Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

Vasilevskiy, Fleury et Bishop sont à garder sur votre radar d'ici à la fin de la saison

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Les jeux sont faits! La date limite des transactions est maintenant du passé et on connaît désormais les forces en place pour les équipes qui sont en séries éliminatoires et celles qui tenteront de se qualifier dans le prochain mois.

Pour les poolers, voici trois gardiens à surveiller lors des prochaines semaines, et ce, pour des raisons bien différentes.

POOLERS : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs

Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay

Vasilevskiy n'a pas connu un mois de février moins occupé que la majorité des gardiens, avec 12 départs en 16 matchs pour le Lightning, même si l'équipe domine le classement général de la LNH. Le Russe a une victoire de moins cette saison que Frederik Andersen des Maple Leafs de Toronto (31 contre 30), mais il a disputé six matchs de moins, puisqu'il a été blessé pendant un mois à la mi-novembre.

L'entraîneur-chef Jon Cooper se retrouve donc avec une décision difficile à prendre. Vasilevskiy, avec sa moyenne de buts accordés de 2,25 et son pourcentage d'arrêts de ,931, est un des favoris pour la course au trophée Vézina. Quelques matchs disputés de plus ne feraient pas de mal afin de bien garnir sa candidature en comparaison à Andersen, Marc-André Fleury et Carey Price.

Toutefois, avec une avance de 15 points au classement, la logique voudra que Cooper emploie au maximum Louis Domingue devant le filet afin de donner du repos à Vasilevskiy en vue de ce qui pourrait être un très long printemps. Les poolers hebdomadaires devront prendre cette situation en considération s'ils choisissent le gardien de 24 ans… qui remporte tout de même plus de 75 pour cent de ses départs cette saison.


Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas

Fleury est de loin le joueur le plus utile à son équipe cette saison chez les Golden Knights. Employé à profusion, le gardien québécois a disputé 56 matchs pour Vegas, ce qui le place au premier rang de la LNH dans cette catégorie. Le Québécois se dirige vers une saison de 69 matchs devant le filet. C'est énorme, particulièrement pour un gardien de 34 ans qui n'en avait disputé que 84 lors des deux dernières campagnes.

Est-ce que le portier parviendra à tenir le coup? Je crains que la fatigue et les blessures qui peuvent s'en suivre finissent par le rattraper. Impliqué dans une course aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest, Vegas peut difficilement se mettre à employer Malcolm Subban plus souvent qu'elle ne l'a fait depuis le début de la saison. Si Fleury tient le coup en saison, est-ce qu'il restera quelque chose dans le réservoir une fois en séries éliminatoires?

Le meilleur scénario pour les Golden Knights serait de mettre dans la poche rapidement la troisième place dans la section Pacifique, puisque les Sharks, deuxièmes, semblent loin avec une avance de neuf points et un match en main. L'équipe a une avance de huit points sur les Coyotes de l'Arizona qui sont quatrièmes de la section, mais ont disputé deux matchs de plus. Il ne faudrait que quelques victoires rapides pour y parvenir. Gallant pourrait alors reposer son gardien étoile, et les poolers devront surveiller la situation si c'est le cas.


Ben Bishop, Stars de Dallas

Bishop a connu un mois de février écourté puisqu'il a visité l'infirmerie et n'a pas joué entre le 5 et le 22 février, mais ça ne l'a pas empêché d'afficher un solide rendement. Depuis le 19 janvier, il a une fiche de 5-2-0 avec une moyenne de buts accordés de 1,72 et un pourcentage d'arrêts de ,948. Il n'a jamais affiché un pourcentage d'arrêts de moins de ,905 durant ces sept rencontres.

Les Stars auront besoin de plusieurs performances de la sorte de Bishop d'ici à la fin de la saison, puisqu'ils sont 29e dans la LNH pour le nombre de buts marqués. Le directeur général Jim Nill a fait l'acquisition de Mats Zuccarello des Rangers de New York afin de pallier cette situation, mais l'attaquant est tombé au combat dès son premier match. C'est donc le statu quo pour les Stars alors qu'ils tentent de rester dans la course pour une place en séries éliminatoires.

Bishop est l'homme clé à Dallas et il devrait voir beaucoup d'action dans les prochaines semaines. Il pourrait connaître beaucoup de succès puisque les Stars ont un des calendriers les plus faciles de la LNH d'ici à la fin de la saison. Seulement deux de leurs 17 rencontres à faire seront contre des clubs qui se retrouvent dans le premier tiers du classement de la LNH et 11 parties seront face à des formations qui ne participent pas aux séries éliminatoires à l'heure actuelle.

Voilà pourquoi Bishop prend le 14e rang de ce classement hebdomadaire.


Voici le top-25 des gardiens de la LNH pour les poolers:

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 2e

3. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 3e

4. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 4e

5. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 5e

6. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 7e

7. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 9e

8. Sergei Bobrovsky, CBJ
La semaine dernière : 6e

9. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 9e

10. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 12e

11. Robin Lehner, NYI
La semaine dernière: 10e

12. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 13e

13. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 14e

14. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 11e

15. Curtis McElhinney, CAR
La semaine dernière : 15e

16. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 16e
Mike Smith a eu sa chance comme partant, mais il ne l'a pas saisie. Lui et Rittich se sont échangés les matchs dans la dernière semaine et le deuxième a affiché de bien meilleures statistiques. Je le vois garder le poste de partant.

17. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 17e

18. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière: 21e
Les Coyotes ont remporté six victoires de suite et ils sont l'une des équipes de la LNH qui accorde le moins de buts durant cette séquence. Voilà qui est très bon pour un gardien et pour les poolers.

19. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 18e

20. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 23e
Gibson a effectué son retour au jeu cette semaine et il a disputé deux matchs pour les Ducks. Le résultat : une victoire et une défaite, mais surtout, un pourcentage d'arrêts de ,949. C'est bon signe pour les Ducks, qui tentent de terminer la saison sur une bonne note.

21. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 19e

22. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 20e

23. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 22e

24. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : s.o.
Halak est peut-être adjoint à Boston, mais il affiche des statistiques dignes des meilleurs gardiens. Surtout, il obtient plus de départs que la moyenne des adjoints de la LNH afin de reposer Tuukka Rask. Les Bruins ne dérougissent pas avec neuf victoires en dix matchs. Halak représente donc une valeur plus sûre que bien des partants du circuit, particulièrement pour les poolers quotidiens.

25. Roberto Luongo, FLA
La semaine dernière : s.o.

 
Ont quitté le top-25

James Reimer, FLA
Linus Ullmark, BUF

 

À surveiller

Mikko Koskinen, EDM
Maintenant bien installé en selle à titre de premier gardien des Oilers - et avec un nouveau contrat en poche - Koskinen devra livrer la marchandise avec une équipe qui peut techniquement encore accéder aux séries éliminatoires. C'est ce qu'il a fait lors des deux dernières semaines avec une fiche de 3-1-1, une moyenne de buts accordés de 2,01 et un pourcentage d'arrêts de ,942.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.