Skip to main content

Poolers : Le top-50 des défenseurs de la LNH

Certains joueurs à la ligne bleue deviennent intéressants pour les poolers à la suite de la date limite des transactions

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com vous propose un classement hebdomadaire des 50 meilleurs défenseurs de la LNH pour les poolers pour la saison 2019-20. Le classement a été dressé en tenant compte de statistiques attendues bien précises : les buts, les mentions d'aide, les points en avantage numérique, les tirs au but, les mises en échec et le différentiel.

La poussière retombe après la frénésie de la date limite des transactions dans la LNH, et même si aucun défenseur de premier plan n'a bougé, quelques-uns ont vu leur valeur augmenter légèrement auprès des poolers après avoir été échangés.

À LIRE AUSSI : Le top-100 des attaquants | Le top-25 des gardiens

C'est le cas d'Erik Gustafsson, acquis des Blackhawks de Chicago par les Flames de Calgary, de Sami Vatanen, qui est passé des Devils du New Jersey aux Hurricanes de la Caroline, et de Mike Green, qui se joint aux Oilers d'Edmonton et quitte les Red Wings de Detroit.

L'acquisition de Gustafsson par les Flames n'est pas surprenante, quand on considère que l'équipe est privée de son défenseur numéro un, Mark Giordano (bas du corps), et d'un autre défenseur de son top-4 en Travis Hamonic (non divulgué).

Mais chez les Flames, on ne considère pas seulement Gustafsson comme un joueur pouvant pallier les blessures, on le croit aussi capable de relancer le jeu de puissance, une facette du jeu dans laquelle les Flames pourraient faire mieux cette saison (20,1 pour cent, 18e dans la LNH).

« Erik est un spécialiste de l'avantage numérique, c'est son pain et son beurre. Il a récolté 60 points l'année dernière », a analysé le directeur général des Flames Brad Treliving dans un point de presse après l'heure limite pour effectuer des échanges, lundi. « Nous trouvions que c'est un aspect que nous pouvions améliorer et un rôle qu'il pouvait nous aider à combler. »

C'est sans surprise qu'il s'est retrouvé à la tête du jeu de puissance des Flames, mardi dans un gain de 5-2 face aux Bruins de Boston, et il a amassé son premier point - une passe - dans l'uniforme des Flames dans cette situation. Gustafsson évoluait sur le quatrième pire jeu de puissance de la LNH (15,5 pour cent), celui des Blackhawks, et passer à celui des Flames représente un simple changement qui pourrait générer une petite hausse de sa production.

Il pourrait même conserver le rôle de quart-arrière offensif une fois que Giordano sera de retour, probablement au cours de la semaine. Treliving a indiqué que les Flames désiraient réduire quelque peu le temps de jeu de leur capitaine, qui, à l'âge de 36 ans, est parmi les 20 défenseurs les plus utilisés en moyenne cette saison dans la LNH (23:57; 17e) et qui est utilisé à toutes les sauces chez les Flames.

« Nous voyons ces deux acquisitions comme une façon de combler l'absence de certains défenseurs, mais ensuite, quand [Giordano] sera de retour, peut-être qu'il y aura une façon de réduire sa charge de travail sur les unités spéciales », a ajouté Treliving, également invité à commenter l'arrivée de Derek Forbort en provenance des Kings de Los Angeles.

Ce sont des propos encourageants pour Gustafsson qui devrait profiter de la présence des Johnny Gaudreau, Sean Monahan, Elias Lindholm et Matthew Tkachuk pour s'inscrire à la feuille de pointage plus souvent, comme on l'a vu mardi. Reverra-t-on le Gustafsson de la saison dernière pour les 18 derniers matchs des Flames? Les prochaines semaines nous le diront. Gustafsson déçoit avec seulement 27 points (six buts, 21 passes) cette saison, mais dans son cas, un changement d'air ne pourra pas lui faire de tort.

Quant à Vatanen, il ne faut pas un doctorat pour comprendre qu'il se retrouve dans une bien meilleure situation en Caroline qu'au New Jersey. Les Devils sont dans le dernier tiers de la Ligue pour les buts marqués par match (2,69, 23e) et pour le rendement en supériorité numérique (17,5 pour cent, 23e), tandis que les Hurricanes prennent le 13e rang (3,18) et la neuvième place (21,8 pour cent) dans ces deux catégories, respectivement.

Video: PHI@NJD: Vatanen bat Hart à travers le trafic

Comme Gustafsson à Calgary, Vatanen s'amène en Caroline dans un contexte où le défenseur numéro un, Dougie Hamilton, est absent. Hamilton s'est fracturé le péroné le 16 janvier et son retour au jeu est indéterminé. Le défenseur Brett Pesce est également à l'écart du jeu (haut du corps), ce pour quoi les Hurricanes ont aussi fait l'acquisition de Brady Skjei des Rangers de New York.

En 15 matchs durant l'absence de Hamilton, les défenseurs Jaccob Slavin (11 points) et Jake Gardiner (six points) n'ont pas fait mauvaise figure, mais Vatanen correspond un peu plus au profil offensif de Hamilton, notamment avec ce qu'il peut apporter sur le jeu de puissance. À preuve, Gardiner et Slavin ont respectivement huit et trois points avec l'avantage d'un homme cette saison, tandis que Vatanen en a amassé 10 au sein d'unités spéciales beaucoup moins menaçantes au New Jersey.

« Sami est un joueur qui cadre bien dans notre système », a affirmé le directeur général Don Waddell. Son coup de patin, sa vision et son talent pour bouger la rondelle nous aideront dans toutes les facettes du jeu. Nous nous attendons à ce qu'il soit de retour au jeu tôt au mois de mars. »

Pour l'instant, Vatanen est blessé à la jambe, mais il pourrait se retrouver en bonne posture pour terminer la saison en force si on lui confiait les rênes du jeu de puissance. C'est une situation que les poolers devront surveiller attentivement, histoire de mettre la main sur lui au moment opportun.

Dans le cas de Green, il n'est évidemment plus le défenseur qu'il a déjà été, comme en témoignent ses 11 points (trois buts, huit passes) en 49 rencontres, mais passer de la pire formation de la LNH à une équipe misant sur des joueurs appartenant à l'élite comme Connor McDavid et Leon Draisaitl ne peut certainement pas lui nuire, et on pourrait assister à une légère hausse de production chez lui simplement pour cette raison.

Pourrait-il se retrouver sur la première vague du jeu de puissance? C'est certainement une possibilité. Green est un défenseur résolument offensif, et les Oilers seront privés d'Oscar Klefbom pour encore quelques parties en raison d'une blessure à l'épaule. En quatre matchs depuis que Klefbom est absent, le défenseur Darnell Nurse a obtenu un temps de jeu total de 13:33 avec l'avantage d'un homme, sans toutefois parvenir à s'inscrire à la feuille de pointage.

Si ça devait se poursuivre et que l'entraîneur Dave Tippett perdait patience, il pourrait décider d'employer Green, qui a amassé quatre de ses points en avantage numérique, sur la première unité du jeu de puissance des Oilers, le meilleur de toute la LNH (29 pour cent). Le cas échéant, Green pourrait devenir un atout très intéressant pour les poolers, à tout le moins jusqu'au retour de Klefbom. 

Voici le classement des 50 meilleurs défenseurs pour les poolers. Il s'agit d'un classement fondé sur le rendement actuel, mais aussi sur l'historique du joueur, ainsi qu'en fonction de son rendement futur attendu.

Classement des 50 meilleurs défenseurs

BLÉ. = Blessé, mais réévalué sur une base quotidienne

1. John Carlson, Capitals de Washington
2. Roman Josi, Predators de Nashville
3. Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay
4. Cale Makar, Avalanche du Colorado
5. Quinn Hughes, Canucks de Vancouver
6. Alex Pietrangelo, Blues de St. Louis
7. Kris Letang, Penguins de Pittsburgh
8. Torey Krug, Bruins de Boston
9. Brent Burns, Sharks de San Jose
10. Tony DeAngelo, Rangers de New York
11. Rasmus Dahlin, Sabres de Buffalo
12. Shea Theodore, Golden Knights de Vegas
13. Zach Werenski, Blue Jackets de Columbus
14. Neal Pionk, Jets de Winnipeg
15. Keith Yandle, Panthers de la Floride
16. Ryan Suter, Wild du Minnesota
17. Ryan Ellis, Predators de Nashville
18. Tyson Barrie, Maple Leafs de Toronto
19. John Klingberg, Stars de Dallas
20. Shea Weber, Canadiens de Montréal
21. Aaron Ekblad, Panthers de la Floride
22. Jeff Petry, Canadiens de Montréal
23. Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa
24. Mattias Ekholm, Predators de Nashville
25. Ivan Provorov, Flyers de Philadelphie
26. Adam Fox, Rangers de New York
27. Miro Heiskanen, Stars de Dallas
28. Drew Doughty, Kings de Los Angeles
29. Nate Schmidt, Golden Knights de Vegas
30. Mikhail Sergachev, Lightning de Tampa Bay
31. Josh Morrissey, Jets de Winnipeg (BLÉ.)
32. Filip Hronek, Red Wings de Detroit (BLÉ.)
33. Jacob Trouba, Rangers de New York
34. Ryan Pulock, Islanders de New York
35. Jared Spurgeon, Wild du Minnesota
36. Matt Niskanen, Flyers de Philadelphie
37. Kevin Shattenkirk, Lightning de Tampa Bay
38. Oliver Ekman-Larsson, Coyotes de l'Arizona
39. Rasmus Ristolainen, Sabres de Buffalo
40. Jaccob Slavin, Hurricanes de la Caroline
41. Erik Gustafsson, Flames de Calgary
42. Jakob Chychrun, Coyotes de l'Arizona (BLÉ.)
43. Damon Severson, Devils du New Jersey
44. Darnell Nurse, Oilers d'Edmonton
45. Charlie McAvoy, Bruins de Boston
46. Alexander Edler, Canucks de Vancouver
47. Alex Goligoski, Coyotes de l'Arizona
48. Samuel Girard, Avalanche du Colorado
49. Colton Parayko, Blues de St. Louis
50. Ryan Graves, Avalanche du Colorado

Blessés : Dougie Hamilton, CAR (fracture du péroné); Erik Karlsson, SJS (pouce); Morgan Rielly, TOR (fracture du pied); Dustin Byfuglien, WPG (suspendu); Seth Jones, CBJ; Oscar Klefbom, EDM (épaule); Mark Giordano, CGY (bas du corps); Sami Vatanen, CAR (jambe); John Marino, PIT (visage); Cam Fowler, ANA (bas du corps)

Mentions honorables : Jake Muzzin, TOR Rasmus Andersson, CGY; Noah Hanifin, CGY; Travis Sanheim, PHI; Mike Green, EDM

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.