Skip to main content

Colin White prêt à occuper un plus grand rôle chez les Sénateurs

Le jeune attaquant a vécu une expérience instructive avec Ottawa pendant les séries éliminatoires la saison dernière

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

BOSTON - Le joueur de centre des Sénateurs d'Ottawa Colin White a pu mettre les choses en perspective au cours de trois matchs vers la fin de la saison dernière, incluant le match no 6 de la finale de l'Association de l'Est.

Ce sont les seuls matchs qu'il a disputés après avoir signé son premier contrat professionnel le 2 avril, mais ces matchs ont été éparpillés au cours de huit semaines, incluant trois rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, donnant à White assez de temps pour apprendre ce qu'il faut faire afin d'être de l'alignement des Sénateurs le 5 octobre quand ils amorceront la saison 2017-18 contre les Capitals de Washington.

« C'était extrêmement important pour moi d'apprendre le hockey professionnel », a déclaré White, 20 ans, le mois dernier pendant le tournoi caritatif Comm Ave Charity Classic, qui regroupait des joueurs de Boston College et de l'Université de Boston. « C'était très important de voir comment les joueurs gèrent les séries, d'apprendre à les connaître hors glace et de voir à quel point ils travaillent avec acharnement. »

Personne chez les Sénateurs n'a dit à White qu'il fera partie de l'alignement lors de la soirée d'ouverture, mais les dirigeants de l'équipe s'attendent à ce qu'il fasse tout ce qu'il faut pour forcer l'entraîneur Guy Boucher à l'insérer dans l'alignement.

White, le 21e choix au total du repêchage 2015 de la LNH, pourrait être un des trois premiers joueurs de centre des Sénateurs, avec Jean-Gabriel Pageau et Kyle Turris, après avoir passé les deux dernières saisons à Boston College. Le joueur de centre Derick Brassard se rétablit d'une intervention à l'épaule, et le directeur général adjoint Randy Lee a indiqué que le Québécois pourrait ne pas être suffisamment en santé pour entamer la saison.

White pourrait également jouer à l'aile, essentiellement à droite. Il a dit avoir passé suffisamment de temps à cette position pour s'y sentir à l'aise. Lee a indiqué que les Sénateurs seront disposés à le déployer à cette position si c'est ce dont l'équipe a besoin.

« J'obtiendrai une chance tout de suite, a noté White. Il y aura des postes vacants. Il s'agit de l'été le plus important de ma vie, alors je me pousse chaque jour afin de percer cet alignement. C'est ce que je veux faire. »

L'optimisme de White est alimenté par son expérience printanière, alors qu'il a non seulement disputé trois matchs, mais qu'il a également accompagné l'équipe pendant son long parcours en séries, qui a pris fin en deuxième prolongation du match no 7 de la finale d'association face aux Penguins de Pittsburgh.

Il a pris part à un match, mais White n'a pas été un « black ace » typique. Il a voyagé accompagné l'équipe pour chacun des matchs à l'étranger. Il a participé à chaque séance d'entraînement et réunion de l'équipe. Il était dans le vestiaire avant et après chaque match. Il a pris part à la période d'échauffement avant le match no 5 face aux Penguins et a joué le match no 6.

« J'avais l'impression d'avoir ma place », a affirmé White.

White n'a pas participé au match no 7 parce que le match avait lieu à l'étranger, et que Boucher se méfiait des confrontations. Il croyait que ce ne serait pas juste d'envoyer White sur la glace avant de voir l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan y répondre avec les joueurs de centre Sidney Crosby et Evgeni Malkin.

« Une des meilleurs expériences qu'un joueur peut vivre, c'est de faire partie d'une équipe et de voir ce que c'est de participer à trois rondes des séries et d'être à un but de la Finale de la Coupe Stanley, a commenté Lee. Il a vu la manière dont les joueurs devaient élever leur jeu. Il a vu la manière dont les joueurs devaient gérer des blessures afin de continuer de jouer.

« De visiter les différents arénas, d'observer la manière dont l'enthousiasme et la pression augmentent dans chaque ronde des séries, et de comprendre le fait qu'une erreur peut être fatale, je crois que c'était une expérience formidable pour lui. »

Pendant le camp de perfectionnement le mois dernier, White a eu l'occasion de montrer un côté différent. Au lieu d'être une recrue aux yeux écarquillés, il a eu la chance de démontrer son leadership parmi les joueurs de son âge.

« Il était tellement engagé, il a discuter avec tous les dirigeants afin de s'assurer qu'il tirait le plus grand nombre de leçons possible, a raconté Lee. Et il était un leader dans les réunions du groupe. Nous avons vécu des situations difficile hors glace où certains joueurs devaient se faire entendre, et il était l'un de ces joueurs. »

À l'aube du camp d'entraînement, White s'attend à ce que la compétition soit intense, et il sait qu'il ne sera pas la seule recrue qui croit fermément mériter une place dans l'alignement lors de la soirée d'ouverture. Mais White a déjà trois matchs et trois rondes éliminatoires d'expérience avec l'équipe.

« Je crois absolument que je peux occuper un poste parmi le top-9 [offensif] et ultimement parmi le top-6, a affirmé White. Je crois que je peux le faire. »

En voir plus