Skip to main content

CMH: La formation prévue d'Équipe Europe

Marian Gaborik des Kings et Thomas Greiss des Islanders devraient s'ajouter au groupe

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Plusieurs joueurs qui ont été nommés au sein de la formation initiale d'Équipe Europe en vue de la Coupe du monde de hockey 2016 ont pris part au Championnat du monde 2016 de la FIHG à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Mais la plupart d'entre eux n'ont pas joué au sein de la même équipe.

Annoncée au mois de mars, la formation initiale de 16 membres composée de joueurs ne provenant pas des quatre pays européens qui enverront des équipes nationales au tournoi - la République tchèque, la Finlande, la Russie et la Suède -, comprenait des joueurs originaires de sept pays différents. Cinq étaient des Slovaques, quatre étaient des Danois, deux étaient des Allemands et deux autres étaient des Suisses, tandis que les trois autres joueurs provenaient de la Slovénie, de la Norvège et de l'Autriche.

Étant donné que les joueurs ne se connaissent pas, le directeur général Miroslav Satan et l'entraîneur Ralph Krueger se retrouvent avec une tâche difficile alors qu'ils tentent de bâtir une formation qui trouvera le bon équilibre entre expérience et jeunes talents. Quatre des premiers 16 joueurs choisis sont âgés de 35 ans ou plus (les défenseurs Zdeno Chara, 39; Mark Streit, 38; Dennis Seidenberg, 34; et l'attaquant Marian Hossa, 37), tandis que deux joueurs ont 25 ans ou moins (les attaquants Leon Draisaitl, 20, et Tomas Tatar, 25).

Les chances d'Équipe Europe de bien faire dans le tournoi demeurent un mystère entier étant donné que les joueurs seront beaucoup moins habitués à jouer ensemble que ceux des autres équipes.

Voici qui, selon LNH.com, seront les sept derniers joueurs ajoutés à la formation :

LES 7 DERNIERS

A: Marian Gaborik (Kings de Los Angeles, Slovaquie), Nino Niederreiter (Wild du Minnesota, Suisse), Zemgus Girgensons (Sabres de Buffalo, Lettonie), Nikolaj Ehlers (Jets de Winnipeg, Danemark)

D: Luca Sbisa (Ducks d'Anaheim, Suisse), Christian Ehrhoff (Blackhawks de Chicago, Allemagne)

G: Thomas Greiss (Islanders de New York, Allemagne)

Gaborik s'est blessé au genou au mois de février mais il est revenu au jeu durant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il devrait se retrouver au sein du premier trio en compagnie de son compatriote slovaque Marian Hossa et son coéquipier chez les Kings Anze Kopitar.

Niederreiter a terminé à égalité au premier rang pour les buts (trois) et en deuxième place pour les points (six) au sein de l'équipe suisse au Championnat du monde. L'attaquant de six pieds deux pouces et 211 livres pourrait être jumelé à Girgensons (six pieds un pouce et 203 livres) et à Jannik Hansen, des Canucks de Vancouver (six pieds un pouce et 195 livres) dans un quatrième trio à caractère robuste.

Cela ferait probablement de Ehlers, qui a totalisé 15 buts et 23 aides en 72 matchs en tant que recrue en 2015-16, le 13e attaquant.

À la ligne bleue, Sbisa sera sans doute le sixième défenseur. Il a subi une blessure au haut du corps en mars mais il devrait être prêt à temps pour le début de la Coupe du monde, le 17 septembre. C'est un arrière à caractère défensif qui pourrait trouver place au sein du troisième duo avec Mark Streit (Flyers de Philadelphie), lui aussi un Suisse.

Ehrhoff a récolté 12 points en 48 matchs du calendrier régulier avec les Kings et Blackhawks, et il a été rayé de l'alignement durant la série du premier tour dans l'Association de l'Ouest disputée par Chicago. Son bagage d'expérience fait toutefois de lui un atout pour ce tournoi dans le rôle de septième défenseur.

Les prestations de Greiss en séries lui ont valu un poste. Il a mieux fait que Halak, son coéquipier chez les Islanders, pendant la majorité de la saison. Les 41 matchs disputés par Greiss en saison régulière représentent un sommet personnel dans la LNH. Il a amorcé chacune des 11 rencontres éliminatoires de son équipe, a affiché un pourcentage d'arrêts de ,923 et a aidé les siens à remporter une ronde éliminatoire pour la première fois depuis 1993. Greiss devrait être le gardien no 2 derrière Frederik Andersen (Ducks d'Anaheim).

Alignement potentiel

Attaquants

Marian Gaborik - Anze Kopitar - Marian Hossa

Tomas Tatar - Leon Draisaitl - Mats Zuccarello

Thomas Vanek - Frans Nielsen - Mikkel Boedker

Nino Niederreiter - Zemgus Girgensons - Jannik Hansen  

Nikolaj Ehlers

Défenseurs

Zdeno Chara - Dennis Seidenberg

Andrej Sekera - Roman Josi

Mark Streit - Luca Sbisa

Christian Ehrhoff

Gardiens

Frederik Andersen

Thomas Greiss

Jaroslav Halak

En voir plus