Skip to main content

Dahlin ne s'en fait pas avec les attentes chez les Sabres

Le défenseur sélectionné au premier rang total au repêchage 2018 est « motivé à gagner des matchs de hockey »

par Mike Zeisberger @zeisberger / Journaliste NHL.com

BUFFALO - Rasmus Dahlin venait de compléter sa première session sur glace en tant que membre des Sabres de Buffalo, lundi, quand il a appris que même les joueurs sélectionnés au premier rang total doivent faire la sale besogne.

La séance venait de se terminer au complexe d'entraînement des Sabres et on avait besoin de quelqu'un pour ramasser toutes les rondelles dans le filet. Aussi bien que ce soit le petit nouveau, qui était plus que partant pour le faire.

Dahlin était assis dans le demi-cercle du but, amassant deux douzaines de rondelles qu'il a mises dans une chaudière.

Il était incapable d'arrêter de sourire.

À LIRE : Dahlin a vécu une soirée de repêchage formidable avec les Sabres | Neuf équipes qui ont brillé au repêchage 2018

« Génial », a répondu Dahlin lorsqu'on lui a demandé de décrire ses premiers coups de patin dans l'uniforme des Sabres.

Les partisans des Sabres ressentent la même chose à l'égard de leur nouveau joueur.

Trois jours après que les Sabres eurent fait de ce défenseur mobile le tout premier choix du repêchage 2018 de la LNH à Dallas, l'amour entre cette ville folle de hockey et cet adolescent aux cheveux blonds natif de Trollhättan en Suède était bien visible.

Afin de s'imprégner de l'esprit de son nouveau domicile, Dahlin est arrivé à Buffalo en portant une casquette des Bills de Buffalo, dimanche. « Ça démontre qu'on est tous unis à Buffalo », a déclaré le directeur général Jason Botterill.

La présentation de Dahlin aux médias locaux et aux partisans s'est faite lundi, lors d'une conférence de presse dans l'atrium du KeyBank Center. Le point culminant des festivités est survenu quand Botterill a remis à Dahlin le chandail no 26 des Sabres avec son nom dans le dos.

Dahlin portait le no 26 avec Frolunda dans la Ligue élite de Suède. Le no 26 s'est libéré la saison dernière, quand les Sabres ont assigné l'attaquant Matt Moulson à Ontario dans la Ligue américaine de hockey.

« C'est un sentiment incroyable, a affirmé Dahlin. De simplement pouvoir enfiler ce chandail avec le logo, c'est extraordinaire. Ça fait tellement longtemps que j'attends de faire ça et j'y suis enfin. »

Il n'était pas le seul à être emballé par son nouveau chandail. Après la conférence de presse, ses parents, Asa et Martin, son frère Felix et sa sœur Ella ont foncé à la boutique des Sabres pour se procurer le leur.

Les objets à l'effigie de Dahlin sont d'excellents vendeurs au sein d'une base de partisans qui voulaient désespérément voir les Sabres obtenir le premier choix au total. Ils avaient les meilleures chances de remporter la loterie du repêchage en 2014, mais les Panthers de la Floride avaient été les grands gagnants pour sélectionner le défenseur Aaron Ekblad. Le même scénario est survenu en 2015. Les Sabres ont perdu la loterie au profit des Oilers d'Edmonton, qui ont sélectionné l'attaquant Connor McDavid.

Botterill est tout aussi enthousiaste par l'arrivée de Dahlin que les partisans. Cela dit, il a précisé qu'il ne s'attendra pas à ce que Dahlin transporte l'équipe sur ses épaules, peu importe l'excitation qui accompagne son arrivée.

« Il n'a pas besoin d'être le sauveur, a dit Botterill. Nous sommes dans une situation où nous sommes excités de nos jeunes joueurs comme Jack [Eichel], Sam [Reinhart], Rasmus Ristolainen. Il peut faire partie de ce groupe de joueurs qui grandiront tous ensemble. »

Video: Les Sabres sélectionnent Dahlin avec le choix no 1

« Il faut certainement avoir de meilleurs résultats sur la glace. Mais pour en avoir parlé avec d'autres joueurs, nous sommes excités d'intégrer Rasmus à ce groupe et laisser les joueurs se développer ensemble pour former un noyau. »

« Maintenant, une grosse partie de notre travail est de gérer les attentes par rapport à la carrière de Rasmus. Il faut l'aider. Il faut faire partie du processus de développement avec lui. »

Ce processus commencera officiellement au début du camp de développement des Sabres, mercredi au HarborCenter.

« Ç'a été des moments occupés, donc ce sera bien de pouvoir commencer à me développer et à m'entraîner avec les Sabres de Buffalo », a dit Dahlin.

Même avec tellement d'attentes envers lui?

« Je ne pense pas de cette façon, a-t-il dit. Je suis tellement motivé à gagner des matchs de hockey, donc je donnerai tout ce que j'ai à cette équipe pour que nous réussissions à gagner. C'est ce sur quoi je me concentre. »

Il a également pensé aux Maple Leafs de Toronto, les grands rivaux de sa nouvelle équipe, qui sont maintenant à 90 minutes en voiture au nord de Buffalo, au Air Canada Centre.

Lorsqu'on lui a demandé ce à quoi il avait hâte, Dahlin a répondu : « J'ai entendu dire que les matchs entre Buffalo et les Maple Leafs de Toronto sont intenses, donc ce sera amusant. J'ai hâte à ces rencontres. »

Les Sabres et les Maple Leafs comptent sur deux des trois derniers premiers choix au total. Toronto avait sélectionné l'attaquant Auston Matthews avec le premier choix au total en 2016.

« Je suis emballé par tout ça, a affirmé Dahlin. C'est juste génial d'être ici. »

La ville de Buffalo ne pourrait pas être plus en accord.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.