Skip to main content

CMH: La formation prévue de la Finlande

L'entraîneur Lauri Marjamaki et ses adjoints ont l'embarras du choix

par Marko Leppanen / Correspondant NHL.com

Par les temps qui courent, la Finlande n'a plus besoin de se demander si elle arrivera à rivaliser avec les grandes puissances mondiales du hockey. En fait, il est possible que ce soient plutôt ces pays qui se posent des questions sur la façon d'arrêter les puissants Finlandais.

Lauri Marjamaki, qui en est à ses débuts au poste d'entraîneur d'Équipe Finlande, est confronté à un heureux problème en raison de la présence d'un grand nombre de jeunes joueurs de talent qui sont en bonne voie de se développer dans le hockey finlandais, notamment Patrik Laine, Sebastian Aho, Jesse Puljujarvi et Mikko Rantanen.

Il reste maintenant à savoir combien de ces jeunes espoirs pourrait-il ajouter à la formation en vue de la Coupe du monde.

« Je ne vois pas les choses de cette façon, a déclaré Marjamaki à NHL.com/fi. En ce sens qu'à mes yeux, l'âge n'est pas un facteur que je considère du tout. Même quand tu es un joueur qui a plus d'expérience, ça ne veut pas automatiquement dire que ton niveau de confiance est élevé. »

Et de la confiance, ces gars-là en ont justement beaucoup.

La Finlande a plusieurs scénarios qu'elle peut envisager à l'attaque et devant le filet, mais la brigade défensive pourrait représenter un problème. Seulement six défenseurs de ce pays ont joué dans la LNH cette saison, y compris Petteri Lindbohm, qui n'a récolté aucun point en 10 matchs avec les Blues de St. Louis.

Laissons le personnel finlandais y penser pendant quelques jours encore. De notre côté, nous avons déjà fait nos choix.

LES 7 DERNIERS

A: Patrik Laine (Tappara), Sebastian Aho (Karpat), Miikka Salomaki (Predators de Nashville)

D: Jyrki Jokipakka (Flames de Calgary), Juuso Hietanen (Dynamo Moscou), Lasse Kukkonen (Karpat)

G: Mikko Koskinen (SKA Saint-Pétersbourg)

Laine, qui est classé deuxième par la Centrale de dépistage de la LNH chez les patineurs internationaux admissibles au repêchage 2016 de la Ligue, a montré ce qu'il peut faire au Championnat du monde en Russie ; il a terminé à égalité au premier rang des buteurs du tournoi avec sept filets. La rapidité avec laquelle Laine dégaine son tir représente un atout très intéressant pour le jeu de puissance d'Équipe Finlande.

Laine, Aleksander Barkov (Panthers de la Floride) et Jussi Jokinen (Panthers) ont affiché une belle chimie au Championnat du monde, et on s'attend à ce que ce duo s'avère également une combinaison gagnante à Toronto, à l'occasion de la Coupe du monde.

Aho, un espoir des Hurricanes de la Caroline, a démontré une belle maturité dans son jeu durant la saison. Il a joué sous les ordres de Marjamaki avec la puissance de la Liiga finlandaise Karpat, une situation qui s'avère favorable autant pour le joueur que pour l'entraîneur.

Il reste de la place pour un ailier, un joueur d'énergie capable de semer la confusion devant le filet adverse. Salomaki, qui est naturellement combatif, est le candidat parfait pour ce poste.

Jokipakka, que les Stars de Dallas ont échangé aux Flames le 29 février, est capable d'offrir du hockey solide.

Plusieurs gardiens finlandais évoluent dans la LNH, mais la fiabilité affichée par Koskinen au Championnat mondial lui a permis d'augmenter sa valeur suffisamment pour qu'il mérite le poste de troisième gardien avec Équipe Finlande.

Alignement potentiel:

Attaquants

Jussi Jokinen - Aleksander Barkov - Patrik Laine

Leo Komarov - Mikko Koivu - Mikael Granlund

Joonas Donskoi - Jori Lehtera - Teuvo Teravainen

Miikka Salomaki - Valtteri Filppula - Lauri Korpikoski

Sebastian Aho

Défenseurs

Olli Maatta - Sami Vatanen

Esa Lindell - Rasmus Ristolainen

Jyrki Jokipakka - Juuso Hietanen

Lasse Kukkonen

Gardiens

Pekka Rinne

Tuukka Rask

Mikko Koskinen

En voir plus