Skip to main content

McDavid encore heureux à la suite de son match de cinq points contre les Maple Leafs

La recrue des Oilers s'intègre bien au sein d'un trio avec Eberle et Pouliot

par Derek Van Diest / Correspondant LNH.com

EDMONTON -- Le centre des Oilers d'Edmonton Connor McDavid a reçu plusieurs messages de félicitations à la suite de sa performance de cinq points jeudi dans une victoire de 5-2 face aux Maple Leafs de Toronto.

McDavid a inscrit deux buts et a amassé trois aides lors de son meilleur match de la saison, et il a aidé l'ailier droit Jordan Eberle à réussir son premier tour du chapeau dans la LNH après 17 matchs de deux buts. McDavid a enregistré une mention d'aide sur chacun des trois buts d'Eberle.

« C'était plaisant de recevoir tout ce soutien de mes amis et de ma famille, a affirmé McDavid vendredi. C'est toujours agréable et c'est bon de revenir à l'aréna plus confiant après un match comme celui-là. Plus important encore, je crois que l'atmosphère dans l'entourage de l'équipe est plus positive après un match comme celui-là. »

McDavid, originaire de Richmond Hill, une banlieue de Toronto, idolâtrait les Maple Leafs pendant son enfance, et jeudi a marqué son premier match contre eux.

Ça s'est avéré une soirée mémorable pour l'Ontarien.

« C'était très spécial pour moi que ça se soit passé contre les Leafs, a avoué McDavid. Jouer contre eux et avoir un match comme cela pour la première fois, c'était pas mal cool. »

McDavid, 19 ans, a totalisé quatre buts et huit passes en six rencontres depuis son retour d'une clavicule fracturée qu'il avait subie le 3 novembre.

Il a raté 37 parties en raison de la blessure et il est maintenant sur une meilleure lancée qu'il l'était avant de se blesser. Il avait marqué cinq buts et récolté sept aides dans les 13 matchs avant de se blesser.

« Je crois en moi et je crois certainement au travail que je faisais ici avec les entraîneurs et le personnel des soigneurs quand j'étais blessé, a dit McDavid. Nous avons eu trois mois pour nous préparer. C'est une longue pause et j'ai eu beaucoup de temps afin de me rétablir et de retrouver mon rythme. Après une absence de trois mois, je pensais que j'allais être un peu rouillé. Mais en même temps, je savais que les jambes allaient bien se porter parce que je patinais depuis longtemps.»

En 19 matchs cette saison, McDavid a marqué neuf buts et récolté 24 points. Il figure à égalité au 11e rang au chapitre des points parmi les recrues de la LNH avec Sam Reinhart des Sabres de Buffalo, malgré qu'il ait disputé 33 matchs de moins que Reinhart.

« Je n'estime plus que le mot 'surprise' soit approprié [pour décrire McDavid] parce qu'il le fait constamment, a déclaré l'entraîneur des Oilers Todd McLellan. Il reste encore des aspects de son jeu qui te font dire 'wow', et je crois que nous verrons encore plus de ces matchs dans l'avenir. Mais il y aura encore des matchs difficiles pour lui. Il a besoin de l'aide de ses compagnons de trio et ils ont également fait un excellent travail. Connor sera le point de mire, mais je crois que ce trio a fait un très bon travail ensemble. »

McDavid et ses compagnons de trio, Eberle et l'ailier gauche Benoit Pouliot, ont totalisé 13 points contre Toronto.

Eberle a raté les 13 premiers matchs de la saison avec une blessure à l'épaule et il n'a pas joué avec McDavid avant que la recrue ne revienne de sa blessure le 2 février.

« Je crois que ce n'est pas seulement Connor et moi, a souligné Eberle. Pouliot est là aussi, et nous apportons chacun un élément important au trio. Cela dit, c'est encore tôt. Nous n'avons joué que six matchs ensemble et nous ne voulons pas être trop confiants. Nous avons eu quelques bons matchs et aussi quelques mauvais matchs. La chimie, comme je l'ai déjà dit, n'est pas une chose qui sort de nulle part. Ça croît avec le temps et nous n'avons joué qu'une poignée de matchs ici. Il reste beaucoup de hockey à jouer. »

Les prouesses d'Eberle près du filet adverse complète à merveille les aptitudes de McDavid qui est doté d'une vision périphérique exceptionnelle.

McDavid a fait une excellente passe transversale à Eberle sur la séquence de son deuxième but, avant de le libérer devant un filet désert pour compléter le triplé.

« [McDavid] est de toute évidence un excellent passeur, a noté Eberle. Si tu es ouvert, tu dois être prêt à recevoir la rondelle. Pouliot a cette aptitude, aussi. Et quand tu joues avec deux joueurs comme eux, tu dois être capable de trouver de l'espace et de te rendre aux endroits où tu pourras décocher de bons tirs. »

Eberle a inscrit sept buts et récolté trois aides en six matchs aux côtés de McDavid. Les Oilers accueilleront les Jets de Winnipeg au Rexall Place samedi (22h H.E.; TVA Sports, CBC) lors du deuxième match d'une série de six à domicile.

« [Eberle] est un buteur incroyable, a dit McDavid. Il est si bon devant le filet. Il est doté de bonnes mains et il possède un tir trompeur. C'est plaisant de lui envoyer des passes, parce que tu sais qu'il va les mettre dans le fond du filet la majorité du temps. Nous nous parlons toujours en dehors de la patinoire pour tenter d'apprendre où l'autre joueur va être pour que nous soyons au même diapason. C'était un assez bon départ pour nous deux jusqu'ici, et j'espère que ça se poursuivra. »

Avec 26 matchs restants à la saison, le rendement de McDavid suscite de vives discussions quant à la possibilité qu'il remporte le trophée Calder, malgré une absence si prolongée.

« Ce n'est pas à moi de décider, a répliqué McDavid. Je vais juste faire de mon mieux et faire tout ce que je peux pour aider l'équipe à gagner. À la fin de la saison, si c'est leur décision, très bien. Sinon, c'est presque le résultat attendu. »

 

En voir plus