Skip to main content

Poolers : Le top-25 des gardiens de la LNH

Le retour au jeu imminent de Kuemper annonce de bonnes choses pour les Coyotes

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Les Coyotes de l'Arizona doivent vraiment, mais vraiment avoir hâte que Darcy Kuemper effectue son retour au jeu. Les poolers aussi.

Avant de subir une blessure au bas du corps le 19 décembre dans un affrontement face au Wild du Minnesota, Kuemper était l'un des favoris pour remporter le trophée Vézina, remis au gardien par excellence de la LNH. Il avait une fiche de 15-8-2 en 25 matchs, ainsi que deux blanchissages. Sa moyenne de buts accordés était de 2,17 et son pourcentage d'arrêts de ,929, ce qui le plaçait au premier rang de la LNH dans les deux catégories parmi les gardiens ayant amorcé au moins 15 parties.

À LIRE AUSSI : Le top-50 des défenseurs de la LNH | Le top-100 des attaquants de la LNH

Avec le retour en santé d'Antti Raanta, qui avait vu sa saison 2018-19 prendre fin le 27 novembre, ce qui avait permis l'émergence de Kuemper, on pouvait croire que les Coyotes offriraient un temps de jeu relativement égal aux deux gardiens, qui ont affiché d'excellentes statistiques lors de cette saison. Mais l'entraîneur-chef Rick Tocchet a rapidement privilégié Kuemper, qui a obtenu 25 des 37 premiers départs de l'équipe. 

Il faut croire que c'était la bonne décision, puisque depuis que Kuemper est à l'infirmerie, Raanta n'a pas été en mesure de livrer la marchandise. En 10 départs, il a compilé une fiche de 4-6-0 avec une m.b.a. de 3,39 et un pourcentage d'arrêts de ,897. Blessé, il a même dû rater quatre des 15 derniers matchs de l'équipe. Appelé en renfort de la Ligue américaine, Adin Hill a fait mieux que lui, avec un dossier de 2-2-1, une m.b.a 2,40 et un pourcentage d'arrêts de ,920. 

La bonne nouvelle pour les Coyotes, c'est que Kuemper s'approche d'un retour au jeu. Il a recommencé l'entraînement et il a accompagné l'équipe sur la route, mercredi à Anaheim, un signe qu'il sera bientôt en santé.

Poolers, il est temps de réagir rapidement et de sauter sur Kuemper avant que son retour au jeu ne soit confirmé, surtout si un de vos adversaires a décidé de libérer le gardien lors de l'annonce de sa blessure. Pour les poolers quotidiens, lors des premiers matchs de Kuemper, son prix d'acquisition devrait être plus bas qu'à la normale, et c'est le temps d'en profiter.

Video: ARI@CHI: Kuemper plonge pour voler Toews

On ne cesse de le répéter, mais dans la LNH des dernières saisons, les gardiens qui disputent beaucoup de matchs auront inévitablement des statistiques individuelles moins intéressantes. C'est le cas à nouveau cette saison, puisque parmi les 10 portiers qui ont un pourcentage d'arrêts supérieur à ,920 cette saison, un seul à disputé plus de 28 matchs. Il s'agit de Ben Bishop, qui évolue dans un système ultra-défensif avec les Stars de Dallas. 

À l'inverse, parmi les 12 gardiens qui ont signé le plus de victoires cette saison, aucun n'a un pourcentage d'arrêts de plus de ,918.

Je m'attends donc à ce que Kuemper connaisse une forte fin de saison - sauf si sa blessure l'a ralenti. Non seulement a-t-il prouvé en début de saison qu'il était un gardien numéro un, mais cette blessure lui aura permis de prendre du repos et d'être frais et dispo pour les 29 dernières rencontres de la saison. Il devrait voir beaucoup d'action, surtout que les Coyotes ne disputent que deux matchs consécutifs qu'à deux reprises d'ici à la fin du calendrier, et que Raanta n'est pas constant et fragile.

De plus, n'oublions pas que toutes ces victoires en début de saison, il les a signées alors que l'attaquant Taylor Hall n'avait pas encore été acquis des Devils du New Jersey. Depuis son arrivée dans le désert, le 16 décembre, il est le meilleur buteur et pointeur de l'Arizona. Cet ajout en attaque permettra à Kuemper de travailler avec un meilleur coussin.

Les Coyotes ne pourront lever le pied d'ici à la fin de la saison. La lutte est endiablée dans la section Pacifique et seulement cinq points séparent les Canucks de Vancouver, au premier rang, et les Golden Knights de Vegas, au cinquième échelon. Les Coyotes sont au quatrième rang, un point devant Vegas.

Pour toutes ces raisons, Kuemper fait un bond jusqu'à la sixième place de ce classement.

Voici le classement des 25 meilleurs gardiens de la LNH pour les poolers :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 2e

3. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 3e

4. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 4e

5. Philipp Grubauer, COL
La semaine dernière : 14e

6. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière : 11e

7. Elvis Merzlikins, CBJ
La semaine dernière : 15e

Seulement deux gardiens ont signé huit victoires en janvier : Vasilevskiy, qui est premier de ce classement, et Merzlikins. On pouvait penser que les choses allaient se calmer pour le gardien letton, mais il a trois blanchissages à ses cinq derniers départs et il n'a connu qu'un seul match où son % arr. était inférieur à ,900 en 11 départs. Il est sans contredit le gardien le plus performant de la LNH en ce moment.

8. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 9e

9. Tristan Jarry, PIT
La semaine dernière : 6e

10. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 10e

Depuis le début du mois de janvier, Price a une moyenne de buts accordés de 2,09 et un pourcentage d'arrêts de ,934, ce qui le place parmi les meilleurs gardiens numéro un de la LNH au point de vue des statistiques périphériques. Toutefois, comme les Canadiens sont 28e dans le circuit pour les buts marqués par match depuis le 1er janvier, les victoires n'ont pas été aussi nombreuses qu'elles auraient dû l'être (5-4-1). Il vient toutefois de remporter quatre de ses cinq derniers départs.

11. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 17e

12. Sergei Bobrovsky, FLA
La semaine dernière : 18e

13. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 8e

Avec des performances difficiles récemment (2-3-0; 3,72; ,865), il risque de perdre son poste de partant à son adjoint Ilya Samsonov, qui est le gardien d'avenir du club, et qui vient de remporter ses cinq derniers matchs. Si vous comptez vous départir de quelques joueurs dans votre pool avant la date limite des transactions, c'est le temps de bouger.

14. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 5e

Après plusieurs semaines difficiles, il est temps pour Fleury de perdre plusieurs positions au classement. Les Golden Knights déçoivent, tout comme leur gardien. Tout de même, les chances qu'il rebondisse sont grandes, alors soyez patient avant de lancer la serviette.

15. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 7e

Hellebuyck vit exactement la même chose que Fleury, et la même stratégie s'impose.

16. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 12e

Hart est toujours sur la liste des blessés, et son adjoint, le vétéran Brian Elliott, a bien fait récemment avec trois gains consécutifs. Hart risque d'obtenir moins de départs à son retour au jeu. 

17. Mike Smith, EDM
La semaine dernière : 19e

Il a amorcé sept des huit derniers matchs des Oilers, et le poste de gardien numéro un lui appartiendra tant qu'il performera. Edmonton joue bien, avec une fiche de 5-1-1 à leurs sept dernières rencontres.

18. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 16e

19. Ilya Samsonov, WSH
La semaine dernière : 22e

20. Semyon Varlamov, NYI
La semaine dernière : 13e

Catastrophe pour Varlamov. Après s'être emparé du poste de partant des Islanders, il vient de perdre six de ses sept derniers départs (1-5-1). Son coéquipier Thomas Greiss a quant à lui un dossier de 2-0-1 en trois départs. Le système de rotation des gardiens à Long Island est de retour, ce qui fera perdre beaucoup de points aux poolers qui ont misé sur Varlamov.

21. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 25e

Il a signé quatre victoires à ses quatre derniers départs, avec une m.b.a. de 2,20 et un % arr. de ,929. Il n'a pas encore repris son poste de partant, mais les choses vont beaucoup mieux pour lui.

22. Petr Mrazek, CAR
La semaine dernière : 20e

23. Robin Lehner, CHI
La semaine dernière : 21e

24. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 23e

25. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : s.o.

En raison de la blessure subie par Tuukka Rask, Halak est le gardien qui a obtenu le plus de temps de jeu chez les Bruins récemment. Si l'absence de Rask se poursuit, Halak est un excellent choix pour les poolers quotidiens, puisqu'il est capable de faire le même boulot que son coéquipier.


A quitté le top-25
Linus Ullmark, BUF

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.