Skip to main content

Poolers : Le top-25 des gardiens

Martin Jones est l'un des gardiens les plus payants cette saison… même si ses performances ne sont pas à la hauteur

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Les Sharks terminent la saison en force. Avec quatre victoires consécutives, ils se sont emparés de la première place de l'Association de l'Ouest, ce qui pourrait leur assurer l'avantage de la patinoire lors des trois premières rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Mais afin de se rendre jusqu'en finale d'association, ils auront besoin de meilleures performances de la part du gardien Martin Jones.
 

Pourtant, Jones, avec quatre gains consécutifs, s'est hissé cette semaine au deuxième échelon de la LNH pour les victoires cette saison avec 33, à égalité avec Frederik Andersen qui a toutefois disputé deux matchs de plus. Il est à un gain de Marc-André Fleury au premier rang et il devance Andrei Vasilevskiy par deux victoires. Toutefois, ses performances n'ont rien à voir avec celles de ces trois gardiens.

POOLERS : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs

Jones a une moyenne de buts accordés de 2,89 - 20e parmi les 31 gardiens les plus utilisés cette saison dans la LNH - et un pourcentage d'arrêts de ,898, bon pour le 27e rang. 

Ces statistiques font de lui l'un des gardiens partants les moins efficaces de la LNH. Malgré tout, Jones s'est tenu très haut dans ce classement des 25 meilleurs gardiens pour les poolers puisque devant lui ses coéquipiers lui permettent d'avoir la chance de l'emporter chaque soir… alors que ça devrait être le contraire. On s'attend d'un gardien qu'il fasse les arrêts lorsque le jeu est à cinq-contre-cinq. Or, parmi tous les cerbères qui ont disputé 20 matchs ou plus de la LNH cette saison, le pourcentage d'arrêts de Jones dans cette situation (,898) est au 52e et dernier rang du circuit.

Est-ce que le jeu des Sharks devant lui pourrait être la cause des statistiques décevantes de Jones? Selon les statistiques avancées pour les gardiens, pas vraiment. Parmi les 31 gardiens les plus utilisés dans la LNH cette saison, il n'est qu'au 14e rang pour le nombre de tirs dangereux qu'il affronte par tranche de 60 minutes à cinq contre cinq, selon le site Naturalstattrick.com

C'est dans la catégorie des buts sauvés par rapport à la moyenne (Goals saved above average) que ça se corse encore plus. Jones est bon dernier dans la LNH, et de loin, avec 23,34 buts de plus accordés que le gardien moyen de la LNH à cinq contre cinq. Keith Kinkaid et Roberto Luongo le suivent avec 15,43 et 13,01. Un écart immense.

Video: MTL@SJS: Lehkonen réduit l'écart en fin de 1re

C'est donc dire que par tranche de 60 minutes, Jones accorde 0,57 buts de plus que le gardien moyen dans la LNH. En comparaison, son adjoint Aaron Dell en accorde 0,30. 

Les Sharks seront des séries éliminatoires, c'est assuré. Mais s'ils devaient connaître une léthargie offensive, est-ce que Jones pourrait les sauver à l'arrière? 

Malgré tout, pour les poolers, Jones est un des gardiens les plus payants cette saison, puisque la victoire est la statistique qui prime devant les autres. Toutefois, avec seulement deux blanchissages, il a fait perdre de précieux points aux poolers en comparaison aux huit jeux blancs de Fleury et aux six de Vasilevskiy. Voilà pourquoi il prend le quatrième rang de ce classement.


Voici le top-25 des gardiens de la LNH pour les poolers:

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 2e

3. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 6e
Il vient de remporter cinq victoires consécutives, dont deux par blanchissage, le tout accompagné par une m.b.a. de 0,80 et un % arr. de ,972. Fleury est en très grande forme et est un candidat plus que logique au trophée Vézina.

4. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 5e

5. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 7e

6. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 3e

7. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 10e
Holtby vient de remporter ses cinq dernières sorties et il n'a accordé que huit buts durant cette période. Holtby a manqué de constance cette saison, mais s'il doit se mettre à bien jouer, c'est à partir de maintenant.

8. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 4e

9. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 12e

10. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 9e

11. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 13e
Il vient de connaître deux excellentes semaines avec un pourcentage d'arrêts de ,978 en quatre parties (3-1-0). Il est la clé à Dallas, puisque l'équipe ne produit pas suffisamment en offensive.

12. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 16e

13. Robin Lehner, NYI
La semaine dernière: 11e

14. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 14e

15. Sergei Bobrovsky, CBJ
La semaine dernière : 8e
La relation entre le gardien et l'entraîneur-chef John Tortorella n'est pas à son meilleur - tout comme les performances du portier - si bien qu'il a été rayé de la formation cette semaine. Les Blue Jackets ont tout une équipe à l'attaque, mais beaucoup de points d'interrogations devant le filet.

16. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière: 18e

17. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 17e

18. Curtis McElhinney, CAR
La semaine dernière : 15e
Il vient de connaître deux semaines difficiles (1-1-1; 4,62; ,844). Pendant ce temps, son adjoint Petr Mrazek a remporté ses cinq derniers matchs. Toutefois, McElhinney a fait face à une opposition plus relevée, ce qui me fait croire qu'il a encore la tête dans ce duel pour le poste de partant. C'est une situation à surveiller de près alors que les Hurricanes se battent pour une place en séries éliminatoires.

19. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 20e

20. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 19e

21. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 21e

22. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 22e

23. Mikko Koskinen, EDM
La semaine dernière : s.o.

24. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : 24e

25. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 23e


A quitté le top-25

Roberto Luongo, FLA


À surveiller

Thomas Greiss, NYI
Robin Lehner a subi une blessure au haut du corps la semaine dernière dans un duel face aux Sénateurs d'Ottawa et il a raté les deux derniers matchs de son équipe. Son statut est réévalué quotidiennement, mais d'ici-là, c'est à Greiss de prendre la relève. Le gardien a fait de l'excellent boulot cette saison avec une fiche de 19-11-2, une m.b.a. de 2,33 et un % arr. de ,924. Lui et Lehner s'échangeaient le filet avant que Lehner obtienne un peu plus de responsabilités après le Match des étoiles. Les Islanders sont la meilleure équipe défensive de la LNH cette saison, et choisir l'un de leurs gardiens représente une excellente décision.

 
Consultez le classement de la semaine dernière

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.