Skip to main content

Poolers : Le top-25 des gardiens de la LNH

Il n'y a pas de meilleure aubaine que Mackenzie Blackwood depuis la mi-décembre

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Est-il temps pour les poolers de donner un peu d'amour à Mackenzie Blackwood?

Depuis le début de la saison, Blackwood fait partie d'une liste de gardiens à éviter pour les poolers. Ce n'est pas de sa faute. Peu importe la qualité de ses performances, il y a bien peu de chance qu'il soit en mesure d'aller chercher la victoire en raison des performances générales de son équipe. Comme dans la majorité des pools, la victoire et les blanchissages sont les deux statistiques qui donnent des points, le risque n'en valait pas la peine.

À LIRE AUSSI : Le top-50 des défenseurs de la LNH | Le top-100 des attaquants de la LNH

Il n'est pas le seul dans cette situation. Malgré un pourcentage d'arrêts supérieur à ,905, Linus Ullmark, Henrik Lundqvist, Corey Crawford, John Gibson ou Jonathan Bernier étaient tous considérés comme des choix trop risqués pour les choisir dans un pool, qu'il soit quotidien ou à plus long terme.

Mais voilà, les Devils jouent mieux récemment et Blackwood est un des grands responsables de cette séquence. Depuis un mois, il a une fiche de 6-0-1 avec une moyenne de buts accordés de 1,80, un pourcentage d'arrêts de ,952 et deux blanchissages en six matchs. Parmi les gardiens qui ont obtenu au moins six départs depuis un mois, seul Andrei Vasilevskiy a fait mieux en matière de pourcentage de victoires. Il évolue avec le puissant Lightning de Tampa Bay, pas les Devils, qui sont 27e au classement.

Comme tout le reste de son équipe, le début de saison n'a pas été de tout repos, mais un changement important a semblé se produire le 14 décembre, lorsque Blackwood a signé la première victoire des Devils avec Alain Nasreddine à la barre de l'équipe, lui qui a pris la relève à la suite du congédiement de John Hynes.

Deux jours, plus tard, l'attaquant Taylor Hall allait être échangé aux Coyotes de l'Arizona, mais son départ n'a pas nui aux Devils, qui montrent une fiche de 13-10-5 depuis, la 13e meilleure de la LNH.

Blackwood a eu son mot à dire dans ces succès. En 18 départs depuis le 14 décembre, il a un dossier de 12-3-3 avec une moyenne de buts accordés de 2,52 et un pourcentage d'arrêts de ,926. En plus, il est quatrième pour le nombre de tirs contre par tranche de 60 minutes (minimum 13 départs) durant cette période, ce qui le rend encore plus intéressant pour les poolers. Avec un pourcentage de victoires de 66,7 pour cent, il est cinquième dans la Ligue durant cette période.

Video: NSH@NJD: Blackwood frustre les Predators en troisième

En comparaison, Louis Domingue, Cory Schneider et Gilles Senn, qui ont amorcé les 11 autres rencontres des Devils durant cette période, ont une fiche cumulée de 2-7-2 avec une moyenne de 3,78 et un pourcentage d'arrêts de ,887. Des chiffres complètement à l'opposé de ceux de Blackwood.

Est-ce le moment d'aller faire l'acquisition de Blackwood? Tout dépend de votre format de pool.

Dans les pools quotidiens, la réponse est : absolument. Si l'adversaire des Devils est à leur portée, n'hésitez pas, puisque le coût d'acquisition de Blackwood est une aubaine en comparaison à d'autres gardiens de la LNH qui ne font pas mieux que lui. C'est la même chose pour les pools hebdomadaires, où il y a de fortes chances qu'il soit disponible.

Dans les pools annuels, à l'approche de la date limite des transactions, le risque est plus grand. Les Devils ont déjà échangé Andy Greene et Blake Coleman et d'autres joueurs, tels que Sami Vatanen et Kyle Palmieri, pourraient suivre. Il y a de fortes chances de ralentissement en fin de saison au New Jersey. Blackwood pourrait être votre police d'assurance.

Quant aux poolers à long terme, tout dépend de votre position au classement. Les Devils sont en pleine reconstruction et ils ne devraient pas retrouver le haut du classement avant quelques saisons. Si vous êtes prêts à être patients, Blackwood démontre qu'il est devenu un gardien numéro un à l'âge de 23 ans.

Cette saison, les défenseurs Cale Makar et Quinn Hughes semblent favoris pour remporter le trophée Calder, remis à la recrue de l'année. Il faudra peut-être commencer à penser à Blackwood.

Voici le classement des 25 meilleurs gardiens de la LNH pour les poolers :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 3e

Quoi de mieux pour se sortir d'une léthargie qu'un blanchissage? Imaginez lorsqu'on en réalise deux de suite. C'est ce qu'a fait Binnington cette semaine contre les Devils et les Coyotes de l'Arizona. Il n'a peut-être fait face qu'à un total de 31 lancers lors de ces deux rencontres, mais ce sera excellent pour sa confiance.

3. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 4e

4. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 10e

5. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 6e

6. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 7e

8. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 5e

9. Philipp Grubauer, COL
La semaine dernière : 2e

Il a subi une blessure au bas du corps et son absence sera d'une durée qui n'est pas encore connue. Les poolers peuvent se tourner vers Pavel Francouz d'ici là, lui qui connaît une bonne saison et qui a prouvé plus tôt cette année qu'il pouvait tenir le fort en l'absence de Grubauer.

10. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 12e

11. Mike Smith, EDM
La semaine dernière : 14e

Depuis le 4 janvier, Smith a une fiche de 9-1-2 avec une moyenne de 2,55 et un pourcentage d'arrêts de ,923. Il est le gardien numéro un sans équivoque chez les Oilers, qui vont se battre pour une place en séries éliminatoires jusqu'à la fin de la saison.

12. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 9e

13. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 15e

14. Elvis Merzlikins, CBJ
La semaine dernière : 8e

Merzlikins vient de subir cinq défaites de suite (0-3-2), et même si ses performances étaient majoritairement de qualité, les Blue Jackets semblent en voie de manquer d'énergie, eux qui ont été criblés par les blessures cette saison. On peut s'attendre à une chute au classement de leur part.

15. Tristan Jarry, PIT
La semaine dernière : 18e

16. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 19e

17. Pavel Francouz, COL
La semaine dernière : s.o.

18. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière : 12e

19. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 13e

20. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 20e

21. Mackenzie Blackwood, NJD
La semaine dernière : 23e

22. Igor Shesterkin, NYR
La semaine dernière : s.o.

À sa première saison en Amérique du Nord, Shesterkin s'est emparé du poste de partant chez les Rangers, avec raison puisqu'il a une fiche de 7-1-0 avec une moyenne de 2,28 et un pourcentage d'arrêts de ,939 depuis ses débuts. Les Rangers viennent de remporter sept de leurs 10 derniers matchs. N'attendez pas avant de le sélectionner dans votre pool s'il est encore libre.

23. Sergei Bobrovsky, FLA
La semaine dernière : 16e

24. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : 22e 

25. Semyon Varlamov, NYI
La semaine dernière : 21e
 

Ont quitté le top-25
Ilya Samsonov, WSH
Pekka Rinne, NSH
Robin Lehner, CHI

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.