Skip to main content

Crawford fait bien à son premier match depuis décembre

Il a réalisé 27 arrêts après une absence de 10 mois en raison d'une commotion cérébrale

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO - L'enthousiasme de Corey Crawford a été refroidi, c'est le moins qu'on puisse dire.

Crawford disputait un premier match depuis le 23 décembre 2017, lui qui était ennuyé par une commotion cérébrale, et il a réalisé 27 arrêts pour les Blackhawks de Chicago dans un revers de 4-1 aux mains des Coyotes de l'Arizona jeudi. Il a affirmé s'être senti de mieux en mieux à mesure que la partie avançait, mais que le résultat était bien plus important que son rendement.

À LIRE AUSSI: Poolers: Top 25 gardiens | Super 16: Les Leafs se hissent au sommet

« Je ne sais pas s'il existe quelque chose de plus important que de gagner des matchs de hockey, a souligné Crawford. C'est notre objectif chaque fois que nous sautons sur la glace. »

Si Crawford ne semblait pas ouvertement enthousiaste au sujet de son retour, les autres membres des Blackhawks l'étaient.

« C'est le véritable point positif, la manière dont [Crawford] a joué, a mentionné l'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. Je l'ai trouvé en contrôle, il a bien manié la rondelle autour de son filet, ses déplacements étaient excellents, il anticipait bien le jeu, il se postait au haut de son demi-cercle et a stoppé des tirs très dangereux. Il nous a gardés dans le match. Malheureusement, nous n'en avons pas profité. »

Si Crawford a raté les 47 dernières parties de la dernière saison et les cinq premières de la présente campagne, il n'a pas paru rouillé. Il a affronté 12 lancers en première période et a cédé une fois contre l'attaquant des Coyotes Lawson Crouse sur une descente à 2-contre-1 avec Clayton Keller, ce qui portait la marque 1-0 Coyotes à 11:43. Lorsque Crawford a quitté la patinoire pour le premier entracte, ses coéquipiers l'ont accueilli avec des tapes d'encouragement.

Crawford a réalisé son plus bel arrêt alors que les Blackhawks tiraient de l'arrière 2-1 à 4:02 du troisième tiers, alors qu'il a frustré Michael Grabner qui s'amenait en échappée. Mais après un revirement de l'attaquant des Blackhawks Chris Kunitz, Keller a fait mouche d'un tir des poignets pour faire 3-1 à 14:22.

Video: undefined

« Je me suis senti mieux en deuxième et en troisième, a expliqué Crawford. Ce fut une séquence malheureuse à la fin. J'ai encore le sentiment que j'aurais dû stopper le tir de [Keller]. Nous étions dans le match, nous avons créé plusieurs chances de marquer, et je dois tenter de réussir l'arrêt. Je dois maintenant l'oublier et me concentrer sur le prochain match. »

Quenneville a indiqué qu'il allait attendre de voir comment Crawford allait se sentir vendredi, mais il s'attend à le renvoyer devant le filet samedi contre les Blue Jackets de Columbus samedi (19 h (HE); FS-O, WGN, NHL.TV) ou contre le Lightning de Tampa Bay dimanche.

« C'est comme si nous nous y attendions, a souligné le centre Jonathan Toews. Il s'amène devant le filet, et il est tellement confiant et calme, il se contente de jouer au hockey. Il avait l'air du gardien que nous connaissions, et je pense qu'il s'agit d'un très bon signe. Je ne savais pas trop quand ce moment allait se produire, alors c'est super que ça arrive tôt dans la saison. C'est plaisant de le voir faire aussi bien faire, peu importe le résultat de ce soir. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.