Skip to main content

Chris Kreider et les Rangers s'entendent

L'attaquant évite l'arbitrage en acceptant un contrat de quatre ans

LNH.com @NHL

L'attaquant Chris Kreider s'est entendu avec les Rangers de New York vendredi, peu de temps avant le début de l'audience d'arbitrage salarial prévue.

Les détails financiers de l'entente n'ont pas été divulgués, mais le réseau CBC soutient qu'elle s'élève à 18,5 millions $ pour quatre ans.

Kreider, âgé de 25 ans, a réussi 21 buts, égalant son sommet personnel de la saison précédente, et il a totalisé 43 points en 79 rencontres, la saison dernière.

Il est venu en deuxième place de l'équipe avec 177 mises en échec. Avec 339 mises en échec au cours des deux dernières saisons, il occupe le huitième rang de la LNH parmi les joueurs ayant inscrit 20 buts ou plus.

« J'espère que le meilleur est à venir pour moi », avait mentionné Kreider, jeudi, dans le cadre du 'Smashfest', un tournoi de tennis de table organisé à Toronto par Dominic Moore pour une œuvre caritative. « J'ai comme philosophie de vouloir m'améliorer à tous les jours. Si vous ne vous améliorez pas, ça ne sert à rien d'essayer. »

En quatre saisons chez les Rangers, Kreider montre un dossier de 61 buts et de 129 points, en plus de 224 minutes de pénalités, en 248 matchs en saison régulière. Il a marqué 20 fois et amassé 33 points en 65 sorties en séries éliminatoires.

« Chris est tellement talentueux », l'a encensé son ancien coéquipier Derick Brassard, qui a également participé au tournoi de tennis de table de Moore. « Il est un des joueurs les plus forts physiquement de la ligue, en plus d'être rapide et de posséder un bon lancer. Des joueurs de son calibre sont difficiles à trouver. Les Rangers sont chanceux de l'avoir. »

Kreider préconise un style physique, du haut de ses 6 pieds 3 pouces et de ses 226 livres. Ça ne l'empêche pas d'être vite sur ses patins.

« Chris est le patineur le plus explosif de l'histoire de la LNH, à mon avis, a argué Moore, qui a évolué avec Kreider chez les Rangers. Il peut modifier le déroulement d'un match parce qu'il peut accomplir beaucoup de choses. C'est une bête. Les gars comme lui ne poussent pas dans les arbres. Il a fait son chemin pour devenir un joueur très utile dans la ligue. »

C'est la deuxième fois que Kreider évite de justesse le processus d'arbitrage salarial. Il y a deux ans, le 23 juillet 2014, il avait conclu une entente avec les Rangers au cours de la journée de l'audience programmée.

« C'est comme ça, a dit Kreider. Vous ne devez pas laisser le volet des affaires vous frustrer. »

Kreider est le troisième joueur autonome avec compensation des Rangers qui évitent le processus d'arbitrage cet été, après l'attaquant J.T. Miller et le défenseur Dylan McIlrath.

L'autre cas à régler, celui de l'attaquant Kevin Hayes, qui avait une audience de planifiée pour mercredi prochain, a été classé, vendredi après-midi.

 

En voir plus