Skip to main content

Glass représente « l'avenir » des Golden Knights, selon Pacioretty

L'attaquant recrue, premier joueur repêché de l'histoire de Vegas, impressionne ses coéquipiers avec son intelligence et son talent

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

LAS VEGAS - Cody Glass a été un choix très intelligent de la part des Golden Knights de Vegas.

« Il possède l'outil ultime pour tout joueur de hockey, c'est-à-dire le sens du jeu et savoir où se placer sur la glace, a affirmé l'attaquant Max Pacioretty. C'est très plaisant de jouer avec lui. Il représente l'avenir de cette équipe, et je ne peux dire assez de bonnes choses à propos de lui. »

À LIRE AUSSI: Poolers : Le top-100 des attaquants de la LNHSlavin s'adapte à son rôle de père et à ses responsabilités accrues

Glass est devenu le premier joueur sélectionné par Vegas au repêchage amateur lorsque les Golden Knights l'ont choisi au sixième rang au total du Repêchage 2017 de la LNH, deux jours après le Repêchage d'expansion 2017.

Il est devenu le premier joueur repêché par Vegas à disputer un match avec les Golden Knights lorsqu'il a effectué ses débuts dans la LNH dans le cadre du match d'ouverture de l'équipe au T-Mobile Arena le 2 octobre, et il a marqué dès son premier tir dans un gain de 4-1 contre les Sharks de San Jose.

Video: SJS@VGK: Glass double l'avance avec son 1er but

Le centre de 20 ans va disputer un troisième match dans la LNH lorsque les Golden Knights vont affronter les Bruins de Boston au T-Mobile Arena mardi (22 h (HE); ESPN+, ATTSN-RM, NESN, NHL.TV).

Ce qui impressionne le plus chez lui, c'est qu'il ne cherche pas à être impressionnant.

« Nous appelons ce phénomène les "mains Instagram" ou les "aptitudes Instagram", a expliqué Pacioretty. Les jeunes veulent se filmer en train de dribler avec la rondelle à un million de kilomètres à l'heure, ou patiner à un million de kilomètres à l'heure en contournant des cônes avec une rondelle. Je ne l'imagine pas faire ce genre de choses. Je le vois plutôt aller sur la glace pendant un match et réaliser les bons jeux.

« C'est vraiment une bouffée d'air frais d'avoir un jeune comme lui qui est calme et qui réussit les bons jeux, sans être arrogant du tout, mais en étant confiant en sa capacité de savoir où se placer sur la glace et quel jeu tenter. Je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai vu une recrue avoir cette capacité et ce type de personnalité. »

Au cours du quatrième match préparatoire de Vegas, un gain de 3-1 contre San Jose au SAP Center le 21 septembre, le défenseur Nick Holden a rejeté le disque dans le coin droit en zone adverse. L'attaquant Reilly Smith a appliqué de la pression sur le joueur adverse, et la rondelle a été lancée le long de la rampe vers l'arrière du filet.

Glass avait le défenseur Dalton Prout dans sa ligne de mire. Il aurait pu lui servir une mise en échec percutante.

« Tellement de jeunes, lorsqu'ils tentent de percer une formation, s'amènent à fond de train en échec-avant et tentent de détruire le joueur devant eux, a souligné Pacioretty. Le défenseur se trouvait dans une position vulnérable alors qu'il tentait de récupérer le disque derrière son filet, et plutôt que de le frapper contre la baie vitrée, [Glass] a placé son bâton sur celui de son adversaire, lui a enlevé la rondelle et levé la tête pour me faire une passe dans l'enclave. »

Pacioretty a marqué d'un tir sur réception.

Video: VGK@SJS: Pacioretty décoche un bon tir sur réception

« Tout le monde cherche tellement à avoir l'air rapide ou à montrer qu'ils travaillent fort, a continué Pacioretty. Ce sont des choses qui retiennent l'attention des gens qui ne sont pas sur la glace, mais pour ceux qui sont sur la patinoire avec lui, et qui réalisent qui possède un bon sens du jeu, il ressort du lot et il fait en sorte qu'il semble facile pour lui de réaliser le bon jeu présence après présence. »

Au début du camp d'entraînement, la question était de savoir si Glass allait être prêt à évoluer sur l'un des trois premiers trios à Vegas, ou s'il était mieux pour son développement de prendre le chemin de Chicago dans la Ligue américaine de hockey, où il a terminé la saison dernière avec cinq points (trois buts, deux passes) en six matchs de saison régulière, ainsi que 15 points (sept buts, huit passes) en 22 parties des séries éliminatoires.

Lorsque le centre du troisième trio Cody Eakin s'est blessé, les Golden Knights ont muté le centre Paul Stastny à la troisième unité et ont placé Glass entre Pacioretty et Mark Stone sur le troisième trio. Stastny a pu aider Valentin Zykov et Brandon Pirri; Pacioretty et Stone ont pu aider Glass. Cependant, Glass pouvait aussi réfléchir au même niveau que Pacioretty et Stone.

« J'adore de le regarder jouer, a lancé le défenseur Nate Schmidt en riant. Il possède une vision et des aptitudes de fabricant de jeux que je ne peux que rêver posséder un jour. Tout repose sur la manière dont il réfléchit sur la glace, sur sa capacité à ralentir le jeu et à comprendre comment ce qui va se passer.

« Il joue avec deux excellents coéquipiers qui pourront lui apprendre plusieurs choses, notamment ce que ça signifie être un professionnel. Ce sont deux excellents joueurs dans cette ligue. Ça ne peut que l'aider à atteindre un autre niveau. »

Glass est assez intelligent pour savoir qu'il devra s'ajuster, comme il l'a fait quand il est débarqué à Chicago dans la LAH.

« C'est à ce moment que j'ai commencé à utiliser davantage mon intelligence afin de bien lire les jeux, qui ne se déroulaient plus de la manière dont j'étais habitué », a raconté Glass.

Ce n'est toutefois qu'une question de temps.

« Vous lui dites quelque chose une fois, il l'assimile et il comprend, a noté Stastny. Il demande toujours pourquoi il doit faire les choses d'une certaine manière. Il sait que nous faisons certaines choses pour une raison. C'est pourquoi il est facile pour nous, des joueurs qui se démarquent déjà par leur intelligence, de jouer avec lui, parce qu'il est possible de lui parler, et il va apporter des ajustements.

« Avec l'équipe que nous avons ici, avec notre profondeur, ça nous permet de l'employer dans différentes situations. Plus il va disputer de matchs, plus il sera à l'aise. Nous avons déjà pu le constater entre le début des matchs préparatoires et aujourd'hui. Après 10 matchs, après 20 matchs, il va encore mieux comprendre son rôle. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.