Skip to main content

Coupe Memorial: Titan et Pats ont rendez-vous

La formation d'Acadie-Bathurst sera reposée contre l'équipe hôte du tournoi

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Après plus d'une semaine d'activités, la Coupe Memorial se conclura dimanche soir au Brandt Centre avec la présentation de la finale mettant en vedette l'équipe hôte du tournoi, les Pats de Regina, et les représentants de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le Titan d'Acadie-Bathurst.

Vendredi soir, les Pats ont eu le meilleur sur les Bulldogs de Hamilton (Ligue de hockey de l'Ontario) par la marque de 4-2 pour assurer leur place en finale, où le Titan les attendait, lui qui a terminé au premier rang du tournoi à la ronde.

Voici cinq éléments à surveiller lors de cette finale :

1. Encore l'équipe hôtesse ?

Pour une deuxième année consécutive, l'équipe hôte du tournoi pourrait soulever la Coupe Memorial après avoir été éliminée dès la première ronde des séries éliminatoires dans son circuit respectif. Cette saison, les Pats ont plié l'échine en sept matchs face aux Broncos de Swift Current. Les deux équipes se sont retrouvées à la Coupe Memorial et cette fois, Regina a eu l'avantage.

En 2017, ce sont les Spitfires de Windsor qui accueillaient le tournoi, mais l'équipe du sud de l'Ontario s'est inclinée dès le premier tour contre les Knights de London. Après une pause de plus d'un mois, les Spitfires ont retrouvé leur patinoire et ils n'ont perdu aucun de leurs trois matchs du tournoi à la ronde, avant de battre les Otters d'Erie 4-3 en finale.

2. Le repos fera-t-il une différence

Le Titan et les Pats se retrouvent dans des situations totalement opposées en vue de cette finale. L'équipe des Maritimes est au repos depuis mardi soir, quand elle s'est inclinée par la marque de 3-2 contre Hamilton. Pendant ce temps, les Pats ont disputé deux matchs, mercredi contre les Broncos et vendredi face aux Bulldogs en demi-finale.

À LIRE: Les Pats rejoignent le Titan en finaleSvechnikov nommé meilleur espoir de la LCH

« Ce n'est pas toujours évident de gérer une journée de congé, a dit l'entraîneur-chef du Titan Mario Pouliot. C'est une bonne opportunité de bien se préparer. Je suis content parce que nous avions des choses à travailler. Ce qui est un plus quand on ne joue pas, c'est qu'il n'y a pas de risque de blessures et c'est une chance de guérir nos bobos. »

3. Qui arrêtera Steel ?

Le Titan devra trouver un moyen de ralentir le choix de première ronde des Ducks d'Anaheim en 2016 (30e) Sam Steel. L'attaquant a inscrit au moins deux points dans les quatre rencontres qu'il a disputées dans ce tournoi, dont le but gagnant vendredi en demi-finale face à Hamilton. Acadie-Bathurst a fait sa connaissance lors de leur affrontement du tournoi à la ronde. Steel avait amassé quatre passes, mais les Pats s'étaient inclinés 8-6 dans un duel où ils ont marqué quatre buts en troisième période.

« On devra jouer aussi bien que vendredi, sinon encore mieux, a mentionné l'entraîneur-chef de Regina John Paddock. Si on joue comme nous l'avons fait dimanche (20 mai), il n'y aura pas vraiment de match. C'est une excellente équipe, très talentueuse avec des défenseurs qui ont fait 50 points cette année et qui attaquent tout le temps. »

4. Une dernière carte de visite pour Dobson

Noah Dobson sera sous les réflecteurs lors de ce match. Il est actuellement le deuxième défenseur le mieux classé par le Bureau central de dépistage de la LNH et apparaît au cinquième rang chez les patineurs nord-américains en vue du repêchage 2018.

Dobson a été une menace tout au long du tournoi pour le Titan. Il a récolté sept points en trois rencontres et n'est devancé que par Jeffrey Truchon-Viel au chapitre des pointeurs pour Acadie-Bathurst. Si ces deux joueurs sont étroitement surveillés, d'autres éléments, tels qu'Antoine Morand (Ducks d'Anaheim), devront prendre la relève. Auteur de 76 points en 66 rencontres cette saison, Morand n'en a qu'un seul dans le tournoi.

5. Un duel de gardiens ?

La tenue des gardiens n'a pas toujours été égale dans ce tournoi pour le Titan et les Pats. Evan Fitzpatrick (Blue de St. Louis) et Max Paddock apparaissent au troisième et quatrième rang chez les gardiens pour le pourcentage d'arrêts dans ce tournoi. Paddock avait cédé six fois face au Titan lors de leur affrontement avant de laisser sa place devant le filet après 40 minutes de jeu.

Ce dernier a toutefois très bien fait vendredi en demi-finale contre Hamilton. Il a réalisé 44 arrêts, plus du double de son adversaire, a signé la victoire et a mérité la première étoile de la rencontre. Paddock est admissible au repêchage de la LNH qui aura lieu les 22 et 23 juin à Dallas et il est classé 22e par le Bureau central de dépistage chez les gardiens.

Horaire de la Coupe Memorial 2018
18 mai: Regina 3, Hamilton 2
19 mai: Acadie-Bathurst 4, Swift Current 3 (P)
20 mai: Acadie-Bathurst 8, Regina 6
21 mai: Hamilton 2, Swift Current 1
22 mai: Hamilton 3, Acadie-Bathurst 2
23 mai: Regina 6, Swift Current 5
25 mai: Regina 4, Hamilton 2
27 mai: Finale: Regina vs. Acadie-Bathurst (19h H.E.; NHLN, SN, TVAS)

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.