Skip to main content

Dallas résiste au Wild et remporte la série

Les Stars tiennent le coup contre une remontée folle en troisième période pour éliminer le Minnesota en six matchs

par Dan Myers / Correspondant LNH.com

ST. PAUL, Minnesota - Pendant 40 minutes, les Stars de Dallas semblaient en voie de se qualifier facilement pour la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley grâce à un gain sans équivoque contre le Wild du Minnesota dans le match no 6.

Puis la troisième période s'est mise en branle.

Les Stars ont marqué trois buts en première période et ont résisté à une poussée de quatre buts du Wild en troisième période pour l'emporter 5-4 dans le match no 6 de leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest au Xcel Energy Center, dimanche.

Les Stars ont remporté 4-2 la série quatre-de-sept. Ils affronteront le vainqueur de la série opposant les Blues de St. Louis aux Blackhawks de Chicago en deuxième ronde. Les Blues et les Blackhawks disputeront le match no 7 de leur série à St. Louis, lundi.

Video: Dallas tiennent le coup pour remporter la série

Les Stars ont remporté une première série éliminatoire depuis 2008 quand ils avaient atteint la finale de l'Association de l'Ouest.

Jason Spezza a marqué un but et a amassé trois aides et Jamie Benn a obtenu un filet et deux assistances pour les Stars qui ont vu leur gardien Kari Lehtonen effectuer 25 arrêts. Patrick Sharp, John Klingberg et Alex Goligoski ont inscrit les autres buts des Stars qui menaient 4-0 après deux périodes.

« Au cours des 45 premières minutes, l'amphithéâtre était muet, a noté l'entraîneur des Stars Lindy Ruff. Rien ne se passait. Nous les dominions, nous les forcions à tenter de passer au travers de nous, nous leur avons concédé pas plus de quatre ou cinq chances.

« Les 15 dernières minutes ont été intéressantes. »

Le but de Goligoski, au milieu du troisième engagement, s'est avéré le but victorieux.

Le défenseur Jared Spurgeon a marqué deux buts pour le Wild. Devan Dubnyk a bloqué 19 tirs devant le filet des perdants. Jonas Brodin et Jason Pominville ont complété la marque pour le Wild.

Le Wild a marqué trois buts en l'espace de 4:50 pour s'approcher à 4-3 avec 11:21 à jouer à la troisième période.

« Nous parlons beaucoup de momentum au cours des séries éliminatoires, a souligné l'attaquant des Stars Patrick Sharp. Nous menions 4-0 [avec] 20 minutes à jouer, ils ont marqué un but en avantage numérique, et l'amphithéâtre est revenu à la vie, et nous avons eu de la difficulté à les arrêter, mais nous avons réussi. Nous avons remporté la victoire et nous en sommes très heureux. Nous éprouvons beaucoup de respect pour ce que le Minnesota a fait de son côté. Ce fut une série difficile, mais nous sommes enthousiastes de passer à la prochaine ronde. »

Goligoski a porté le score 5-3 à 10:28 avant que Pominville ne s'empare d'un retour de la pointe près du poteau gauche pour réduire encore une fois l'écart à un but à 15:13.

Le Wild a retiré Dubnyk pour un attaquant supplémentaire avec 1:45 à jouer et il a bien failli créer l'égalité lors d'une mêlée avec 33 secondes à faire. La reprise vidéo a confirmé la décision appelée sur la patinoire, c'est-à-dire que la rondelle n'avait pas complètement traversé la ligne du but.

Les Stars ont profité d'un avantage numérique de 5-contre-3 au début du match. Spezza a remis de l'autre côté à Klingberg qui a tiré sur réception du cercle gauche pour déjouer Dubnyk à 5:56 de la première période.

Spezza a porté la marque 2-0 à 9:07 quand il s'est emparé du retour du tir de Mattias Janmark.

Sharp a couronné une montée à 2-contre-1 avec Benn à 18:11 en déjouant Dubnyk à l'aide d'un tir du côté du bouclier pour inscrire son troisième but de la série.

Benn a marqué son quatrième but de la série avec 23,7 secondes à jouer à la deuxième avec un tir au-dessus de la mitaine de Dubnyk à partir du cercle gauche.

Spurgeon et Brodin ont marqué en l'espace de 16 secondes au début de la troisième pour réduire l'écart à 4-2.

Bien placé devant le filet, Spurgeon a marqué en avantage numérique en poussant la rondelle. Brodin a tiré du revers après qu'Erik Haula eut attiré deux défenseurs vers lui avant de remettre à Brodin dans l'enclave.

« Pendant 45 minutes, nous avons disputé un match modèle, a rappelé Ruff. Je ne suis pas un grand partisan de la punition appelé contre [Antoine] Roussel [qui a mené au but de Spurgeon] dans un match comme celui-là, mais cela leur a donné un peu de vie. Nous avons fait une erreur sur leur deuxième but, et le match s'est animé. »

Spurgeon a inscrit son deuxième but du match en tirant sur réception du cercle gauche à 8:39 pour réduire l'écart à 4-3, mais moins de deux minutes plus tard, le tir de Goligoski a dévié dans les airs devant Dubnyk, qui avait la vue obstruée, avant de frapper le patin du gardien et de pénétrer dans le filet. Dubnyk semble avoir poussé la rondelle dans le filet.

En voir plus