Skip to main content

Couturier surprend même ses coéquipiers à Philadelphie

Le capitaine des Flyers Claude Giroux le savait bon à l'attaque, mais pas tant qu'il le montre cette saison

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Pour l'avoir affronté dans les rangs juniors, les attaquants Charles Hudon et Nicolas Deslauriers des Canadiens de Montréal ne sont pas surpris de l'éclosion à l'attaque cette saison de Sean Couturier chez les Flyers de Philadelphie.

« C'était un marqueur et je le voyais comme un excellent joueur offensif à mes débuts dans la LHJMQ, a mentionné Hudon. Je le connais peu parce que j'étais vraiment plus jeune que lui. »

« Je n'ai pas trop suivi également son cheminement dans l'organisation des Flyers, mais je le vois comme un joueur de centre du style de Tomas Plekanec, mais en plus offensif.

« Les deux s'acquittent des mêmes tâches défensivement sur les mises au jeu et ils sont excellents face aux meilleurs éléments des adversaires, mais il (Couturier) peut apporter une bonne contribution à l'attaque. »

Couturier, âgé de 25 ans, connaît sa meilleure saison dans la LNH, avec une récolte de 51 points en 53 matchs. Son meilleur total de points au cours de ses six premières campagnes n'avait été que de 39 points, réalisé deux fois. Avec 27 buts, il a pulvérisé son sommet personnel qui était de 15 filets.

Le capitaine des Flyers Claude Giroux a fait son éloge dernièrement à l'occasion de sa participation au Match des étoiles Honda de la LNH, à Tampa, en Floride.

« Nous savions tous que Sean était bon offensivement, mais peut-être pas autant qu'il le montre, avait admis Giroux. De l'avoir à mes côtés, lui qui est très responsable en défense et qui a trouvé sa touche à l'attaque, me facilite grandement la tâche. C'est le 'fun' de jouer avec lui parce que je n'ai pas à me soucier autant de mon jeu en défense.

« Avec l'autre membre de notre trio Travis Konecky, nous avons créé une belle cohésion, et nous espérons qu'elle va durer en deuxième moitié de saison. »

Deslauriers s'est dit heureux de voir Couturier, qui se dit Néo-Brunswickois même s'il est né en Arizona, aux États-Unis, connaître autant de succès.

« Le départ de Brayden Schenn (échangé aux Blues de St. Louis) lui a sûrement donné plus de temps de jeu en supériorité numérique. Je suis content pour lui, en tant que francophone. »

Deslauriers avait remarqué le potentiel de Couturier à l'attaque comme défenseur à sa dernière saison dans la LHJMQ en 2010-11.

« Il était avec les Voltigeurs de Drummondville et on m'avait confié comme mission de le surveiller étroitement en séries éliminatoires. Nous (les Olympiques de Gatineau) les avions sortis en cinq matchs », a-t-il rappelé fièrement.

« C'est un gros bonhomme rapide qui possède de belles aptitudes. Il a tout pour lui, l'a-t-il décrit. Il n'était pas classé parmi les meilleurs espoirs nord-américains en vue du repêchage 2011 pour rien. Il a fait le saut directement des rangs juniors à la LNH, ce qui n'est pas évident, mais il a tout de même récolté sa part de points. On voit cette saison que l'expérience qu'il a acquise lui a été très utile. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.