Skip to main content

CMJ : Cinq choses à retenir - 26 décembre

Une bonne entrée en matière pour le Canada, les États-Unis et la Suède; un faux départ pour la Russie

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Pour la durée du Championnat mondial junior de la FIHG, LNH.com dressera chaque jour un bilan de la journée d'activités en cinq points pour ne rien manquer de l'action.

Voici ce que l'on doit retenir de la journée du 26 décembre :

Résultats de la journée

République tchèque 5, Russie 4
Suède 6, Biélorussie 1
Canada 4, Finlande 2
États-Unis 9, Danemark 0

Du bon pied

Ce ne fut pas parfait, mais le Canada a relevé son premier gros test avec brio en doublant la Finlande 4-2. Taylor Raddysh et Boris Katchouk ont tous les deux amassé un but et une aide tandis que l'espoir des Canadiens de Montréal, Victor Mete, a ajouté deux aides. Ce dernier a d'ailleurs été nommé joueur du match.

Mais c'est Katchouk qui a véritablement donné le ton à ce match en marquant sur une échappée au terme d'un désavantage numérique à 5:34 du premier engagement et en provoquant la pénalité qui a mené au deuxième but des siens 27 secondes plus tard.

La troupe de Dominique Ducharme a ouvert la porte à plusieurs occasions en écopant cinq pénalités par la suite, mais les unités spéciales ont fait le travail. Disons que la discipline sera de mise pour la suite.

Aucun complexe

Premier match du tournoi, première surprise. Les Russes, médailles de bronze l'an dernier, n'ont pas fait le poids face à la République tchèque en encaissant un revers de 5-4.

Même si elle a dominé 38-24 au chapitre des tirs au but, la troupe de Valeri Bragin n'a jamais réussi à prendre les devants et a dû jouer du hockey de rattrapage jusqu'à la toute fin, lorsqu'elle a inscrit deux buts dans les trois dernières minutes pour réduire l'écart à un seul but.

À voir et à entendre Bragin derrière le banc des siens, ce n'était fort probablement pas le départ escompté.

Du punch chez les Tchèques

Avec deux attaquants sélectionnés au premier tour lors du dernier repêchage de la LNH - Martin Necas (no 12 - Hurricanes de la Caroline) et Filip Chytil (no 21 - Rangers de New York) - on savait d'ores et déjà que l'attaque de la République tchèque avait le potentiel d'être menaçante.

Mais en plus de ça, les jeunes espoirs semblent aussi vouloir se mettre de la partie.

Filip Zadina (admissible au repêchage de 2018) a récolté un but et une aide tout comme Necas, Chytil et Ostap Safin (no 115 - Oilers d'Edmonton). La République tchèque a aussi pu compter sur la contribution de Martin Kaut (admissible au repêchage de 2018) qui a récolté trois mentions d'aide principales dans la victoire.

Balade dans le parc

Les Américains, champions en titre, ont amorcé la défense de leur titre en force en ne faisant qu'une bouchée des pauvres Danois en l'emportant 9-0. Le Danemark avait pourtant conclu au cinquième rang l'an dernier, mais les joueurs n'étaient visiblement pas dans le coup.

Les États-Unis menaient déjà 5-0 après 20 minutes. Kieffer Bellows, avec deux buts et une aide, et Casey Mittelstadt, avec deux buts, se sont notamment illustrés tandis que le gardien Joseph Woll a repoussé 17 lancers.

Rappelons que les États-Unis n'ont jamais gagné deux tournois de suite et n'en ont jamais remporté un présenté en sol américain.

Balade dans le parc, prise 2

On ne s'attendait pas à un grand duel entre la Suède - quatrième l'an dernier - et la Biélorussie, qui a été promu dans le groupe mondial cette année, et il n'y a pas eu de surprise. Les puissants Suédois, que plusieurs voient en finale, ont remporté le duel à sens unique par la marque de 6-1.

Pas moins de six joueurs de la Suède ont connu un match de deux points, dont l'attaquant Lias Andersson (no 7, 2017 - Rangers de New York), auteur de deux buts, et le défenseur prometteur Rasmus Dahlin (admissible au repêchage de 2018) qui a enregistré deux aides.

Le programme du 27 décembre

Suisse c. Biélorussie (15h HE; TSN, NHLN)
Canada c. Slovaquie (18h HE; RDS2, TSN, NHLN)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.