Skip to main content

Poolers : Le top-25 des gardiens

Plusieurs vétérans connaissent un lent début de saison

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Le début de saison de plusieurs vétérans laisse à désirer devant le filet de certaines équipes de la LNH. Si les Andrei Vasilevskiy et Marc-André Fleury ont rapidement trouvé leur rythme, d'autres gardiens sont comme un vieux moteur au diesel qui n'a pas démarré depuis longtemps : ils toussent et ont besoin de plus de temps pour se mettre en marche.

POOLERS : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs

Lorsqu'on regarde les gardiens qui ont terminé la dernière saison au poste de partant de leur équipe, on se rend compte que pas moins de 12 portiers affichent un pourcentage d'arrêts de moins de ,905 depuis le début de la saison… (voir liste en bas)

Pour certains, comme Carey Price (Canadiens de Montréal), Frederik Andersen (Maple Leafs de Toronto), Ben Bishop (Stars de Dallas) et Sergei Bobrovsky (Panthers de la Floride), il n'y a pas lieu de s'inquiéter. La saison est jeune et on peut difficilement penser que leur adjoint viendra leur voler leur place de partant. Les statistiques fluctuent rapidement à ce stade de la campagne.

Pour d'autres, bien que la saison soit jeune, leur poste est réellement en danger. À Los Angeles, Jonathan Quick semble en voie de se faire dépasser pour de bon par Jack Campbell. Quick affiche le pire pourcentage d'arrêts de la LNH avec ,793 et il a subi la défaite à ses trois premiers matchs de la saison, en plus d'afficher une moyenne de buts accordés de 6,43. Après avoir connu une saison difficile l'an dernier, il avait besoin d'un fort départ. C'est le contraire qui s'est produit. Si Henrik Lundqvist, à 37 ans, est sur la pente descendante en raison de son âge chez les Rangers, Quick n'a pas encore cette excuse à 33 ans.

Video: CAR@LAK: Campbell fait deux beaux arrêts

Tout comme Quick, Braden Holtby n'est plus l'ombre de lui-même. Le gardien des Capitals n'a qu'une victoire à ses cinq premiers matchs, en plus d'une moyenne de 4,27 et un pourcentage de ,846. Derrière, le jeune Ilya Samsonov est le gardien d'avenir de l'organisation, et avec une moyenne de 1,84 et un pourcentage de ,933 en quatre matchs, l'avenir pourrait rapidement devenir le présent pour les Capitals.

D'autres luttes se dessinent, dont celles entre Cory Schneider et Mackenzie Blackwood au New Jersey, où on se demande quel gardien sortira de sa torpeur de début de saison. C'est pareil à San Jose, où Martin Jones n'offre rien de rassurant comme performances pour une deuxième saison de suite.

Est-ce que la panique s'est déjà emparée des directeurs généraux de votre pool? Devriez-vous échanger un de vos gardiens? 

La patience semble de mise. Certains gardiens ont besoin de plus de temps pour se mettre en marche, tout comme le reste de leur équipe. À pareille date l'an dernier, le gardien avec la meilleure fiche et le meilleur pourcentage d'arrêts dans la Ligue était… Keith Kinkaid. À l'inverse, Matt Murray, Sergei Bobrovsky et Tuukka Rask se retrouvaient dans les bas-fonds dans les mêmes catégories. On connaît la suite.

Voici le classement des gardiens de la LNH pour les poolers :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er
Un gros duel attendait Vasilevskiy jeudi face aux Bruins de Boston, et avec 34 arrêts, il en est sorti vainqueur 4-3. Il a d'ailleurs arrêté les quatre tireurs des Bruins en fusillade.

2. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 2e

3. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 5e

4. Philipp Grubauer, COL
La semaine dernière : 12e

5. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 4e
Les performances d'Andersen laissent à désirer, mais il obtient les victoires. Si votre pool prend compte les statistiques périphériques, Andersen n'est pas le meilleur choix en ce moment.

6. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 6e
Ses statistiques sont excellentes depuis le début de la saison, mais il dispute moins de matchs que d'autres portiers, puisque Jaroslav Halak est utilisé presque aussi fréquemment. Rask demeure l'homme de choix et c'est pourquoi il était d'office face au Lightning jeudi.

7. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 15e

8. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 11e

9. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 7e

10. Sergei Bobrovsky, FLA
La semaine dernière : 3e
Pour une deuxième année consécutive, Bobrovsky connaît un lent début de saison. Il avait dû attendre au mois de novembre l'an dernier pour se réveiller. Il le fera à nouveau cette année, mais pour les poolers quotidiens, se tourner vers une autre cible d'ici à ce réveil est peut-être une bonne idée.

11. Petr Mrazek, CAR
La semaine dernière : 19e
Les questions étaient nombreuses à l'endroit de Mrazek avant la saison, mais jusqu'à présent, il n'a rien à se reprocher. Il a droit à une forte hausse au classement cette semaine.

12. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 10e

13. Carter Hutton, BUF
La semaine dernière : 18e

14. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 14e

15. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 9e

16. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 16e
Les Jets sont l'équipe qui a accordé le plus de buts dans la LNH cette année, mais Hellebuyck n'est pas à blâmer, lui qui a vu sa défensive éprouver de nombreux ennuis depuis le début de la saison. Ses performances sont rassurantes après une année très moyenne l'an dernier.

17. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 13e

18. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 8e

19. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 23e

20. Darcy Kuemper
La semaine dernière : 24e

21. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 20e

22. Robin Lehner, CHI
La semaine dernière : 22e

23. Mikko Koskinen, EDM
La semaine dernière : s.o.
Les Oilers surprennent tout le monde en ce début de saison en occupant le sommet du classement de la LNH. Jusqu'à présent, l'entraîneur-chef Dave Tippett a utilisé les gardiens Koskinen et Mike Smith de façon égale, ce qui diminue leur valeur pour les poolers. Koskinen est celui qui a les meilleures statistiques jusqu'à présent.

24. Joonas Korpisalo, CLB
La semaine dernière : s.o.
La situation devant le filet des Blue Jackets en début de saison n'était pas claire. Mais le gardien recrue Elvis Merzlikins, que plusieurs voyaient comme partant, n'a eu droit qu'à un départ contre cinq pour Korpisalo. Il est clairement le partant de l'équipe.

25. Ilya Samsonov, WSH
La semaine dernière : s.o.

 

Ont quitté le top-25 :
Devan Dubnyk, MIN
Cory Schneider, NJD
Henrik Lundqvist, NYR

 

À surveiller :

Thomas Greiss et Semyon Varlamov, NYI
On ne retrouve aucun gardien des Islanders dans ce palmarès, mais ce n'est pas parce que leurs statistiques laissent à désirer. Comme Greiss et Varlamov se séparent la besogne, ils se retrouvent de peu à l'extérieur du palmarès. Ils sont chacun une option intéressante dans un pool quotidien.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.