Skip to main content

CMJ : Cinq choses à retenir - 28 décembre

La Slovaquie surprend les États-Unis, Kasper Krog a vu beaucoup de rondelles et la Russie s'est rachetée

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BUFFALO - Pour la durée du Championnat mondial junior de la FIHG, LNH.com dressera chaque jour un bilan de la journée d'activités en cinq points pour ne rien manquer de l'action.

Voici ce que l'on doit retenir de la journée du 28 décembre :

Résultats de la journée

Finlande 4, Danemark 1

Russie 5, Suisse 2

Suède 3, République tchèque 1

États-Unis 2, Slovaquie 3

Les Slovaques causent la surprise

La surprise de la journée revient sans contredit à la Slovaquie qui a infligé un revers de 3-2 aux États-Unis.

Le but vainqueur est venu du bâton de Samuel Bucek, qui a brisé une égalité de 2-2 avec 2 :08 à faire en troisième période.

Les Américains ont pourtant tiré 45 fois, mais ils se sont butés à un Roman Durny en grande forme devant le filet des Slovaques.

Il s'agissait de la quatrième victoire de la Slovaquie contre les États-Unis en 17 matchs au Championnat mondial junior.

L'équipe américaine tentera de se racheter demain, alors qu'elle dispute une rencontre en plein air face au Canada, au New Era Field.

Sentir le caoutchouc

On peut d'ores et déjà vous assurer que le gardien danois Kasper Krog dormira bien dans la nuit de jeudi à vendredi. Le portier a à lui seul permis aux Danois de limiter les dégâts en repoussant pas moins de 58 tirs dans un revers de 4-1 face aux Finlandais.

Mais Krog ne s'est même pas approché du record du Championnat mondial junior. Le 4 janvier 1988, le Canada avait dominé la Pologne 95-30 au chapitre des tirs au but et ne l'avait emporté que 9-1.

« J'ai démontré ce dont je suis capable, a déclaré Krog après le match. Maintenant, je dois maintenir le rythme à l'avenir. Je ne dirais pas que je suis fatigué, mais je commence à avoir des crampes aux jambes. C'est la vie. »

La Russie se rachète difficilement

Après avoir encaissé un surprenant revers de 5-4 face à la République tchèque en ouverture de tournoi, les Russes ont signé une courte victoire de 5-2 face à la Suisse.

La troupe de Valeri Bragin a dû attendre jusqu'à mi-chemin de la troisième période pour prendre les devants pour de bon quand Artur Kayumov a eu raison du gardien Philip Wuthrich, auteur de 32 arrêts.

Georgi Ivanov en a ajouté en fin de rencontre et l'attaquant des Tigres de Victoriaville Vitali Abramov a complété la marque dans un filet désert.

« Nous avons mieux joué défensivement et nous avons créé davantage en attaque, a commenté Abramov. Ils ont joué un bon match et leur gardien a très bien fait. »

Coriaces Tchèques

Dominant 15-5 au chapitre des tirs au but et menant 2-0 après les 20 premières minutes, les Suédois semblaient se diriger vers une autre victoire facile. Mais les Tchèques ont démontré pourquoi ils étaient considérés comme une puissance dans le groupe B.

Ils ont réduit l'écart à un seul but en plus de dominer 14-7 aux tirs en deuxième, mais ils ont donné quatre avantages numériques aux Suédois, qui ont frappé à deux occasions à l'aide de tirs des ligues majeures...

Des erreurs qui ne pardonnent pas.

Prêts pour la guerre

L'équipe canadienne a tenu, jeudi, son seul et unique entraînement sur la patinoire du New Era Field en vue de son duel extérieur de vendredi face aux États-Unis.

Les deux équipes se retrouveront pour la première fois depuis que les Canadiens ont encaissé une défaite de 5-4 en tirs de barrage en finale, l'an dernier. Plus de 40 000 personnes sont attendues au stade des Bills de Buffalo, la plus grande foule dans l'histoire du Championnat mondial junior.

« Je ne sais pas encore comment je vais me sentir. Il va probablement y avoir beaucoup de gens du Canada donc on va sûrement avoir un bon appui de la foule, a déclaré l'attaquant Maxime Comtois. Par contre, si c'est majoritairement américain, on va probablement entendre des huées. Ça va être le fun de voir l'ambiance, on va se faire une petite idée pendant la période d'échauffement.

Le programme du 29 décembre

Biélorussie c. Russie, 12h HE

Canada c. États-Unis, 15h HE ; New Era Field

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.