Skip to main content

Poolers : Le top-25 des gardiens de la LNH

Malgré une séquence difficile, Marc-André Fleury peut rebondir et faire la différence

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

Pour la première fois de leur existence, les Golden Knights de Vegas vivent un passage très difficile, ce qui vient de mener au congédiement de l'entraîneur-chef Gerard Gallant. Le gardien Marc-André Fleury a eu sa part de responsabilité dans la mauvaise séquence de l'équipe, mais ça ne veut surtout pas dire que les poolers doivent l'abandonner. 

Malgré ce passage difficile, Fleury est encore un des gardiens les plus payants pour les poolers, particulièrement si votre pool ne prend en compte que les victoires. Avant de connaître une séquence plus ardue, Fleury était sixième dans la LNH pour les victoires et il avait enregistré deux blanchissages, un de moins que les meneurs dans le circuit. 

À LIRE AUSSI : Le top-50 des défenseurs de la LNH | Le top-100 des attaquants de la LNH

Entre le 7 et le 14 janvier, il a perdu ses trois matchs et, avouons-le, il n'a pas bien paru. Sa moyenne de buts accordés a été de 3,41 et son pourcentage d'arrêts de ,841. Il a pris part à trois des quatre rencontres des Golden Knights durant cette période, quatre revers où l'équipe a marqué en moyenne 1,75 but par partie. Bref, lui et son adjoint Malcolm Subban n'ont pas eu droit à l'aide de leur offensive pour les sauver lorsqu'ils connaissaient des difficultés devant le filet.

La bonne nouvelle, c'est que Fleury a mis fin à cette mauvaise séquence en l'emportant jeudi contre les Sénateurs d'Ottawa, un match où il a effectué 33 arrêts sur 35 tirs dans un gain de 4-2.

Visiblement, les Golden Knights étaient au coeur d'une léthargie, de A à Z. La majorité des équipes en connaîtront une durant la saison. Or, en changeant d'entraîneur pour embaucher Peter DeBoer, la léthargie pourrait prendre fin pour de bon puisque les équipes ont l'habitude de rebondir. Pour ce faire, la défensive devra beaucoup mieux jouer, tout comme les gardiens. Les Golden Knights sont 23e dans la LNH pour les buts accordés à cinq-contre-cinq. Ce sera le défi pour DeBoer, qui compte sur une bonne attaque.

Fleury a vécu des moments difficiles dans les derniers mois puisque son père est décédé. Il est rentré à la maison et il n'a pris part à aucun des sept matchs des Golden Knights entre le 24 novembre et le 9 décembre pour cette raison. Depuis son retour au jeu, ses statistiques sont à la baisse, ce qui est parfaitement compréhensible en raison de cette situation. Il a tout de même été le cinquième gardien à obtenir le plus de victoires dans la LNH depuis son retour au jeu.

Voilà pourquoi la pause du Match des étoiles arrive à un bon moment pour le gardien québécois. Choisi pour enfiler l'uniforme de la section Pacifique lors de l'événement, Fleury a annoncé en compagnie de son équipe qu'il faisait une croix sur le Match des étoiles. Une bonne décision puisqu'il pourra ainsi recharger ses batteries, lui qui a disputé 34 des 50 rencontres des Golden Knights cette saison, ce qui en fait le neuvième gardien le plus occupé de la LNH, malgré le fait qu'il a raté sept parties.

Video: CBJ@VGK: Fleury sort la mitaine devant Nyquist

Comme le veut la réglementation de la LNH, un joueur qui décide de ne pas participer au Match des étoiles devra rater la rencontre de son équipe qui précède ou suit l'événement. Fleury, s'il n'affronte pas les Bruins de Boston le 21 janvier, pourrait donc avoir droit à 12 jours de repos, ce qui serait l'idéal puisqu'il devrait avoir droit à beaucoup de temps de jeu d'ici à la fin de la saison, car son adjoint ne fait pas le travail. Il n'a remporté que six parties en 16 départs cette année (6-7-3) et il montre une moyenne de 3,04 et un pourcentage d'arrêts de ,898. 

En plus, parmi leurs 32 dernières rencontres de la saison, Vegas ne jouera que trois matchs sans journée de repos. On peut donc s'attendre à ce que Fleury obtienne un minimum de 28 départs d'ici à la fin du calendrier. 

Les Golden Knights occupent actuellement la première place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest, mais ne sont qu'à un seul point des Flames de Calgary au sommet de la section Pacifique. Bref, une série de victoires pourrait mener à la première place de la section et à l'avantage de la glace lors des deux premières rondes des éliminatoires.

Cette course aux séries se fera avec Fleury, qui, je vous le répète, était un des gardiens les plus payants pour les poolers avant de connaître ses trois défaites de suite. C'est pourquoi les poolers doivent s'accrocher durant cette traversée du désert, et c'est la raison pour laquelle Fleury ne perd pas trop de places dans le classement de cette semaine.

Voici le classement des 25 meilleurs gardiens de la LNH pour les poolers :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 4e

Six départs en 2020, six victoires. Avec sa moyenne de buts accordés de 1,15 et son pourcentage d'arrêts de ,961, il est de retour en force, tout comme le Lightning. Il est maintenant le gardien qui a remporté le plus de matchs dans la LNH cette saison. Bref, la première place du classement se doit de lui appartenir.

Video: TBL@PHI: Vasilevskiy dit non à Sanheim

2. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 2e

3. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 6e

4. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 3e

5. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 7e

6. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 6e

7. Tristan Jarry, PIT
La semaine dernière : 9e

Sidney Crosby est de retour, et Jarry a obtenu six départs contre seulement deux pour Murray. Bref, ce sont deux bonnes nouvelles pour Jarry et les poolers qui l'ont sélectionné durant la saison.

8. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 1er

Le retour des Fêtes ne se passe pas du tout comme Holtby l'espérait. Il a joué moins de matchs que son adjoint, Ilya Samsonov, et il a une fiche de 1-2-0 avec une m.b.a. de 3,34 et un pourcentage d'arrêts de ,868. Pendant ce temps, Samsonov a remporté ses quatre départs, avec une m.b.a. de 1,51 et un pourcentage d'arrêts de ,952. Non seulement Holtby chute brutalement dans ce classement, puisque la possibilité de l'utilisation d'un duo chez les Capitals pour le reste de la saison semble plus que possible, mais Samsonov fait son entrée dans ce palmarès pour la même raison.

Video: NJD@WSH: Samsonov s'étire et vole Severson

9. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 8e

10. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière : 10e

11. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 11e

Il ratera de deux à trois semaines d'action, victime d'une blessure à la paroi abdominale. La bonne nouvelle, c'est que cette absence se produit en même temps que la pause du Match des étoiles. Il n'en payera pas trop le prix.

12. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 19e

Les victoires ne sont pas toujours au rendez-vous, mais d'un point de vue personnel, Price connaît tout un début d'année avec une m.b.a. de 1,86 et un pourcentage d'arrêts de ,942. C'est le contraire de beaucoup de gardiens qui étaient classés plus haut que lui la semaine dernière, et c'est pourquoi il gagne plusieurs positions, surtout qu'il est le sixième gardien avec le plus de victoires cette saison.

13. Semyon Varlamov, NYI
La semaine dernière : 12e

14. Philipp Grubauer, COL
La semaine dernière : 13e

15. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 14e

Il semblait en voie de perdre son poste de partant à Cam Talbot, mais il est revenu en force avec deux bonnes performances cette semaine. 

16. Petr Mrazek, CAR
La semaine dernière : 15e

17. Elvis Merzlikins, CBJ
La semaine dernière : 23e

On pouvait s'attendre à tout de Merzlikins, mais pas à ça. Le gardien letton a été presque invincible depuis qu'il a hérité du poste de gardien numéro un des Blue Jackets à la suite de la blessure de Joonas Korpisalo. En neuf parties, Il a une fiche de 7-2-0 avec une m.b.a. de 1,68 et un pourcentage d'arrêts de ,949, ainsi que deux blanchissages. Il risque de rester numéro un lors du retour de Korpisalo, et il pourrait vous permettre de finir votre saison en force si vous en faites l'acquisition.

Video: BOS@CBJ: Merzlikins se dresse devant Coyle

18. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 17e

19. Mike Smith, EDM
La semaine dernière : 20e

20. Robin Lehner, CHI
La semaine dernière : 16e

21. Sergei Bobrovsky, FLA
La semaine dernière : 18e

22. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 21e

23. Ilya Samsonov, WSH
La semaine dernière : s.o.

24. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 24e

25. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 25e

A quitté le top-25
Antti Raanta, ARZ

Consultez le classement de la semaine dernière

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.