Skip to main content

Dach espère demeurer avec les Blackhawks après le camp

Le troisième choix au total du Repêchage 2019 apprend des hauts et des bas au Tournoi des espoirs de Traverse City

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur de la rédaction NHL.com

TRAVERSE CITY, Michigan - Kirby Dach a des attentes élevées en vue du camp d'entraînement des Blackhawks de Chicago.

« Mon objectif est d'être prêt, de connaître un bon départ au camp et de me faire remarquer dans l'espoir de demeurer là-bas pour le reste de la saison », a affirmé Dach, le troisième choix au total du Repêchage 2019 de la LNH. « Je dois me présenter sous mon meilleur jour et forcer la main des entraîneurs et de la direction des Blackhawks pour qu'ils me gardent avec eux au lieu de me renvoyer dans les rangs juniors.

« J'ai beaucoup de pain sur la planche et j'ai hâte de commencer. »

31 en 31 Blackhawks : Trois enjeux à surveiller | Les cinq meilleurs espoirs | Pour les poolers

Le joueur de centre s'est démarqué par son côté compétitif en jouant avec les Blackhawks au Tournoi des espoirs 2019.

Dans le premier match, un gain de 5-4 en prolongation face aux Red Wings de Detroit vendredi, Dach (6 pieds 4 pouces, 197 livres) a eu un impact lors de chacune de ses présences sur la glace, ou presque. Il a marqué en première période et a mis la table pour le but en surtemps du défenseur Adam Boqvist, le choix de première ronde (huitième au total) des Blackhawks au Repêchage 2018.

Samedi, le joueur de 18 ans s'est retrouvé sous les projecteurs pour des raisons différentes dans un revers de 6-3 face aux Maple Leafs de Toronto. Il a affiché un différentiel de moins-3 et a écopé deux pénalités en troisième période.

Le match de samedi avait lieu 16 heures après la conclusion de la rencontre de vendredi, une tâche difficile sur le plan physique et émotif pour les joueurs.

« Il semblait frustré et probablement qu'il était fatigué », a soumis Dave King, qui dirige les espoirs de Chicago et est l'entraîneur de Rockford, le club-école des Blackhawks dans la Ligue américaine de hockey (LAH). « Ils sont jeunes. Ils sont fébriles de sauter dans l'action, mais soudainement, ça devient éreintant sur la patinoire. Il y a beaucoup de bons joueurs ici, et ce n'est pas aussi facile qu'on le pense. »

Dach sait que les excuses ne font pas partie de la recette du succès.

Tweet from @CarterBaum: Beautiful feed from Riley McKay to his Saskatoon teammate Kirby Dach to put the #Blackhawks up after allowing an early goal shorthanded. Catch it live here ������ https://t.co/3XwSy9Jn5c pic.twitter.com/JOV50RFnio

« C'est à moi de me préparer pour être constant chaque soir, a-t-il dit samedi. Le fait que le dernier match remontait à moins de 24 heures n'a rien à voir. Il y a des choses que tu ne peux pas contrôler. La seule chose que tu peux influencer, c'est toi-même et l'impact que tu peux avoir. Je dois être meilleur. »

Il aura une autre chance de se faire valoir ici, mardi, quand les Blackhawks disputeront leur dernière partie du tournoi à huit équipes face au Wild du Minnesota à midi. Dach n'a pas joué lundi face aux Blues de St. Louis, alors que les Blackhawks ont modifié leur formation pour faire place à d'autres espoirs.

La saison dernière, avec Spokane dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL), Dach a récolté 73 points (25 buts, 48 passes) en 62 matchs. Son talent pour foncer au filet et déborder les défenseurs, combiné à sa capacité à diriger le jeu en zone offensive, a fait de lui un choix attrayant après que les attaquants Jack Hughes (Devils du New Jersey) et Kaapo Kakko (Rangers de New York) eurent été sélectionnés aux premier et deuxième rangs, respectivement.

« J'aime sa façon de se déplacer pour un joueur imposant. Il a de bonnes mains, une bonne vision et un bon tir, mais ce qui ressort le plus, c'est son coup de patin malgré son gabarit, a noté King. Ajoutez 10 livres et il sera plus fort. Il deviendra dangereux. »

Assez dangereux pour percer la formation des Blackhawks, à qui l'on prédit une participation aux séries après les avoir ratées en 2018-19?
Tout dépendra de la façon dont l'entraîneur des Blackhawks Jeremy Colliton bâtira sa formation et du jeu de Dach.

Ce dernier s'est dit prêt à relever le défi.

« Comme athlète, tu as toujours confiance en tes habiletés et tu veux connaître du succès pour atteindre le prochain niveau le plus rapidement possible, a mentionné Dach. Je dois continuer à travailler sur la base et m'assurer que je prends de bonnes habitudes de travail pour compétitionner chez les professionnels.

« Tout le monde est talentueux à la base, mais on l'entend tout le temps, pour percer dans cette ligue, il faut atteindre un deuxième, un troisième et même un quatrième niveau. Un jeune joueur comme moi doit être comme une éponge et absorber tout ce que je peux apprendre des joueurs plus vieux qui ont connu de longues carrières. Je dois m'assurer d'apprendre et d'être le meilleur joueur possible ici. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.