Skip to main content

CMH : La formation prévue de la Russie

Valeri Nichushkin et Alexei Emelin pourraient être parmi les sept derniers joueurs ajoutés

par Vassili Ossipov / Journaliste NHL.com

Il n'y aura sans doute pas d'équipe plus intrigante à la Coupe du monde de hockey 2016 que la Russie, une formation si talentueuse et puissante sur papier… et qui, la plupart du temps, s'avère incapable de transformer son formidable potentiel offensif en résultats lors des grands tournois internationaux.

Au mois de mars, la Russie a choisi 10 attaquants, trois défenseurs et trois gardiens au sein de sa formation initiale de 16 joueurs. L'ailier gauche des Capitals de Washington Alex Ovechkin et le joueur de centre des Penguins de Pittsburgh Evgeni Malkin, qui sont peut-être deux des cinq meilleurs attaquants dans la LNH, étaient les têtes d'affiche de ce premier groupe.

L'entraîneur Oleg Znarok et le dépisteur en chef Alexei Zhamnov annonceront leurs sept derniers choix plus tard cette semaine, mais voici les joueurs que LNH.com a sélectionnés :

LES 7 DERNIERS

A: Vadim Shipachyov (SKA Saint-Pétersbourg), Alex Radulov (sans contrat), Valeri Nichushkin (Stars de Dallas)

D: Alexei Emelin (Canadiens de Montréal), Nikita Zaitsev (Maple Leafs de Toronto), Alexei Marchenko (Red Wings de Detroit), Nikita Nesterov (Lightning de Tampa Bay)

En raison du talent et de la taille de Nichushkin (six pieds quatre pouces et 210 livres), on le compare souvent à Ovechkin, bien qu'il doive encore s'améliorer considérablement au chapitre de la robustesse. Cet athlète de 21 ans est un excellent patineur qui est rapide et agile ; il a par ailleurs un tir menaçant et est un bon fabricant de jeu. Il a le potentiel pour devenir un joueur capable d'évoluer au sein d'un des deux premiers trios.

Radulov pourrait devenir le meilleur joueur à rejoindre les rangs de la LNH cet été en provenance de l'Europe. Il explore présentement différents scénarios à titre de joueur autonome. Le vétéran de 29 ans est un habitué des tournois internationaux, alors qu'il a remporté une médaille d'argent au Championnat du monde junior en 2005 et en 2006. Quand Radulov est en santé, son style robuste et explosif fait en sorte qu'il représente une menace.

Shipachyov est un excellent fabricant de jeu et il vient de compléter une deuxième saison d'affilée où il a maintenu une moyenne d'un point par match avec le club SKA. Le joueur de centre de 29 ans a décroché la médaille d'or en 2014, la médaille d'argent en 2015 et la médaille de bronze en 2016 au Championnat du monde de la FIHG, et il a été un joueur-clé du SKA quand ce club a remporté la Coupe Gagarine la saison dernière. L'attaquant de six pieds a récolté 335 points en 395 matchs du calendrier régulier dans la KHL.

Emelin est reconnu pour son style robuste, un aspect du jeu qui profiterait à la Russie. Il est devenu un membre important de la brigade défensive des Canadiens, alors qu'il a souvent joué aux côtés de son compatriote Andrei Markov. Emelin, qui a 30 ans, a tendance à se blesser parce qu'il sacrifie souvent son corps pour effectuer des mises en échec et bloquer des tirs. Il pourrait toutefois être un atout intéressant s'il reste en santé.

Marchenko et Nesterov sont des jeunes défenseurs qui sont assez corpulents et habiles pour bien faire à la Coupe du monde de hockey. Zaitsev n'a pas encore joué dans la LNH, mais il est considéré comme un des défenseurs russes les plus prometteurs. Zaitsev joue de façon intelligente dans les deux sens de la patinoire et il fait de bonnes passes tout en ayant un solide tir de la ligne bleue.

Alignement potentiel

Attaquants

Alex Ovechkin - Evgeny Kuznetsov - Vladimir Tarasenko
Artemi Panarin - Evgeni Malkin - Nikita Kucherov
Nikolay Kulemin - Pavel Datsyuk - Alex Radulov
Vladislav Namestnikov - Artem Anisimov - Valeri Nichushkin
Vadim Shipachyov

Défenseurs

Andrei Markov - Dmitry Kulikov
Dmitry Orlov - Alexey Marchenko
Alexei Emelin - Nikita Zaitsev
Nikita Nesterov

Gardiens

Sergei Bobrovsky
Semyon Varlamov
Andrei Vasilevskiy

En voir plus