Skip to main content

CMJ : Les États-Unis passent en finale

Troy Terry marque trois fois en tirs de barrage pour vaincre la Russie

par Sean Farrell / Correspondant LNH.com

MONTRÉAL - Troy Terry a inscrit trois buts en tirs de barrage et les États-Unis se sont qualifiés pour la finale du Championnat mondial junior 2017 de la FIHG avec un gain de 4-3 contre la Russie au Centre Bell mercredi.

Les États-Unis vont prendre part à la finale pour la première fois depuis 2013 après que Tyler Parsons (Flames de Calgary) eut sorti la mitaine devant Alexander Polunin (admissible au repêchage 2017), et la rondelle a ensuite touché la barre transversale.

Le tir de l'attaquant des États-Unis Joey Anderson (Devils du New Jersey) a terminé sa course sur la barre transversale en prolongation, et le gardien de la Russie Ilya Samsonov (Capitals de Washington) a enchaîné immédiatement avec des arrêts successifs aux dépens du défenseur Caleb Jones (Oilers d'Edmonton) et Anderson.

L'attaquant de la Russie Denis Gurianov (Stars de Dallas) a nivelé la marque 3-3 à l'aide de son deuxième filet de la rencontre à 6:04 de la troisième période, 50 secondes après que Samsonov eut réalisé un arrêt de la mitaine sur le tir de punition de Clayton Keller (Coyotes de l'Arizona) à 5:14.

Colin White (Sénateurs d'Ottawa) a touché la cible deux fois pour les États-Unis, qui ont tiré de l'arrière 1-0 et 2-1 après ne jamais avoir accusé un retard au cours de leurs cinq premières parties du tournoi. Luke Kunin (Wild du Minnesota) a aussi fait vibrer les cordages en avantage numérique. 

Les États-Unis, qui ont vaincu la Russie pour la première fois en huit matchs de la ronde éliminatoire, ont tiré de l'arrière pour la première fois du tournoi lorsque Kirill Kaprizov (Wild du Minnesota) a réussi son huitième but, un sommet dans le tournoi, pour placer la Russie en avant 1-0 à 11:54 du premier engagement.

Cette avance de la Russie a duré 7:11 jusqu'à ce que le tir de Keller du coin droit touche White avant d'aboutir derrière Samsonov pour niveler le pointage 1-1 à 19:05. 

Ce but mettait fin à une séquence de 167:24 sans accorder de but de Samsonov, qui avait blanchi la Slovaquie et le Danemark à ses deux derniers départs.

Gurianov a redonné les devants à la Russie 2-1 avec son premier filet de la partie à 1:17 de la période médiane.

Le but de Kunin sur le jeu de puissance à 10:23 du deuxième vingt a créé l'égalité 2-2. White a ensuite procuré une première avance aux États-Unis à l'aide d'un tir des poignets du cercle gauche, son deuxième du match qui faisait 3-2 à 16:21.

Les États-Unis vont affronter leur grand rival, le Canada, qui l'a emporté 5-2 contre la Suède dans l'autre demi-finale mercredi, dans le match pour la médaille d'or, qui sera présenté au Centre Bell jeudi (20 h (HE); RDS, NHLN, TSN).

Julien Gauther (Hurricanes de la Caroline) a marqué deux fois, tandis que Mitchell Stephens (Lighting de Tampa Bay), Anthony Cirelli (Lightning de Tampa Bay), Dylan Strome (Coyotes de l'Arizona) ont également fait vibrer les cordages, et Carter Hart (Flyers de Philadelphie) a repoussé les 28 tirs qu'il a affrontés en relève à Connor Ingram (Lightning de Tampa Bay), qui a accordé deux buts sur trois lancers. Joel Eriksson Ek (Wild du Minnesota) et Carl Grundstrom (Maple Leafs de Toronto) ont répliqué, tandis que Felix Sandstrom (Flyers de Philadelphie) a réalisé 38 arrêts pour la Suède.

En voir plus