Skip to main content

CMJ : Cinq choses à retenir - 30 décembre

Le Canada prêt pour les quarts de finale, les Tchèques ont sué et la Suède est prête pour la Russie

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BUFFALO - Pour la durée du Championnat mondial junior de la FIHG, LNH.com dressera chaque jour un bilan de la journée d'activités en cinq points pour ne rien manquer de l'action.

Voici ce que l'on doit retenir de la journée du 30 décembre :

Les résultats de la journée
République tchèque 6, Bélarus 5
Suède 7, Suisse 2
Finlande 5, Slovaquie 2
Danemark 0, Canada 8

Le Canada termine en tête

En vertu de sa victoire de 8-0 face au Danemark (0-3-0) en soirée, le Canada s'est assuré de terminer au premier rang du groupe A avec une fiche de 3-0-1. Il affrontera donc l'équipe qui terminera au quatrième échelon dans le groupe B, soit la Suisse ou la République tchèque.

Les Canadiens devront attendre à demain pour connaître l'identité de leur adversaire puisque les deux équipes croisent le fer à midi. Plusieurs scénarios sont encore possibles, mais une victoire de la République tchèque reléguerait automatiquement la Suisse au quatrième rang. 

La Suède prête pour le gros test

Forte d'une victoire convaincante de 7-2 face à la Suisse, la Suède peut maintenant se concentrer sur son plus gros défi du tournoi jusqu'à maintenant : la Russie (2-1-0).

Le premier rang du groupe B sera à l'enjeu alors que les deux équipes - ainsi que la République tchèque (2-1-0) - peuvent toujours espérer décrocher la pôle. Une victoire de la Suède (3-0-0) mettrait fin au suspense.

« Notre avantage numérique et notre désavantage numérique ont été très bons, a déclaré l'entraîneur suédois Tomas Monten. À forces égales, notre transition et notre jeu en zone adverse ont été mieux. Nous aurons la chance de pratiquer ça demain. »

Pas facile pour la République tchèque

Après avoir battu la Russie en ouverture de tournoi, on s'attendait à ce que la République tchèque passe un avant-midi tranquille face au Bélarus (0-4-0), qui n'avait toujours pas connu la victoire dans ce tournoi. Elle a toutefois dû batailler ferme pour se sauver avec un gain in extremis de 6-5.

Le Bélarus a pris les devants 2-0 avant de laisser les Tchèques marquer cinq buts sans riposte en deuxième période. Les joueurs du Bélarus ont ensuite réduit l'écart à un seul but au dernier tiers, sans jamais être en mesure de créer l'égalité.

« Je suis exténué, a déclaré l'attaquant tchèque Filip Zadina en tentant de reprendre son souffle après le match. Ç'a été difficile. »

La Finlande reste dans la course

En l'emportant contre la Slovaquie, les Finlandais (2-1-0) ont pris possession du deuxième rang du groupe A devant les États-Unis (2-1-0) puisque ces derniers n'ont obtenu que deux points pour leur victoire en tirs de barrage face au Canada.

C'est donc dire que le duel de demain entre les Américains et les Finlandais sera déterminant pour le classement du groupe A.

À noter qu'advenant une défaite des États-Unis et une victoire de la Slovaquie contre le Danemark, les Américains pourraient conclure au quatrième rang du groupe.

Le Bélarus n'a pas fait le poids

Promu dans le groupe mondial grâce à sa victoire dans le deuxième groupe l'an dernier, le Bélarus en a arraché en phase de groupe. Il n'a récolté aucun point et a terminé avec une fiche de 0-4-0, si bien qu'il devra disputer la ronde de relégation face au Danemark ou à la Slovaquie.

Le Bélarus avait perdu la série de relégation au meilleur de trois matchs contre la Suisse en 2016. Il risque donc d'être exclu du tournoi pour une deuxième fois en trois ans, l'an prochain à Vancouver.

Horaire du 31 décembre
Suisse c. République tchèque, 12h HE
États-Unis c. Finlande, 16h HE
Slovaquie c. Danemark, 18h HE
Russie c. Suède, 20h HE

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.