Skip to main content

Couturier espère jouer des matchs préparatoires avec les Flyers

Le joueur de centre des Flyers patine et se remet d'une blessure au bas du corps subie le 10 août

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

VOORHEES, New Jersey - Sean Couturier espère jouer lors des matchs préparatoires avec les Flyers de Philadelphie, lui qui a patiné pour une deuxième journée de suite mardi.

Les Flyers disputent cinq rencontres en six jours, à commencer par dimanche contre les Islanders de New York. Ils joueront ensuite trois parties en six jours à partir du 24 septembre contre les Bruins de Boston. Philadelphie entame sa saison régulière à Vegas contre les Golden Knights, le 4 octobre.

Couturier, un centre de 25 ans, s'est blessé au bas du corps lors d'un match caritatif à Québec le 10 août. Il était sur la glace au Flyers Skate Zone, mardi, travaillant avec l'entraîneur de patinage Slava Kouznetsov et son coéquipier Wayne Simmonds.

« J'aimerais jouer quelques matchs, au moins un ou deux, juste pour retrouver le rythme avant la saison, a dit Couturier. Je ferai ce qu'on me demandera. Ils me retiennent un peu. Je me sens bien. Nous sommes prudents et on prend les choses une journée à la fois pour s'assurer que tout soit parfaitement guéri. »

À LIRE : Giroux veut gagner sous les étoiles | MacDonald devrait rater le début de la saison | Patrick est en santé et prêt à aider les Flyers

Couturier devait avoir besoin de quatre à six semaines pour se remettre de sa blessure, et le directeur général des Flyers Ron Hextall a mentionné qu'il serait un participant à temps partiel lorsque le camp d'entraînement s'ouvrira vendredi.

« On s'attend à ce qu'il participe à certains exercices sans contact, a-t-il précisé. Participera-t-il aux 15 premières minutes ou s'entraînera-t-il en solitaire? Pour l'instant, on s'attend à ce qu'il participe à certains exercices au camp d'entraînement, mais pas à tous. »

Couturier a dit qu'il pourrait être fin prêt pour le début du camp d'entraînement, mais il comprend l'approche prudente.

« Nous avons du temps devant nous, et c'est la clé, a-t-il noté. Pendant la saison, j'aurais pris moins de temps. Je suis heureux d'avoir le temps de retrouver la santé pour être à 100 pour cent à mon retour au jeu. »

Couturier a mentionné qu'il doit s'habituer à se déplacer avec une orthèse au genou gauche.

« Actuellement, la chose la plus difficile est de s'y habituer, a expliqué Couturier. Ça limite certains mouvements, mais une fois que tu t'habitues, c'est correct. »

Couturier a révélé qu'il s'était blessé en tombant près de la bande en bataillant pour une rondelle libre avec un autre joueur lors du match caritatif. Il s'est relevé et a terminé la rencontre, mais la douleur dans son genou lors des jours suivants lui a signalé que quelque chose ne tournait pas rond. Un examen par résonance magnétique a permis de diagnostiquer la blessure.

Video: PIT@PHI, #6: Couturier marque avec Hornqvist sur lui

Il a précisé que sa blessure était différente de sa déchirure du ligament collatéral médial du genou droit subie lors d'une collision avec son coéquipier Radko Gudas durant un entraînement avant le match no 4 de la série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh. Il a raté un match, mais est revenu pour les matchs no 5 et 6.

« Ce n'est pas exactement la même blessure, mais ça se ressemble, a indiqué Couturier. Disons simplement que ce n'est pas parce que la blessure précédente n'avait pas guéri correctement. Ma blessure pendant les séries avait guéri. C'est un peu différent. »

Couturier a mentionné que son entraînement durant la saison morte était similaire à celui effectué après la saison 2016-17. Il a grandement travaillé à devenir plus explosif lors de ses premières enjambées et il croit que ça lui permettra de bâtir sur la dernière saison, lors de laquelle il a établi des sommets en carrière au chapitre des buts (31), des passes (45) et des points (76). Il a également terminé au deuxième rang du scrutin pour le trophée Selke, qui a été gagné par le centre des Kings de Los Angeles Anze Kopitar.

« Je suis motivé à prouver que je peux afficher de telles statistiques années après année, a-t-il dit. Je suis fier d'avoir été comparé à Kopitar et à [Patrice] Bergeron comme finaliste au trophée Selke, mais ces gars-là le font année après année. Je veux être dans cette catégorie et j'ai besoin de prouver que je peux être constant année après année. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.