Skip to main content

CMH : La formation prévue d'Équipe États-Unis

De bonnes performances en séries éliminatoires ont permis à Johnson et Kessel de décrocher leur place

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur du contenu éditorial NHL.com

Certaines décisions très difficiles doivent encore être prises par l'équipe de direction d'Équipe États-Unis, alors que les dirigeants cherchent à déterminer leur alignement final en vue de la Coupe du monde de hockey 2016.

Équipe États-Unis doit encore ajouter sept joueurs à son alignement plus tard cette semaine afin de compléter un alignement qui compte déjà 16 joueurs, qui ont été nommés le 2 mars.

Puisque les trois gardiens ont été choisis dans la première vague de 16 nominations, les Américains vont vraisemblablement ajouter quatre attaquants et trois défenseurs cette semaine afin de compléter l'alignement de 23 joueurs pour le tournoi, qui s'amorcera le 17 septembre à Toronto.

Plusieurs des joueurs qui poussent pour obtenir un poste, notamment les attaquants Phil Kessel des Penguins de Pittsburgh et Tyler Johnson du Lightning de Tampa Bay, ainsi que les défenseurs Kevin Shattenkirk des Blues de St. Louis et Paul Martin des Sharks de San Jose, ont rendu ce processus de décision encore plus intéressant en y allant de performances dominantes au cours d'un long parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Voici qui, selon LNH.com, seront les sept derniers joueurs ajoutés à la formation :

LES SEPT DERNIERS

A : Tyler Johnson (Lightning de Tampa Bay), Phil Kessel (Penguins de Pittsburgh), David Backes (Blues de St. Louis), Kyle Palmieri (Devils du New Jersey).

D : Justin Faulk (Hurricanes de la Caroline), Cam Fowler (Ducks d'Anaheim), Paul Martin (Sharks de San Jose).

Johnson a été dynamique au cours des séries éliminatoires, amassant 17 points en 16 parties. Trois de ses sept filets au cours du tournoi printanier ont été des buts gagnants. Il a démontré qu'il pouvait évoluer sur l'un des deux premiers trios de ce qui devrait être une équipe d'étoiles.

Backes (6 pieds 3 pouces, 221 livres) apporte le gabarit et la robustesse que le directeur général Dean Lombardi souhaite voir devenir l'identité de cette équipe. Backes est le meneur de la LNH en séries éliminatoires au chapitre des mises en échec avec une moyenne de cinq par match.

Il a été impossible d'ignorer Kessel au cours des séries éliminatoires, alors qu'il redéfinit son histoire à l'aide de bonnes performances en succession. Il a amassé neuf buts et 18 points en 17 parties des séries.

Le dernier poste à l'attaque a fait l'objet d'une décision difficile, alors que le choix se faisait essentiellement entre Paul Stastny des Blues, Kyle Okposo des Islanders de New York et Kyle Palmieri des Devils du New Jersey. Palmieri a été notre choix en raison de son potentiel offensif.

À la ligne bleue, l'équipe de direction peut choisir entre plusieurs avenues. Il semble évident que Faulk et Fowler seront de la formation. Faulk est en quelque sorte un spécialiste de l'offensive qui peut faire beaucoup de dommages en avantage numérique. Fowler, âgé de 24 ans, a déjà disputé 414 matchs de saison régulière dans la LNH. Il joue du hockey solide aux deux extrémités de la patinoire.

La dernière place se joue entre Shattenkirk, Martin et Keith Yandle des Rangers de New York. Martin devrait être retenu en raison de son aptitude à bien compléter n'importe quel partenaire en raison de sa conscience défensive, peu importe sur quelle paire il est employé. Il a été un héros obscur, mais dont la contribution a été inestimable, au cours du parcours de San Jose en séries.

Alignement potentiel

Attaquants
Max Pacioretty - Derek Stepan - Patrick Kane
Zach Parise - Tyler Johnson - Phil Kessel
Joe Pavelski - Ryan Kesler - Blake Wheeler
Kyle Palmieri - David Backes - T.J. Oshie
Justin Abdelkader

Défenseurs
Ryan McDonagh - John Carlson
Ryan Suter - Justin Faulk
Cam Fowler - Paul Martin
Dustin Byfuglien

Gardiens
Jonathan Quick
Ben Bishop
Cory Schneider

 

En voir plus