Skip to main content

Les Sharks éliminés en raison des blessures et du manque d'attaque

L'absence de joueurs clés et les lents départs ont eu raison de San Jose contre les Blues en finale de l'Ouest

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Les Sharks de San Jose ont été éliminés des séries éliminatoires de la Coupe Stanley par les Blues de St. Louis à la suite d'une défaite de 5-1 dans le match no 6 de la finale de l'Association de l'Ouest au Enterprise Center, mardi.

À LIRE AUSSI: St. Louis en Finale! | Un autre rendez-vous avec la Coupe pour Perron | Les Sharks coulés par les blessures | Bouwmeester atteint finalement la Finale 

Les Sharks avaient pris une avance de 2-1 dans la série, mais ils ont perdu les trois derniers matchs, au cours desquels ils ont été dominés 12-2 au chapitre des buts.

Voici cinq raisons qui expliquent l'élimination des Sharks :

1. Les blessures

Le défenseur Erik Karlsson et les attaquants Tomas Hertl et Joe Pavelski n'ont pas pris part au match no 6 après avoir subi des blessures a cours du match no 5. Hertl a terminé au deuxième rang chez les Sharks avec 10 buts en séries éliminatoires, tandis que Karlsson a pris le deuxième rang au chapitre des points avec 16 (deux buts).

Video: undefined

Pavelski, qui a raté six matchs en deuxième ronde contre l'Avalanche du Colorado, n'a pas été en mesure de jouer, alors que Karlsson n'était pas à 100 pour cent quand il se trouvait dans la formation.

« C'est difficile en l'absence de certains joueurs clés, a admis le gardien des Sharks Martin Jones. Nous sommes un groupe amoché depuis un bon moment, comme tout le monde l'est à ce stade. Mais oui, c'est éprouvant. »

2. Manque d'attaque

Les Sharks n'ont marqué que deux buts lors des trois derniers matchs de la série après en avoir inscrit 13 lors des trois premières parties. Logan Couture a touché la cible cinq fois dans la série, mais il a été blanchi dans les trois derniers duels. Hertl a marqué un seul but en cinq matchs, alors qu'Evander Kane, qui avait marqué 30 buts en saison régulière, n'en a obtenu que deux en 20 matchs des séries.

« Nous n'avons pas marqué beaucoup de buts, a admis Couture. C'est évident que tu ne vas pas souvent gagner si tu marques zéro ou un seul but. Nous sommes tombés en panne sèche offensivement. Ils ont travaillé avec acharnement et nous n'avons pas déjoué leur gardien assez souvent. »

3. Déboires des unités spéciales

Les Sharks ont cédé deux buts en avantage numérique aux Blues en deux occasions dans le match no 6, et cinq buts en 15 occasions lors des quatre dernières rencontres. Ils avaient écoulé avec succès 32 de leurs 34 infériorités numériques au cours des 11 matchs précédents, incluant une prestation de 6-en-6 lors des deux premiers duels contre les Blues.

Video: SJS@STL, #6: Tarasenko trouve la lucarne en A.N.

De l'autre côté, San Jose a marqué deux buts en avantage numérique en 13 occasions dans la série.

« Nous n'avons pas eu autant d'occasions, surtout dans les trois derniers matchs, a dit Kane au sujet du jeu de puissance. Cela dit, je ne sais pas si nous avons joué avec l'urgence nécessaire. C'est une équipe qui ne donne pas beaucoup de temps et d'espace. Ils limitent le nombre de passes transversales. Nous n'avons tout simplement pas dirigé un nombre suffisant de tirs vers le filet. »

4. L'inconstance

Les Sharks n'ont pas remporté deux matchs de suite dans une série depuis les matchs no 5, no 6 et no 7 de la première ronde contre les Golden Knights de Vegas, et ils n'ont pas réussi à augmenter leurs avances de 1-0 et de 2-1 dans la finale de l'Ouest.

« Je pense que ce qui rend la défaite encore plus frustrante et crève-cœur, c'est le fait que nous étions persuadés d'avoir une excellente chance, et que ces chances ne surviennent que rarement, a noté le défenseur des Sharks Brent Burns. C'est beaucoup de travail pendant une longue période, et il faut beaucoup de magie et beaucoup de chance pour connaître un tel parcours. Je crois que c'est la raison pour laquelle c'est si éprouvant. »

5. Lents départs, manque de buts opportuns

Les Sharks ont alloué un but dans les six premières minutes de chacun des trois derniers affrontements. Ils tiraient de l'arrière après 35 secondes dans le match no 4 (défaite de 2-1), après 5:50 dans le match no 5 (défaite de 5-0) et après 1:32 dans le match match no 6 (défaite de 5-1).

Video: SJS@STL, #6: Perron donne l'avance aux Blues

San Jose a été surclassé 16-10 au chapitre des buts après la première période dans contre les Blues, et 6-3 en troisième période et en prolongation.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.