Skip to main content

CMJ : Dumont, l'oeil de l'aigle

Nommé adjoint de la formation canadienne, le patron des Screaming Eagles épiera les rencontres du haut des airs à Vancouver

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

En quête d'une deuxième conquête de l'or en autant d'années au Championnat mondial junior, la formation canadienne pourra compter sur l'oeil du tigre - ou plutôt de l'aigle - de Marc-André Dumont.

Nommé adjoint à Tim Hunter en vue du tournoi du mois de décembre, l'entraîneur-chef et directeur général des Screaming Eagles du Cap-Breton aura comme rôle d'être les « yeux dans le ciel » de l'équipe, alors qu'il sera perché dans les hauteurs du Rogers Arena de Vancouver pour tenter de trouver la faille dans le jeu de sa proie.

« C'est une belle occasion pour moi, Hockey Canada c'est l'un des programmes les plus respectés à travers le monde, a dit Dumont au bout du fil. De faire partie du personnel, peu importe l'équipe ou l'année, c'est un privilège. Je suis très excité par cette occasion et par les responsabilités qui viennent avec. »

Des responsabilités, il y en aura.

Le tournoi dans son ensemble ne dure peut-être que deux semaines dans son ensemble, mais le travail est déjà amorcé. Hockey Canada a procédé, mercredi, à l'invitation de 40 joueurs en vue du camp estival qui se tiendra dans quelques semaines à Kamloops, en Colombie-Britannique.

À LIRE: 40 joueurs invités au camp estival d'Équipe Canada Junior

Viendra ensuite le temps de l'évaluation en cours de saison, du camp final et des choix difficiles. Tout cela en parallèle avec les fonctions qu'il occupe depuis 2012-13 au Cap-Breton. Dumont est cependant bien au courant de ce qui l'attend. 

« Quand tu postules et que tu passes le processus d'entrevue, tu vois toutes les dates des camps, des réunions et les exigences pour le personnel, a expliqué Dumont. J'ai gardé un lien étroit avec Benoit Groulx, Martin Raymond et Joël Bouchard - tous des gars d'expérience qui connaissent les attentes du programme.

« C'est important de savoir dans quoi on s'embarque et je pense que c'est le cas dans ce projet. »

Il s'agira d'un retour dans le giron de Hockey Canada pour Dumont, qui a été l'entraîneur-chef d'Équipe Québec au Défi mondial des moins de 17 ans, en 2009.

Le fait de se voir confier un poste d'adjoint au sein du programme des moins de 20 ans dès son retour est une belle marque de confiance en soi, mais l'homme de hockey de 44 ans préfère ne pas voir trop loin même s'il s'agit historiquement d'une belle porte d'entrée vers de plus importantes responsabilités.

« La seule chose qui est importante pour moi, c'est le moment présent et ç'a toujours été comme ça dans ma carrière, a indiqué Dumont. En ce moment, ce qui m'importe c'est d'être moi-même à 100 pour cent et de m'assurer d'aider notre groupe à être à son meilleur.

« Je vais apporter ma contribution, peu importe ce qu'elle sera, et ensuite on verra. »

Chimie rapide

Dès le camp estival, Dumont travaillera en étroite collaboration avec Hunter, qui était adjoint au cours des deux dernières années, ainsi qu'avec les autres adjoints Brent Kisio et Jim Hulton, son homologue des Islanders de Charlottetown.

Hulton a été adjoint chez les moins de 20 ans au début des années 2000, mais Dumont et Kisio en seront à leur première expérience.

« Ce sera enrichissant, il n'y a aucun doute, a fait valoir Dumont. Hockey Canada fait toujours attention de bâtir un personnel d'entraîneurs qui se complètent bien et qui seront capables de travailler ensemble rapidement. On a du temps, mais pas énormément. »

Le plan devra être établi à la perfection puisque le tournoi revient au Canada un an après que l'édition 2018, menée par Dominique Ducharme, eut triomphé en territoire américain à Buffalo. La pression sera assurément au rendez-vous et l'objectif sera le même qu'à l'habitude.

« La médaille d'or est le but ultime chaque fois, donc la pression, elle est là, a admis Dumont. Ce qui est important, c'est de voir comment on va préparer et suivre le plan de Tim Hunter pour accéder à cette médaille d'or. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.