Skip to main content

Poolers : Le top-50 des défenseurs de la LNH

Lajoie et Lindholm s'installent dans le top-50 ; Faulk demeure le quart-arrière en Caroline au détriment de Hamilton

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com vous propose un classement hebdomadaire des 50 meilleurs défenseurs de la LNH pour les poolers pour la saison 2018-19. Le classement a été dressé en tenant compte de statistiques attendues bien précises : les buts, les mentions d'aide, les points en avantage numérique, les tirs au but, les mises en échec et le différentiel.

Deux nouveaux venus font leur entrée dans le top-50 cette semaine : le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Maxime Lajoie et celui des Ducks d'Anaheim Hampus Lindholm.

Lajoie démontre son flair offensif depuis le début de la saison, mais il fallait voir s'il allait faire preuve de régularité pour se pointer le bout du nez au sein du classement. Il peut dire mission accomplie. 

L'arrière de 20 ans cumule déjà sept points (quatre buts, trois aides) en six matchs, et il vient d'amasser cinq points (trois buts, deux passes) à ses trois dernières sorties. Vous participez à une ligue à catégories multiples? Lajoie a décoché 18 tirs au but, dont 10 depuis mercredi dernier, et il cumule quatre points sur le jeu de puissance, un sommet à Ottawa, à égalité avec l'attaquant Chris Tierney. À un tel rythme, Lajoie se dirige vers une saison de 95 points, donc il va inévitablement ralentir. Poolers, battez donc le fer pendant qu'il est encore chaud.

Chez les Ducks, alors qu'on s'attendait à voir Brandon Montour et Cam Fowler être les arrières les plus productifs, c'est plutôt Lindholm qui tire son épingle du jeu jusqu'à maintenant. Le Suédois est le deuxième défenseur le plus utilisé en moyenne sur le jeu de puissance (1:23) et le deuxième joueur le plus employé au total (24:11). Il cumule déjà six points (un but, cinq mentions d'aide), dont deux sur le jeu de puissance, et vient au deuxième rang des marqueurs d'Anaheim. Montour, qui n'a qu'un but à sa fiche en six parties et affiche un différentiel de moins-3, chute de sept places au classement cette semaine.

Le défenseur des Hurricanes de la Caroline Justin Faulk bondit de six places cette semaine. Après avoir déçu avec seulement 31 points (huit buts, 23 passes) la saison dernière, Faulk a rebondi avec quatre mentions d'aide en sept rencontres, et un différentiel de plus-2 jusqu'ici. Au sein de la deuxième meilleure attaque de la LNH (25 buts marqués), Faulk est le joueur le plus utilisé sur le jeu de puissance (3:48) et il devrait continuer d'amasser des points avec régularité si son temps d'utilisation demeure élevé. Faulk a également décoché 21 tirs au but depuis le début de la saison.

Les poolers qui misent sur Dougie Hamilton devront donc prendre leur mal en patience. Quand les Hurricanes l'ont acquis au dernier repêchage, plusieurs le voyaient comme le nouveau quart-arrière de l'équipe en avantage numérique, mais il n'est que le neuvième joueur le plus utilisé en Caroline avec l'avantage d'un homme (2:22). Certes, ses 29 tirs - un sommet chez les Hurricanes - ne déplaisent pas aux poolers à catégories multiples, mais on aimerait assurément le voir inscrire plus de points au tableau. Hamilton n'a que trois passes au compteur.

Alex Pietrangelo, Oliver Ekman-Larsson et Shea Theodore sont trois arrières qui connaissent un début de saison difficile et qui chutent au classement cette semaine. Theodore et Ekman-Larsson sont les deux joueurs les plus utilisés de leur équipe sur le jeu de puissance - Pietrangelo est troisième - mais les trois sont toujours à la recherche de leur premier point cette saison.

Finalement, il y a un peu de mouvement au sein du top-10. Avec son début de saison exceptionnel, le défenseur des Maple Leafs de Toronto Morgan Rielly poursuit son ascension, tandis que Brent Burns s'empare de la première place devant son coéquipier Erik Karlsson. Burns cumule quatre passes en six matchs et un différentiel de plus-4, mais l'adaptation semble plus complexe pour Karlsson, qui n'a que trois mentions d'aide et un piètre différentiel de moins-5. Ce n'est pas faute d'essayer : Karlsson est deuxième chez les Sharks de San Jose avec 18 tirs, donc le vent pourrait tourner. Surtout si le jeu de puissance des Sharks, le septième pire de la LNH (9,5 pour cent), se met en marche.

Classement des 50 meilleurs défenseurs

1. Brent Burns, Sharks de San Jose (+1)
2. Erik Karlsson, Sharks de San Jose (-1)
3. Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay (-)
4. John Klingberg, Stars de Dallas (+1)
5. Morgan Rielly, Maple Leafs de Toronto (+5)
6. Dustin Byfuglien, Jets de Winnipeg (-2)
7. John Carlson, Capitals de Washington (-1)
8. P.K. Subban, Predators de Nashville (-1)
9. Kris Letang, Penguins de Pittsburgh (-)
10. Drew Doughty, Kings de Los Angeles (-2)
11. Roman Josi, Predators de Nashville (-)
12. Shayne Gostisbehere, Flyers de Philadelphie (-)
13. Tyson Barrie, Avalanche du Colorado (+2)
14. Seth Jones, Blue Jackets de Columbus (-1, BLÉ.)
15. Dougie Hamilton, Hurricanes de la Caroline (-1)
16. Torey Krug, Bruins de Boston (-, BLÉ.)
17. Zach Werenski, Blue Jackets de Columbus (+2)
18. Keith Yandle, Panthers de la Floride (-1)
19. Ivan Provorov, Flyers de Philadelphie (-1)
20. Ryan Suter, Wild du Minnesota (+4)
21. Charlie McAvoy, Bruins de Boston (-1)
22. Mark Giordano, Flames de Calgary (-1)
23. Matt Dumba, Wild du Minnesota (+2)
24. Alex Pietrangelo, Blues de St. Louis (-2)
25. Oliver Ekman-Larsson, Coyotes de l'Arizona (-2)
26. Jake Gardiner, Maple Leafs de Toronto (-)
27. Ryan Ellis, Predators de Nashville (-)
28. Rasmus Ristolainen, Sabres de Buffalo (-)
29. Rasmus Dahlin, Sabres de Buffalo (-)
30. Mikhail Sergachev, Lightning de Tampa Bay (-)
31. Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa (+6)
32. Will Butcher, Devils du New Jersey (+2)
33. Duncan Keith, Blackhawks de Chicago (+6)
34. Aaron Ekblad, Panthers de la Floride (-3)
35. Shea Theodore, Golden Knights de Vegas (-3)
36. Jeff Petry, Canadiens de Montréal (+8)
37. Justin Faulk, Hurricanes de la Caroline (+6)
38. Ryan Pulock, Islanders de New York (-2)
39. Henri Jokiharju, Blackhawks de Chicago (-1)
40. Brandon Montour, Ducks d'Anaheim (-7)
41. Jake Muzzin, Kings de Los Angeles (-1)
42. Maxime Lajoie, Sénateurs d'Ottawa (s.o.)
43. Hampus Lindholm, Ducks d'Anaheim (s.o.)
44. Dennis Cholowski, Red Wings de Detroit (+1)
45. Sami Vatanen, Devils du New Jersey (+3)
46. Kevin Shattenkirk, Rangers de New York (-11)
47. Colton Parayko, Blues de St. Louis (-5)
48. Nick Leddy, Islanders de New York (-7)
49. Marc-Édouard Vlasic, Sharks de San Jose (-3)
50. Cam Fowler, Ducks d'Anaheim (-1)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.