Skip to main content

CMJ : Cinq choses à retenir - 4 janvier

La Suède et le Canada ont rendez-vous en finale; les États-Unis et la République tchèque se battront pour le bronze

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BUFFALO - Pour la durée du Championnat mondial junior de la FIHG, LNH.com dressera chaque jour un bilan de la journée d'activités en cinq points pour ne rien manquer de l'action.

Voici ce que l'on doit retenir des demi-finales du 4 janvier.

Les résultats de la journée

Suède 4, États-Unis 2

Canada 7, République tchèque 2

Danemark 3, Bélarus 2 (TB)

Une deuxième chance pour le Canada

Le Canada aura la chance de remporter la médaille d'or du Championnat mondial junior pour la deuxième année de suite lorsqu'il croisera le fer avec la Suède, vendredi. L'an dernier, la troupe de Dominique Ducharme s'était inclinée en tirs de barrage contre les États-Unis.

Cette fois, c'est la vitesse et les habiletés suédoises que le Canada devra contrer. Et ce ne sera pas de la tarte. Les Suédois ont jusqu'ici connu un parcours parfait (6-0-0) et nul doute qu'ils voudront conclure sur une bonne note.

La dernière conquête canadienne remonte à 2015. Verra-t-on la fin de cette disette vendredi?

Une première en quatre ans

En battant les États-Unis, la Suède s'est assurée de rentrer au pays avec une médaille au cou pour la première fois depuis 2014. Les Suédois s'étaient alors inclinés en finale contre la Finlande alors que le tournoi était présenté devant leurs partisans à Malmö.

L'an dernier, la Suède avait baissé pavillon face aux Russes dans le match pour la médaille de bronze après un parcours parfait en ronde préliminaire.

« Tout le monde est ici pour gagner, a déclaré l'entraîneur Tomas Monten. Si nous ne gagnons pas demain, je ne crois pas que le sentiment va être différent de celui de l'an dernier quand nous avons perdu le match pour la médaille de bronze. Nous sommes dans la position que nous voulons et ce sera amusant demain. »

Batherson poursuit sur sa lancée

Auteur de 17 buts en 24 rencontres avec les Screaming Eagles du Cap-Breton, Drake Batherson connaît tout un tournoi. Il a marqué trois buts contre la République tchèque pour porter son total à sept et rejoindre Kieffer Bellows et Filip Zadina au sommet du classement des buteurs du tournoi.

Il a inscrit ses deux premiers buts de manière identique en faisant dévier le tir de la pointe de Cale Makar en avantage numérique et a complété sa brillante soirée de travail en se moquant de la défensive tchèque avant de battre le gardien par-dessus l'épaule.

Pas mal pour un joueur qui a dû se battre pour gagner son poste au sein de la formation.

« Il a dû se battre pour un poste jusqu'au dernier moment, a déclaré l'entraîneur Dominique Ducharme. Il s'améliore d'un jour à l'autre. C'est un joueur intelligent avec de bonnes habiletés. Nous avons vu à quel rythme il a pu s'adapter. »

Le grand V 2.0

Si les Mighty Ducks du film de Disney avaient inventé la formation grand V à cinq joueurs, les Américains en ont fait une version à trois joueurs contre la Suède. Le résultat a toutefois été un peu moins concluant.

Lors d'un avantage numérique en fin de deuxième période, Casey Mittelstadt s'est amené à trois-contre-zéro en compagnie de Kieffer Bellows et de Brady Tkachuk. Les chances de réussite du gardien Filip Gustavsson semblaient alors bien minces. Et pourtant.

Mittelstadt a décidé de conserver la rondelle et de tenter une feinte, qui a été repoussée par Gustavsson. Bellows est ensuite entré en collision avec le gardien et il a été puni, ce qui a mis fin à la supériorité des siens.

« Pour ma part, Casey peut faire ce qu'il veut avec la rondelle, j'ai confiance en lui, a dit l'entraîneur Bob Motzko. Nous avions nos trois meilleurs marqueurs en trois-contre-zéro et nous nous en sortons avec une pénalité. Je n'ai jamais vu ça. »

Le Danemark demeure dans le groupe mondial

Grâce à une victoire de 3-2 acquise en tirs de barrage, le Danemark a balayé les honneurs de la série de relégation face au Bélarus. Les Danois ont donc conservé leur place dans le groupe mondial en vue du tournoi qui aura lieu à Vancouver et à Victoria, l'an prochain.

Le moment décisif de cette série est survenu lors de la première rencontre alors que les Danois ont comblé un retard de deux buts dans les 11 dernières minutes de la troisième période pour se sauver avec la victoire.

Promu dans le groupe mondial cette année, le Bélarus devra retourner faire ses classes en deuxième division.

« C'est énorme, a déclaré le défenseur danois Jeppe Mogensen. Cette victoire aujourd'hui est incroyable. C'est excellent pour les gars de l'équipe, mais aussi pour le hockey danois dans son ensemble. »

Le programme du 5 janvier

Match pour la médaille d'or : Suède c. Canada, 20h HE

Match pour la médaille de bronze : États-Unis c. République tchèque, 16h HE

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.