Skip to main content

Coffey devient entraîneur du développement des habiletés avec les Oilers

Le défenseur membre du Temple de la renommée a aidé Edmonton à remporter la Coupe Stanley trois fois dans les années 1980

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

EDMONTON - En ajoutant l'ancien défenseur membre du Temple de la renommée Paul Coffey à leur organisation en tant qu'entraîneur en développement des habiletés, dimanche, les Oilers d'Edmonton exploitent une ressource de leur riche histoire.

Coffey, âgé de 56 ans, était sur la glace pour l'entraînement au Rogers Place dimanche et on s'attend de lui à ce qu'il agisse en tant que mentor auprès des défenseurs en particulier, incluant ceux qui font partie des mineures chez les Oilers.

Le directeur général Peter Chiarelli a mentionné qu'Edmonton a trois espoirs à la défense qu'il espère voir s'épanouir grâce aux conseils de Coffey.

Ryan Mantha, 21 ans, le choix no 104 au Repêchage 2014 de la LNH, Caleb Jones, 20 ans, le choix no 117 en 2015 et Ethan Bear, 20 ans, le choix no 124 en 2015, jouent tous avec Bakersfield dans la Ligue américaine de hockey cette saison.

« C'est une poste que j'évalue depuis un petit moment, a avoué Chiarelli dimanche. Lorsque l'on regarde notre banque d'espoirs, nous avons beaucoup de défenseurs dans les rangs juniors comme collégiaux. Nous avons trois grands espoirs à Bakersfield et de jeunes défenseurs ici. »

« C'est ce qui a créé le poste. Avec tout le respect que j'ai pour Paul, il a tellement accompli dans le hockey et j'aime sa façon de voir le jeu et les subtilités du travail de défenseur. Nous avons eu plusieurs conversations pendant un bout de temps et ça correspondait à nos besoins. Il est motivé à le faire et nous étions motivés à avoir quelqu'un pour occuper ce poste. »

L'entraîneur des Oilers Todd McLellan s'est dit enthousiaste de pouvoir amener quelqu'un de la trempe de Coffey dans l'équipe.

« Lorsque j'étais à Detroit en tant qu'entraîneur adjoint, j'appelais toujours ça le Harvard du hockey en raison des nombreux professeurs, si on veut, qui gravitaient autour de l'équipe, a expliqué McLellan. Steve Yzerman à sa retraite, Mark Howe, Pat Verbeek, M. Delvecchio, ces gars-là étaient autour du vestiaire tout le temps. Même Gordie Howe. Ils partageaient leurs impressions de l'équipe et des matchs et les joueurs avaient accès à ces gars et c'était précieux. »

McLellan a dit que la valeur de Coffey au niveau de la LNH serait grande entre autres en raison de ses expériences de vie, qui incluent d'être l'entraîneur de son propre fils, Christian, 14 ans, qui joue pour les Marlboros de Toronto au niveau bantam AAA.

« Paul est actuel, a mentionné McLellan. Il a des enfants qui sont d'âge collégial et bantam. Je pense que c'est très important d'être à jour dans les tendances des plus jeunes joueurs actuellement. Il n'est pas vieux jeu. »

Coffey, qui s'est retiré en 2001 après 21 saisons dans la LNH et a gagné la Coupe Stanley quatre fois, dont trois avec les Oilers, a affirmé être simplement là pour aider.

« Je ne suis pas ici pour marcher sur les pieds de quelqu'un, a dit Coffey. Ils ont un excellent groupe de jeunes joueurs. Nous l'avons vu l'an dernier lors des séries. Je me suis assis avec Todd et son équipe dernièrement et leurs connaissances sont géniales. J'apprends beaucoup. »

« Je ne suis pas l'entraîneur, c'est certain. Je n'ai pas de titre ici. Je vais aider le plus possible. Je n'ai jamais dirigé ou aidé à ce niveau auparavant. J'ai dirigé beaucoup de jeunes. C'est différent, mais ça revient au même. C'est un jeu. C'est un sport mental et je sais comment il se joue, comment fonctionne le talent. La chose la plus importante est d'être en mesure de faire jouer tes joueurs pour toi. »

Chiarelli a dit qui les difficultés des Oilers cette saison - ils sont sixièmes dans la section Pacifique avec 45 points en 47 matchs - l'ont aidé à prendre sa décision avec Coffey, mais que ce n'est pas ce qui a fait en sorte qu'il a cherché à combler ce poste.

« C'est un gars à qui j'ai toujours pensé parler pour occuper ce poste et ça a simplement fonctionné, a expliqué Chiarelli. Je sais qu'avant d'arriver ici, il y avait beaucoup de discussions à propos des anciens Oilers. Pour moi, c'est une décision en collaboration avec Todd. Nous ne sommes pas les vieux Oilers. Ça ne veut pas dire que nous changeons quoi que ce soit. Ce sera une voix de plus pour nous. »

Coffey est le deuxième meilleur marqueur chez les défenseurs dans l'histoire de la LNH avec 1531 points, 396 buts et 1135 passes, en 1409 matchs de saison régulière, derrière Ray Bourque (1579 points). Il a remporté le trophée Norris remis au meilleur défenseur de la LNH à trois reprises, a été membre de l'équipe d'étoiles quatre fois et a été nommé l'un des 100 meilleurs joueurs de la LNH présentés par Molson Canadian au cours du centenaire de la Ligue.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.