Skip to main content

Coronavirus : La LNH pourrait changer ses plans pour les matchs en Chine

Le commissaire adjoint Bill Daly a aussi évoqué les Jeux olympiques et un match en Russie impliquant les Capitals

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - La LNH espère toujours présenter des matchs préparatoires en Chine cet automne, mais surveille attentivement la propagation du coronavirus qui a pris naissance dans ce pays, a déclaré le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly mardi.

La Ligue a disputé des matchs préparatoires en Chine en 2017 et 2018 avant de faire l'impasse sur ce voyage en 2019 en raison de problèmes logistiques pour réserver les arénas. La Ligue n'a pas encore annoncé si elle avait l'intention de retourner en Chine au cours de son calendrier préparatoire en 2020, et Daly a indiqué que ces plans pourraient être modifiés en raison de l'éclosion du coronavirus qui s'est amorcée en Chine au mois de décembre avant de rapidement devenir un sujet d'inquiétude mondial. 

À LIRE AUSSI: Le règlement du gardien d'urgence sera étudié à la rencontre des DG

« Nous surveillons la situation », a admis Daly alors qu'il se trouvait au Capital One Arena mardi pour assister au match entre les Capitals de Washington et les Jets de Winnipeg. « C'est difficile de ne pas le faire. On dirait que ça se rapproche de nous chaque fois que l'on observe la situation, à chacun des jours qui passent. Ça aura assurément une incidence sur nos plans pour la Chine dans le futur, surtout dans le futur à relativement court terme. »

Selon le site Web des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) aux États-Unis, le coronavirus s'est répandu en Chine et dans 31 autres pays et territoires, incluant les États-Unis. En date du 23 février, 76 936 cas avaient été rapportés en Chine continentale, et 1875 autres cas à l'extérieur.

Dick Pound du Comité international olympique (CIO) a confié à l'Associated Press mardi que les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 pourraient être annulés si la propagation de ce virus n'est pas suffisamment sous contrôle au cours des deux ou trois prochains mois. 

La LNH attend avant de prendre une décision concernant un retour en Chine avant la prochaine saison.  

Video: undefined

« Nous n'avons évidemment pas annoncé de matchs à cet endroit pour l'an prochain, a noté Daly. Il y avait certainement un espoir que nous puissions disputer des matchs préparatoires dans ce pays la saison prochaine. Je dirais que cet espoir est probablement encore présent, mais plus le temps avance, et plus ça devient un problème. »

Parmi les autres sujets abordés par le commissaire adjoint Daly mardi, on retrouve la possibilité que les Capitals disputent un match de saison régulière en Russie. Les Capitals misent sur cinq joueurs russes : le capitaine Alex Ovechkin, Evgeny Kuznetsov, Dmitry Orlov, Ilya Samsonov et Ilya Kovalchuk. L'équipe aurait exprimé son intérêt pour disputer des matchs en Russie, mais la logistique nécessaire pour présenter ces rencontres la saison prochaine pourrait ne pas fonctionner.

« Pour plusieurs raisons, ces plans n'ont pu être concrétisés, a expliqué Daly. Nous allons retourner à la planche à dessin afin de voir s'il n'existe pas une meilleure stratégie pour que ça fonctionne. Je sais que les Caps souhaitent participer, et si ça ne se passe pas en Russie, je sais qu'ils souhaitent jouer à l'international, alors nous allons assurément tenter de les accommoder. 

« Les Caps sont de toute évidence une équipe de pointe de notre ligue, qui possède du bon contenu international, alors il serait logique de les faire jouer outre-mer. »

Même si Daly a qualifié de positive une rencontre avec le CIO plus tôt au cours du mois, il a souligné que les propriétaires de la Ligue demeuraient opposés à une participation aux Jeux olympiques de Pékin en 2022 après avoir fait l'impasse sur ceux de 2018 à Pyeongchang. 

« C'était la première fois depuis un bon moment que le CIO reconnaissait certaines de nos inquiétudes par rapport au remboursement des dépenses, et ils ont même partagé certaines de nos opinions concernant un partenariat commercial avec eux, a mentionné Daly. Je pense donc qu'il s'agissait d'une rencontre très positive. Dans l'ensemble cependant, nos propriétaires ont pris comme décision que, de manière générale, participer aux Jeux olympiques n'est pas une chose que la Ligue privilégie. 

« Nous comprenons cependant que c'est important pour nos joueurs, alors ça fait partie d'un mélange compliqué de problèmes que nous devons régler. »
 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.