'Ilya Kovalchuk et de Carl Hagelin, a amassé au moins un point à chacun de ses quatre derniers matchs, pour une récolte totale de quatre buts et deux passes. Il est utilisé sur la deuxième vague du jeu de puissance, et il a d'ailleurs récolté un point en avantage numérique depuis le début de sa séquence fructueuse. Ce n'est pas non plus une coïncidence si cette hausse de buts marqués se produit alors qu'il lance davantage au filet adverse. Avec 12 tirs à ses quatre derniers matchs, il est loin devant la moyenne de 1,3 tir par rencontre qu'il décochait depuis le début de la saison.

Video: LAK@PHI: Kempe redonne l'avance aux Kings

Anders Nilsson, Sénateurs d'Ottawa (8 pour cent) - La position de gardien représente souvent un véritable casse-tête pour les poolers, surtout dans les pools avec un nombre important d'équipes. La capacité d'ajouter au bon moment des cerbères qui ne sont pas considérés comme les gardiens numéro un de leur organisation, mais qui traversent une bonne séquence peut faire la différence entre la victoire et la défaite. C'est pourquoi Nilsson représente une excellente option pour les poolers cette semaine, lui qui est très solide depuis qu'il a trouvé ses repères avec les Sénateurs à la suite de la transaction qui l'a fait passer de Vancouver à Ottawa. D'abord appelé à tenir le fort pendant la blessure à Craig Anderson, Nilsson fait tellement bien depuis un mois qu'il sera difficile pour Anderson de reprendre sa place devant le filet. Anderson a perdu ses quatre départs depuis son retour en santé, tandis que Nilsson montre une fiche de 6-2-0 à ses huit derniers départs, avec une moyenne de buts alloués de 1,88, un pourcentage d'arrêts de ,949 et un blanchissage. Comme les Sénateurs n'ont aucun intérêt à terminer dans les bas-fonds du classement cette saison puisqu'ils ne possèdent pas leur choix de première ronde, l'entraîneur Guy Boucher fera appel au gardien qui lui donne la meilleure chance de gagner, et il s'agit de Nilsson pour le moment.

Video: WPG@OTT : Nilsson solide devant Scheifele en I.N.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.