Skip to main content

Connor McDavid a connu une grosse soirée au Gala de la LNH

Le centre des Oilers a mis la main sur les trophées Hart et Ted Lindsay, en plus d'être élu sur la première équipe d'étoiles

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - L'éclosion de Connor McDavid en 2016-17 a été reconnue de belle façon, mercredi au Gala de la LNH 2017, alors qu'il a réalisé un tour du chapeau au chapitre du nombre de trophées remportés.

Le capitaine des Oilers d'Edmonton a été le point de mire de la célébration de fin de saison de la ligue, tenue au T-Mobile Arena, quand il a été déclaré vainqueur du trophée Hart, remis au joueur jugé le plus utile à son équipe, et le trophée Ted Lindsay, décerné au joueur par excellence en saison régulière par les membres de l'Association des joueurs de la LNH.


McDavid, 20 ans, a aussi raflé le trophée Art Ross à titre de champion marqueur de la ligue en saison régulière, lui qui a récolté 100 points (30 buts, 70 aides), en plus d'être élu au sein de la première équipe d'étoiles de la LNH à titre de joueur de centre, une nouvelle qui a été annoncée mercredi.

On a aussi dévoilé que celui qui a été réclamé au premier rang du repêchage 2015 de la LNH se retrouvera sur la couverture du jeu vidéo EA Sports NHL 18.

« Je suis certain que plus tard ce soir, quand je mettrai la tête sur l'oreiller et que je commencerai à m'endormir en pensant à ce qui est arrivé ce soir, je vais davantage réaliser ce que ça signifie, a déclaré McDavid. Pour le moment, il y a beaucoup de brouhaha, je dois rencontrer les médias, me faire prendre en photo et tout ça.

« De voir les trophées de près et de pouvoir y toucher, me faire prendre en photo avec, ça rend la chose un peu plus vraie. Aujourd'hui, c'est une journée très spéciale dans ma vie, c'est certain. »

McDavid a fait savoir que recevoir les trophées Hart et Ted Lindsay avait une signification spéciale pour lui.

Le trophée Hart lui a été présenté par le meilleur marqueur de tous les temps de la LNH et le légendaire joueur des Oilers Wayne Gretzky, qui a remporté ce trophée neuf fois.

Lindsay, qui a 92 ans, a présenté le trophée qui porte son nom en compagnie de Mario Lemieux et Mark Messier.

« Je ne serais pas capable d'expliquer ce que ça représentait pour moi que (Gretzky) présente le trophée (Hart) - le gars qui l'a gagné plus souvent que tout autre joueur, probablement le meilleur joueur de tous les temps », a dit McDavid de Gretzky, le vice-président du conseil chez les Oilers. « Ça signifie tellement.

« Le trophée Ted Lindsay, d'être choisi par les gars que tu affrontes chaque soir, contre qui tu batailles, le fait qu'ils expriment un tel respect en votant pour moi, c'est un grand honneur.

« (Lindsay) est quelqu'un qui a changé le hockey, qui a mis sur pied l'Association des joueurs et qui a aidé tellement de joueurs au fil des ans, même s'il ne les a jamais rencontrés. Le fait d'avoir pu faire sa connaissance alors que je sais ce qu'il a fait pour le hockey et tous ceux qui en font partie, ç'a été un moment incroyable. »

Le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, qui a remporté le trophée Hart à deux reprises et qui a terminé deuxième au scrutin cette année (1604 points comparativement à 1104), a salué les exploits de McDavid.

« C'est un honneur de faire partie de ce groupe (de finalistes), d'être en lice pour l'emporter et d'être finaliste en compagnie de quelqu'un comme Connor, qui a réalisé ce qu'il a réalisé et a connu l'année qu'il a connue. Il faut lever son chapeau et se préparer en vue de la prochaine saison, a dit Crosby. Il a travaillé fort pour se rendre jusqu'ici, pour être capable de faire ce qu'il a fait à un aussi jeune âge.

« Je suis certain que ce ne sont pas les seuls trophées qu'il va remporter durant sa carrière. Je pense qu'il va en obtenir plusieurs autres. Il le mérite et il a eu une saison incroyable. »

L'impact qu'a eu McDavid sur la LNH à sa deuxième campagne dans la ligue a été important. Il a des habiletés - à commencer par une vitesse rarement vue - dignes des joueurs d'exception, mais sa première saison n'a pas été le tremplin idéal.

En 2015-16, McDavid a raté 37 matchs en milieu de campagne en raison d'une fracture à la clavicule, si bien qu'il a conclu la saison avec une récolte de 48 points (16 buts, 32 aides) en 45 rencontres.

« La situation qu'a vécue Connor à sa première saison était plutôt unique, en ce sens qu'il a amorcé sa saison, puis tout s'est arrêté et il a dû trouver le moyen de se mettre en marche à nouveau, a souligné l'entraîneur des Oilers Todd McLellan. Ça, c'est difficile à faire quand tu es un vétéran de 10 saisons, le fait de s'absenter pendant une aussi longue période pour ensuite revenir en saison régulière.

« À ce moment-là de la saison pour notre équipe, nous n'avions pas atteint le niveau désiré, l'équipe avait perdu quelques morceaux et avait commencé à se préparer en fonction de l'avenir, alors ce n'était pas du tout un contexte facile pour lui.

« Il a toutefois grandement progressé cette saison. Je ne sais pas comment le quantifier, mais c'est évident qu'il a fait avancer l'aiguille de beaucoup. »

La saison de McDavid a été ponctuée de 30 matchs de plus d'un point, alors qu'il a aidé les Oilers (47-26-9, 103 points) à se qualifier en vue des séries pour la première fois en 11 ans et à récolter 33 points de plus au classement.

Il a conclu la saison régulière avec une séquence de 14 rencontres avec au moins un point (sept buts, 18 aides).

« C'est juste un petit avant-goût, a évoqué McDavid en parlant de sa grande soirée au Gala de la LNH. C'est une bonne sensation et c'est quelque chose que j'aimerais revivre chaque année. Mais j'ai toujours dit que j'échangerais ces trois trophées pour en remporter un seul, et on sait tous de quel trophée je parle… L'important, ce sont les reconnaissances pour l'équipe. C'est évidemment mon objectif principal en vue de la prochaine saison. »

 

En voir plus