Skip to main content

Le trio de Danault prêt à quitter les blocs de départ

Claude Julien aimerait bien former trois autres trios semblables en vue du match inaugural, le 3 octobre

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC -- Claude Julien aimerait bien former trois autres trios comme celui de Phillip Danault. L'entraîneur des Canadiens de Montréal n'auraient pas à se triturer les méninges en vue du match inaugural de la saison régulière, le 3 octobre.

Danault, Tomas Tatar et Brendan Gallagher paraissent en tout cas prêts à quitter les blocs de départ. Ils ont imposé le rythme contre les Capitals de Washington jeudi en inscrivant un premier but de toute beauté, celui de Gallagher.

Au final, le trio a complété la soirée avec une récolte de cinq points dans la victoire de 5-2 face aux champions de la Coupe Stanley. Gallagher a ajouté une passe, Danault a fourni deux aides et Tatar a récolté une passe. 

« La cohésion entre les trois était évidente ce soir, a déclaré l'entraîneur Claude Julien. Ils se voient bien sur la patinoire. Ils ne cessent d'être en communication ensemble, tant sur la glace qu'à l'extérieur. C'est agréable à voir. Nous espérons dénicher trois autres trios semblables et tout ira bien. »

Danault a mentionné que ses nouveaux comparses et lui gagnent en confiance. 

« Ç'a commencé dès le jour 1 du camp d'entraînement. Dans le premier match présaison, ç'a super bien été. Ce soir, nous avons réussi à trouver la touche manquante. On se complète très bien, nous communiquons tout le temps entre nous. 'Tuna' (Tatar) possède de bonnes aptitudes et il travaille fort. 'Gally' (Gallagher) n'a plus besoin de présentation. Il a toujours le pied enfoncé sur l'accélérateur et il fonce vers le filet. »

« Je dois travailler comme eux parce que nous ne serons pas efficaces comme trio. »

Video: WSH@MTL: Gallagher et Danault unissent leurs efforts

L'acharnement des trois joueurs est l'illustration du changement d'attitude que les dirigeants veulent opérer chez le CH cette saison.

« L'effort, c'est contagieux. Nous l'avons vu ce soir, tous ont mis l'épaule à la roue. Ça s'inscrit dans la volonté du groupe de créer de bonnes habitudes de travail, a soulevé Gallagher. Nous avons connu un terrible calendrier présaison l'an dernier et nous voulons partir cette saison sur des fondations plus solides.

« Si vous vous présentez à un match en souhaitant simplement le gagner, vous l'avez déjà perdu, a-t-il continué. Nous voulons aborder chacun des matchs avec la volonté de les gagner. Si on réussit à le faire, nous aurons du succès plus souvent qu'autrement. »

Gallagher a dit qu'avec une « chimie améliorée » son trio peut encore mieux travailler ensemble.

« Nous avons réussi quelques buts ce soir. C'est une amélioration par rapport au premier match, mais nous pouvons faire mieux. Ça viendra avec plus de cohésion. Dans notre premier match, nous avons eu la rondelle pendant la majeure partie de la soirée, mais nous n'avons pas créé beaucoup d'occasions de marquer. »

Gallagher a fait remarquer qu'il n'a pas beaucoup évoluer avec Danault même s'ils font partie du Tricolore depuis quelques saisons.

« Nous apprenons à nous connaître. C'est facile de travailler avec Phillip et Tomas », a-t-il résumé.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.