Skip to main content

Connor a retrouvé son aplomb

Lors du match no 5, la recrue a offert une performance digne de ce qu'il avait démontré toute la saison

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste LNH.com

NASHVILLE - À ses neuf premiers matchs en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Kyle Connor n'avait pas fait d'étincelles.

Mais lors du match no 5 de la deuxième ronde de l'Association Ouest, samedi au Bridgestone Arena, l'attaquant des Jets de Winnipeg était en feu, amassant deux buts et une passe dans la victoire de 6-2 face aux Predators de Nashville.

Les Jets mènent maintenant la série 3-2 et pourraient obtenir leur billet pour la Finale d'Association pour la première fois de leur histoire s'ils l'emportent lors du match no 6, lundi (21 h 30 HE; NBCSN, CBC, TVAS).

Face au Wild du Minnesota, en première ronde, Connor avait récolté deux passes en cinq matchs, puis seulement un point (une passe lors du match no 1) face aux Predators, si bien que l'entraîneur-chef Paul Maurice l'avait déplacé sur le trio complété par Paul Statsny et Patrik Laine. Nikolaj Ehlers a pris sa chaise sur le premier trio de Mark Scheifele et Blake Wheeler.

Mais Maurice est revenu à ses trios habituels pour la cinquième rencontre, ce qui a permis à Connor, Scheifele (un but, une passe) et Wheeler (trois aides) d'amasser un total de huit points.

« On a joué ensemble pendant la majeure partie de l'année, ce qui fait que nous avons développé certaines habitudes pour lire le jeu et comment se comporter en zone défensive, a analysé Connor. Offensivement, tu crées une certaine chimie durant toute la saison, ce qui facilite la tâche pour savoir ce que l'autre va faire.

« Au final, ce qui est important, ce sont les succès de l'équipe et gagner. Si en plus, comme trio, tu marques, c'est bien. Si l'équipe gagne, tout le monde est heureux. »

À LIRE: La soirée des Connor | Subban promet la victoire

La production offensive de Connor n'a pas surpris ses collègues de trio.

« Il a énormément confiance en lui, a indiqué Wheeler. Il a marqué des buts toute sa vie. On est heureux pour lui. Il est un jeune joueur qui a l'habitude de mettre les rondelles dans le fond du filet, donc quand tu ne réussis pas à le faire à ta première présence en séries, ça peut être difficile de rester en confiance. Ça n'a pas été un problème pour lui. 

« C'était son tour ce soir »

La confiance de Connor ne faisait pas de doute sur le but de Scheifele qui a donné l'avance aux Jets 5-2 au début de la troisième période.

Video: WPG@NSH, #5: Connor met la table pour Scheifele

Sur une montée à deux contre deux, Scheifele a remis la rondelle à l'arrière vers Connor. La recrue a ensuite passé le disque entre ses propres patins pour déjouer Ryan Johansen, avant de redonner à Scheifele qui n'a eu qu'à lancer pour battre Pekka Rinne.

« Cette passe, ce jeu de mains, c'était impressionnant et ça démontre à quel point il est un joueur talentueux », a dit Scheifele.

À 21 ans, Connor a mené les recrues de la LNH pour les buts en saison régulière (31) et a terminé au cinquième rang des pointeurs chez les Jets avec 57 points, dont 26 aides) en 76 parties.

Il a retrouvé son aplomb lors du match no 5.

« Il avait eu des chances de marquer, a rappelé Scheifele. Il faisait de bons jeux partout sur la glace. C'est génial de voir qu'il a continué à se battre, surtout ce soir dans ce match très important, et qu'il a pu obtenir de gros buts. En plus d'avoir marqué, il était toujours près de la rondelle et il travaillait fort défensivement. Je suis très heureux pour lui. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.