Skip to main content

CMJ: le Canada et les E.-U s'affronteront mardi soir pour l'or

LNH.com @NHL

SASKATOON - La route du Canada vers un sixième titre d'affilée, au championnat du monde de hockey junior, ne compte plus qu'un seul obstacle, une équipe américaine qui lui a donné bien du fil à retordre, plus tôt dans le tournoi - un gain de 5-4 du Canada, difficilement acquis par remontée et par fusillade, le 31 décembre.

Ce sera dans ce contexte que le Canada et les Etats-Unis disputeront la finale, mardi soir.

"C'est une bonne chose pour nous, parce que nous n'avons pas très bien joué contre eux la première fois, a dit l'attaquant canadien Brandon McMillan. Nous n'étions pas prêts, et ils en ont profité. Nous n'avons pas mis en pratique notre style habituel, qui est de se retrousser les manches pour aller chercher les rondelles dans les coins. Si nous le faisons, ça va bien se passer pour nous."

Le Credit Union Centre sera assurément derrière l'équipe canadienne, qui établirait un record avec un sixième triomphe consécutif.

La veille du Jour de l'An, les Américains ont dominé le Canada durant deux périodes et demie, et ils menaient 4-2 en début de troisième tiers. Mais Jordan Eberle a marqué à 10:03 et Alex Pietrangelo a nivelé le score avec un but en désavantage numérique, avec 4:15 à faire à l'engagement.

En fusillade, Eberle, Nazem Kadri et Brandon Kozun ont déjoué Jack Campbell, tandis que Jake Allen a stoppé Jordan Schroeder pour confirmer le gain du Canada. On s'attend toutefois à ce que ce soit Mike Lee devant le filet des Etats-Unis, mardi.

Les Américains ont fortement misé sur leur vitesse et le Canada a été lent à répondre, concédant plusieurs revirements et accordant même deux buts en avantage numérique.

"Tout le monde pense que nous avons vraiment mal joué, et il n'y a pas beaucoup de monde qui respecte à quel point les Américains ont bien joué, a dit l'entraîneur canadien Willie Desjardins. Ils ont une très bonne équipe de hockey."

Le Canada devra se débrouiller sans le défenseur Travis Hamonic, qui a subi une luxation de l'épaule gauche lorsqu'il a été durement poussé de derrière contre la bande, lors de la dernière minute du gain canadien de 6-1 face à la Suisse. Hamonic complétait un duo défensif des plus efficaces avec Marco Scandella.

Le Canada n'a eu que ce match face aux Américains comme réel test, ayant signé des gains facile contre la Lettonie, la Slovaquie et la Suisse, deux fois dans ce dernier cas.

Le franc-tireur américain Danny Kristo, lui, n'aimerait rien de mieux que de voir les Canadiens perdre leur couronne.

"Perdre en fusillade, ce n'est pas vraiment une défaite, a dit Kristo. Nous étions à un tir de les battre, la dernière fois. Là nous avons une autre chance, et tout le monde est excité. Nos attaquants sont probablement les plus rapides du tournoi. Leurs défenseurs peuvent distribuer la rondelle, mais je ne sais pas s'ils peuvent contenir notre vitesse."

Le match de la médaille de bronze mettra en scène la Suisse et la Suède, mardi après-midi.

En voir plus