Skip to main content

Poolers : Le top-25 des gardiens de la LNH

L'arrivée de Lehner pour seconder Fleury à Vegas change la donne pour les poolers

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Marc-André Fleury est à la fois le grand gagnant et le grand perdant de la date limite des transactions.

Après trois saisons chez les Golden Knights de Vegas, Fleury aura à ses côtés un adjoint de qualité. Le directeur général Kelly McCrimmon a été actif à la date limite des transactions en faisant l'acquisition de Robin Lehner dans une transaction à trois équipes.

À LIRE AUSSI : Le top-50 des défenseurs de la LNH | Le top-100 des attaquants de la LNH

Lehner, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la saison, viendra donner un énorme coupe de main de Fleury. À travers la LNH, plusieurs équipes optent pour un système de rotation de leur gardien, afin de leur permettre d'être au sommet de leur forme et d'éviter les blessures. À l'âge de 35 ans, le portier québécois ne devrait pas être l'un des gardiens les plus occupés dans la LNH, mais c'était le cas jusqu'ici cette saison.

À vrai dire, depuis son arrivée à Vegas lors du Repêchage d'expansion en 2017, Fleury n'a pas chômé. On se souviendra qu'à sa première saison avec l'équipe, il avait subi une blessure qui l'avait forcé à rater deux mois d'activités. Il avait effectué son retour au jeu le 12 décembre 2017. Puis, en fin de saison 2018-19, il avait aussi été blessé et avait raté neuf parties. Il a aussi dû s'absenter pour des raisons familiales cette année.

Bref, depuis cette date précise du 12 décembre 2017, Fleury a participé à 149 matchs des Golden Knights sur une possibilité de 184 - soit un total de 81 pour cent des parties de son équipe. C'est énorme et ça le place parmi les gardiens les plus occupés de la LNH.

D'ailleurs, sur les 110 gains des Golden Knights depuis le 12 décembre 2017, Fleury a signé la victoire dans 58,8 pour cent de ses départs (87-47-14 en 148 départs). En comparaison, son adjoint lors de ces trois saisons, Malcolm Subban - qui se retrouve maintenant avec les Blackhawks de Chicago - ne l'a emporté que dans 46,9 pour cent de ses départs.

Fleury avait besoin d'aide. Lehner pourra le faire. On se souviendra qu'il a été finaliste au trophée Vézina, remis au meilleur gardien de la LNH, l'année dernière alors qu'il se divisait la tâche chez les Islanders de New York avec Thomas Greiss.

Cette saison, avec les Blackhawks, il avait un dossier de 16-10-5 avec une moyenne de 3,01 et un pourcentage d'arrêts de ,918. Des chiffres respectables au sein d'une équipe qui occupe le 25e rang de la LNH. En comparaison, son coéquipier Corey Crawford avait une fiche de 11-18-3 cette année, avec une moyenne de 2,90 et un pourcentage d'arrêts de ,913.

Les statistiques individuelles de Lehner étaient encore meilleures avant la mi-janvier (MBA de 2,81; %ARR. ,924), mais il a connu une baisse de régime depuis.

Ce changement d'air lui fera du bien, puisqu'il se retrouve avec une équipe qui gagne dans la section la plus faible de la LNH. Il fera du bien aussi aux Golden Knights, qui auront deux gardiens capables de gagner des rencontres.

Il fera toutefois beaucoup moins de bien aux poolers, surtout ceux qui sont dans un pool annuel. Lorsqu'ils ont repêché Fleury, les poolers savaient qu'il était un des gardiens les plus occupés de la LNH. Depuis ce 12 décembre 2017, il est troisième dans la LNH pour les victoires (87), premier pour les blanchissages (17), quatrième pour la moyenne (2,50) et neuvième pour le pourcentage d'arrêts (,916, minimum de 100 matchs joués).

Fleury, qui connait une saison avec des hauts et des bas, a d'ailleurs remporté ses cinq derniers matchs.

Or, l'arrivée de Lehner lui donnera des soirées de congé supplémentaires bien méritées afin de lui permettre d'être en forme pour les séries éliminatoires, surtout que les Golden Knights semblent avoir enfin trouvé leur rythme. Ils pourraient avoir un long parcours en séries.

Video: BOS@CHI: Lehner plonge pour voler Krejci

Les poolers qui ont Fleury en payeront donc le prix, tout comme ceux qui sont propriétaires de Lehner, qui jouera assurément moins de matchs qu'à Chicago. 

Pour ces raisons, Fleury perd quelques rangs dans ce classement des 25 meilleurs gardiens de la LNH pour les poolers.

Quant à Lehner, cette transaction fait qu'il ne sera pas de retour dans le top-25, qu'il avait quitté pour la première fois de la saison la semaine dernière. Toutefois, pour les poolers quotidiens, Lehner sera à cibler rapidement, puisque ses performances risquent d'être à la hausse avec une bien meilleure équipe devant lui, et que son prix d'acquisition n'aura pas encore grimpé.

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Jordan Binnington, STL
La semaine dernière : 2e

3. Carter Hart, PHI
La semaine dernière : 4e

Le jeune gardien a une fiche de 6-1-0 avec une moyenne de 2,02 et un pourcentage d'arrêts de ,929 depuis qu'il a quitté la liste des blessés. Les Flyers sont sur une lancée de quatre gains consécutifs. Il obtient la majorité des départs, ce qui en fait un gardien très payant en ce moment.

4. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 5e

5. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 6e

6. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 13e

7. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 3e

Il a droit à moins de temps de jeu récemment, et même si les Stars jouent bien, les victoires vont autant à sa fiche qu'à celle de son adjoint Anton Khudobin. Impossible pour lui de rester dans le haut du classement dans cette situation.

8. Connor Hellebuyck, WPG
La semaine dernière : 10e

9. Pavel Francouz, COL
La semaine dernière : 17e

Francouz prouve qu'il est à la hauteur pour prendre la relève de Philipp Grubauer, qui est blessé. Il a gagné ses quatre derniers matchs, et ses statistiques individuelles - une moyenne de 0,98 et un pourcentage d'arrêts de ,963 - sont incroyables. L'acquisition de Michael Hutchinson par l'Avalanche à la date limite des transactions ne devrait pas lui faire perdre beaucoup de départs d'ici au retour au jeu de Grubauer. 

10. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 20e

Il semble en voie de se remettre sur le droit chemin grâce à deux victoires consécutives. Surtout, l'entraîneur-chef Todd Reirden lui a démontré sa confiance en lui offrant six des huit derniers départs de son équipe. Il recommence à être payant pour les poolers.

11. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 8e

12. Philipp Grubauer, COL
La semaine dernière : 9e

13. Mike Smith, EDM
La semaine dernière : 11e

14. Tristan Jarry, PIT
La semaine dernière : 15e

15. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 16e

16. Darcy Kuemper, ARI
La semaine dernière : 18e

Kuemper est de retour au jeu et il a bien fait dans son premier match, malgré la défaite. Si vous croyez qu'il peut garder les buts comme il le faisait en début de saison, c'est le temps de le sélectionner s'il est disponible.

17. Mackenzie Blackwood, NJD
La semaine dernière : 21e

Blackwood fait des miracles avec les Devils. Il a remporté ses six derniers départs et depuis le 18 janvier, il est le seul gardien de la Ligue avec au moins sept départs à ne pas avoir subi la défaite en temps régulier (7-0-1). Sa moyenne durant cette période est de 1,84 et son pourcentage d'arrêts est de ,950, au premier rang de la LNH dans les deux catégories (minimum de deux départs). Les Devils ont remporté six de leurs dix derniers matchs (6-3-1). On n'aurait jamais cru dire cela plus tôt en saison, mais choisir le gardien des Devils est une excellente stratégie.

18. David Rittich, CGY
La semaine dernière : 19e

19. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : 12e

20. Semyon Varlamov, NYI
La semaine dernière : 25e

21. Juuse Saros, NSH
La semaine dernière : s.o.

Saros s'est emparé du poste de partant chez les Predators, lui qui a remporté huit de ses dix derniers départs avec une moyenne de 2,52 et un pourcentage d'arrêts de ,925. Nashville, qui vient de signer un troisième gain consécutif, veut participer aux séries et ça pourrait vouloir dire donner beaucoup plus de temps de jeu à Saros, puisque Pekka Rinne ne fait pas le travail.

22. Sergei Bobrovsky, FLA
La semaine dernière : 23e

23. Elvis Merzlikins, CBJ
La semaine dernière : 14e

24. Jaroslav Halak, BOS
La semaine dernière : 22e 

25. Alexandar Georgiev, NYR
La semaine dernière : s.o.

La blessure subie par Igor Shesterkin lors d'un accident de la route ouvre la porte à Georgiev. Les Rangers viennent de gagner cinq victoires de suite, et Georgiev a bien paru lors de ses deux sorties cette semaine. New York a signé neuf victoires en 10 matchs et vise une place en séries. D'ici au retour de Shesterkin, leur option numéro un, c'est Georgiev.


Ont quitté le top-25
Igor Shesterkin, NYR

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.