Skip to main content

Coyotes: Le retour de Kuemper attendra

Le gardien espérait revenir au jeu contre les Canadiens, mais il a subi un recul dans sa réadaptation lors de l'entraînement matinal

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Coyotes de l'Arizona espéraient enfin pouvoir compter sur Darcy Kuemper, lui qui est blessé depuis le 19 décembre. Le gardien a toutefois été victime d'un recul lors de l'entraînement matinal, et il devra déclarer forfait en vue du match de lundi face aux Canadiens (19 h (HE); RDS, TSN2).

Blessé au bas du corps, celui qui connaissait une saison digne du trophée Vézina était l'un des deux joueurs dont une décision devait être prise avant le match, en compagnie d'Oliver Ekman-Larsson, absent depuis le 30 janvier.

À LIRE AUSSI: Le CH en quête d'une première cette saison, lundiTable ronde : Après Ovechkin, qui atteindra le plateau des 700 buts?

Les Coyotes ont toutefois indiqué sur Twitter avant la période d'échauffement que Kuemper avait été victime d'un recul dans sa remise en forme et qu'il ne serait pas en mesure d'être en uniforme contre les Canadiens. Antti Raanta sera le partant et il sera secondé par Adin Hill.

Les Coyotes (27-23-7) auraient bien eu besoin du retour de Kuemper. Ils viennent d'encaisser huit revers à leurs dix derniers matchs (2-5-3) et se retrouvent à l'extérieur du portrait des séries pour la première fois depuis belle lurette.

Le gardien de 29 ans maintient un dossier de 15-8-2, une moyenne de buts alloués de 2,17 et un taux d'efficacité de ,929 en 25 présences devant le filet arizonien, cette saison. En son absence, les Coyotes ont affiché un rendement de 7-10-3 - le 28e de la Ligue - et ont accordé en moyenne 3,05 buts par match.

Tout ne repose pas uniquement sur ses épaules, mais il devrait aider à freiner l'hémorragie lorsqu'il sera enfin prêt à sauter sur la patinoire.

« C'est notre meilleur joueur, c'est certain, a déclaré l'attaquant Clayton Keller. Chaque fois qu'il est devant le filet, nous jouons avec beaucoup de confiance. Quand nous avons besoin d'un arrêt, il le fait. Il a été incroyable pour nous depuis son arrivée avec l'équipe. »

Video: ARI@CHI: Kuemper plonge pour voler Toews

Malgré cette mauvaise séquence, il n'y a pas lieu d'appuyer sur le bouton panique puisqu'ils ne sont qu'à un point des Flames de Calgary et de la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest et à trois points des Golden Knights de Vegas et du troisième rang dans la section Pacifique.

« Quand tu retrouves ton meilleur joueur, ça donne une impulsion, a fait valoir Tocchet. Mais on ne peut pas lui confier toutes les responsabilités et s'attendre à ce qu'il nous transporte. On doit aussi faire notre part. S'il joue, on doit faire en sorte qu'il voit les tirs. »

Le capitaine Ekman-Larsson aidera assurément dans cet aspect. Ce ne fut qu'une absence de quatre matchs, mais Tocchet a dû trouver le moyen de répartir la moyenne de 23 minutes de temps de jeu du Suédois entre le reste de sa brigade défensive.

« Ekman-Larsson est un joueur qui joue beaucoup de minutes, a-t-il indiqué. De retrouver un joueur qui peut jouer autant, ça replace chacun dans la bonne chaise et ça permet à tout le monde de conserver la même énergie jusqu'à la fin du match. »

Le but de plus

Ce ne sera peut-être plus nécessaire avec le retour éventuel de Kuemper, mais les Coyotes insistent sur la nécessité de trouver la façon d'inscrire « le but de plus », celui qui va leur permettre de créer l'égalité ou de faire la différence dans un match.

« Il faut trouver de la constance, a insisté le pilote. Si tu vas au filet, tu dois y aller de façon constante, pas seulement un match, et ça va finir par fonctionner. Phil Kessel a été à ces endroits, autour du filet. Il doit continuer. Tu ne peux pas juste le faire de temps en temps. C'est difficile. »

Les Coyotes ont encaissé sept de leurs huit derniers revers par un écart de deux buts ou moins. Quand on considère que Kuemper a accordé trois buts ou plus à seulement huit reprises en 25 matchs, le problème risque de résorber de lui-même.

« Nous livrons des matchs serrés récemment, mais nous ne marquons pas les buts importants, a indiqué le meilleur buteur de la formation, Conor Garland. C'est difficile pour la confiance, mais nous ne devons pas lâcher et trouver le moyen de gagner ces matchs.

« Kuemper est un gros morceau de notre équipe, mais nous devons mieux jouer devant. Si nous le faisons, nous devrions être corrects. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.