Skip to main content

Cinq facteurs-clés en vue du 1er match Flyers-Caps

La capacité de se mettre en 'mode séries' sera un facteur crucial

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Les Capitals de Washington et les Flyers de Philadelphie amorceront leur série du premier tour dans l'Association de l'Est jeudi soir au Verizon Center (19h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN, CSN-DC, CSN-PH). Voici cinq facteurs-clés en vue du premier match :

1. Se mettre en 'mode séries': Les Capitals ont disputé des matchs sans enjeux importants après avoir décroché le Trophée des Présidents, le 28 mars, et ç'a paru sur la glace alors qu'ils ont seulement remporté deux de leurs sept dernières rencontres de la saison régulière (2-2-3). Leur victoire de 5-1 contre les Blues de St. Louis, samedi, a toutefois permis de constater ce qu'ils sont capables de faire quand ils jouent avec un sentiment d'urgence.
« Même quand nous avons subi quelques défaites durant cette séquence, j'ai trouvé que nous avons bien joué, a affirmé le défenseur des Capitals John Carlson. S'il y a une chose, c'est peut-être que nous n'avions pas suffisamment l'instinct du tueur; mais globalement, notre structure de jeu était solide. Nous obtenions davantage d'opportunités de marquer que l'adversaire. Nous avions le dessus, nous faisions mieux qu'eux dans plusieurs aspects du jeu. »
De leur côté, les Flyers ont terminé en force, affichant un dossier de 15-5-3 à leurs 23 derniers matchs, ce qui leur a valu d'obtenir la deuxième place de quatrième as.
Il y a un joueur des Capitals qui est en feu au moment d'amorcer les séries et c'est Alex Ovechkin, qui a marqué sept buts à ses six dernières sorties en saison régulière pour ainsi atteindre le cap des 50 filets pour la troisième année de suite et pour la septième fois de sa carrière.
2. Puissance contre puissance: Il sera important de faire preuve de discipline étant donné que les deux équipes sont efficaces en avantage numérique. Le jeu de puissance des Capitals a profité de 21,9 pour cent de ses occasions; celui des Flyers a maintenu un taux d'efficacité de 18,9 pour cent sur l'ensemble de la saison, mais a vu son rythme augmenter à 20,5 pour cent quand le défenseur recrue Shayne Gostisbehere était dans l'alignement.
Même si Ovechkin, auteur de 19 buts en avantage numérique, semble souvent impossible à arrêter quand il se retrouve à sa place habituelle dans le cercle gauche des mises en jeu, le fait demeure qu'il n'a inscrit qu'un filet en supériorité numérique en 14 matchs éliminatoires l'an dernier; le jeu de puissance de Washington avait alors affiché un taux de succès de 10,7 pour cent. Les Capitals estiment toutefois avoir ajouté des cordes à leur arc dans cet aspect du jeu, avec notamment l'ajout de T.J. Oshie et de quelques nouvelles façons de gérer la rondelle.
Chez les Flyers, les 59 buts que Wayne Simmonds a marqués en avantage numérique depuis 2011-12, dont plusieurs alors qu'il était posté devant le filet, lui donnent le troisième rang dans la LNH. Cela représentera un défi pour le désavantage numérique des Capitals, même s'il est le deuxième plus efficace dans la LNH avec un pourcentage d'efficacité de 85,2 pour cent.
Les Flyers se sont classés au 20e rang dans la Ligue avec un homme en moins (80,5 pour cent) et ils auront donc intérêt à rester loin du banc des pénalités.
3. Une recrue qui fait la différence: Le niveau de jeu qu'affichera Gostisbehere risque de faire toute la différence chez les Flyers, comme ç'a été le cas depuis qu'il s'est joint à l'équipe le 14 novembre. Philadelphie a affiché un dossier de 7-8-3 sans lui et de 34-19-11 quand il était dans l'alignement, la production de buts de l'équipe augmentant de 0,73 par match en raison de sa simple présence.
Les 17 buts inscrits par Gostisbehere représentent un sommet par un défenseur recrue depuis que Dion Phaneuf en a totalisé 20 avec les Flames de Calgary en 2005-06. Huit de ces filets ont été réussis en avantage numérique, où Gostisbehere a montré qu'il était capable d'atteindre régulièrement la cible quand il tire de la ligne bleue.
Pour empêcher le joueur recrue de 22 ans - qui vivra l'atmosphère des séries pour la première fois - d'avoir un impact sur le match en zone adverse, les Capitals tenteront de le faire travailler le plus fort possible dans sa zone en appliquant de la pression sur lui et en le malmenant physiquement.
« Je crois que Shayne a bien géré les différentes situations jusqu'ici, a affirmé l'entraîneur des Flyers Dave Hakstol. Ce sera quelque chose de nouveau pour lui, mais je m'attends à ce qu'il soit aussi efficace qu'il l'a été cette saison et à ce qu'il gère bien cette nouvelle situation. »
4. Profondeur en attaque: Bien qu'il faudra évidemment accorder beaucoup d'attention à Ovechkin, les Capitals sont une meilleure équipe qu'ils l'étaient l'an dernier en raison des progrès affichés par Evgeny Kuznetsov (77 points, un sommet d'équipe cette saison) et Andre Burakovsky (17 buts, 21 aides) durant l'hiver. En compagnie de Justin Williams, un joueur autonome que Washington a embauché l'été dernier, Burakovsky, qui est âgé de 21 ans, et Kuznetsov, 23 ans, composent un deuxième trio impressionnant qui incite parfois l'adversaire à lui opposer son meilleur duo de défenseurs et son meilleur trio défensif.
5. Mason vs Holtby: Bien que le gardien des Capitals Braden Holtby mérite toute l'attention qu'il a reçue alors qu'il a connu une saison qui lui a valu d'égaler le record de 48 victoires en une saison établi par Martin Brodeur, le gardien des Flyers Steve Mason affiche beaucoup de confiance après avoir amorcé 17 des 19 derniers matchs du calendrier régulier des siens et présenté un dossier de 10-4-3 durant cette séquence. Il devra être meilleur encore pour que les Flyers parviennent à surprendre les Capitals dans cette série.
« Il a joué beaucoup de hockey et il a réalisé des arrêts-clés, a souligné le joueur de centre des Flyers Sean Couturier. Si on s'est qualifié pour les séries, c'est en bonne partie grâce à lui. »
En huit départs en carrière dans les séries, Mason a une fiche de 2-6 avec une moyenne de buts alloués par match de 3,11 et un pourcentage d'arrêts de ,907. Il avait toutefois bien joué contre les Rangers de New York lors du premier tour éliminatoire il y a deux ans, montrant alors un dossier de 2-2-0 avec une moyenne de 1,97 et un taux d'arrêts de ,939 en cinq sorties (dont quatre départs) après s'être remis d'une commotion cérébrale.
Voici les alignements prévus des Flyers et des Capitals
FLYERS
Jakub Voracek - Claude Giroux - Wayne Simmonds
Michael Raffl - Sean Couturier - Brayden Schenn
Matt Read - Nick Cousins - Sam Gagner
Chris Vandevelde - Pierre-Edouard Bellemare - Ryan White

Nick Schultz - Mark Streit
Andrew MacDonald - Shayne Gostisbehere
Brandon Manning - Radko Gudas

Steve Mason
Michal Neuvirth

Blessés: Michael Del Zotto (blessés)
Rayés: R.J. Umberger, Scott Laughton, Jordan Weal, Evgeny Medvedev
CAPITALS 
Alex Ovechkin - Nicklas Backstrom - T.J. Oshie
Andre Burakovsky - Evgeny Kuznetsov - Justin Williams 
Jason Chimera - Mike Richards - Marcus Johansson
Daniel Winnik - Jay Beagle - Tom Wilson

Karl Alzner - Matt Niskanen
Brooks Orpik - John Carlson  
Nate Schmidt - Dmitry Orlov
 
Braden Holtby
Philipp Grubauer
Blessés: None
Rayés: Mike Weber, Stanislav Galiev, Michael Latta, Taylor Chorney

En voir plus