Skip to main content

CMH: La Suède remporte de nouveau la médaille d'or

La Suède défend avec succès son titre de champion du monde; les États-Unis battent le Canada et gagnent le bronze

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Oliver Ekman-Larsson (Coyotes de l'Arizona) et Filip Forsberg (Predators de Nashville) ont fait mouche pour la Suède, qui a gagné une deuxième médaille d'or consécutive en défaisant la Suisse 3-2 en tirs de barrage lors du Championnat mondial 2018 de la FIHG à Copenhague, au Danemark.

Anders Nilsson (Canucks de Vancouver) a effectué 16 arrêts, dont quatre en fusillade après que Sven Andrighetto (Avalanche du Colorado) eut marqué pour la Suisse au premier tour de la séance des tirs de barrage.

Mika Zibanejad (Rangers de New York) et Gustav Nyquist (Red Wings de Detroit) ont marqué pour la Suède, qui a décroché l'or en 2017 et qui a remporté 17 matchs d'affilée au Championnat mondial.

 

Roman Josi (Predators) a inscrit deux mentions d'aide pour la Suisse.

Zibanejad a créé l'égalité 2-2 à 14:53 de la deuxième période après que Timo Meier (Sharks de San Jose) eut procuré une avance de 2-1 aux Suisses à 3:13 du même engagement.

Nino Niederreiter (Wild du Minnesota) a ouvert la marque en faveur de la Suisse à 16:38 de la première période, mais Nyquist a répliqué à 17:54.

La Suisse a gagné une médaille au Championnat mondial pour la première fois depuis 2013 quand elle a gagné la médaille d'argent après avoir perdu contre la Suède en finale.

Le gardien Leonardo Genoni a réalisé 30 arrêts pour la Suisse.

États-Unis 4, Canada 1: Nick Bonino (Predators) a marqué le but qui a donné l'avance aux États-Unis, en avantage numérique avec 6:42 à faire au match, et les Américains ont signé une victoire de 4-1 pour remporter la médaille de bronze.

Il s'agit de la première médaille gagnée par les États-Unis depuis 2015, quand ils avaient aussi obtenu le bronze. Le Canada a quant a lui été évincé du podium pour la première fois depuis 2014.

« Ce n'est pas la médaille que nous voulions, mais au final, c'est une grosse victoire pour nous, a dit Johnny Gaudreau (Flames de Calgary). Nous avons été en mesure de capitaliser sur quelques-unes de nos chances en avantage numérique. C'était un effort d'équipe. »

Les deux équipes étaient à égalité 1-1 après la deuxième période. Chris Kreider (Rangers de New York) a marqué sur le jeu de puissance à 6:40 pour donner aux Américains une avance de 1-0. Marc-Édouard Vlasic (Sharks) a répliqué pour faire 1-1 à 18:08 en deuxième sur un beau jeu de passes de Bo Horvat et Kyle Turris (Predators).

Keith Kindaid (Devils du New Jersey) a effectué 24 arrêts pour les États-Unis.

Anders Lee (Islanders de New York) a marqué dans un filet désert avec 2:27 au cadran pour faire 3-1, puis Kreider, avec son deuxième but du match, l'a imité 46 secondes plus tard.

Curtis McElhinney (Maple Leafs de Toronto) a effectué 36 arrêts pour le Canada.

« Ils ont obtenu huit avantages numériques, c'est ce qui a fait la différence, a analysé Connor McDavid (Oilers d'Edmonton). Je pense que nous n'avons jamais atteint notre plein potentiel. Pour une raison qui m'échappe, nous étions toujours en retard. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.