Skip to main content

Cinq clés: Sénateurs vs Bruins, match no 6

David Krejci manque à l'appel alors que Boston tente de forcer la tenue d'un septième match

par Matt Kalman / Correspondant LNH.com

SÉNATEURS vs BRUINS
15h H.E.; TVA Sports, SN, NBC
Ottawa mène la série quatre de sept 3-2

Les Bruins de Boston tenteront d'égaler la série de première ronde dans l'Association de l'Est contre les Sénateurs d'Ottawa lors du match no 6 au TD Garden dimanche.

Les Bruins ont évité l'élimination quand ils ont effacé un déficit de 2-0 pour remporter le match no 5 par la marque de 3-2 en deuxième prolongation vendredi.

Chaque match a été décidé par un but, incluant trois en prolongation. Ottawa avait remporté trois matchs de suite avant la victoire des Bruins dans le match no 5.

Voici les cinq clés du match no 6:

1. Absence de David Krejci

Krejci ne sera pas en uniforme alors que l'attaquant a subi une blessure au bas du corps en première période du match no 5 à la suite d'une mise en échec du défenseur des Sénateurs Chris Wideman. L'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy a indiqué que Matt Beleskey allait prendre sa place dans la formation.

Krejci n'a récolté aucun point en trois matchs dans la série après en avoir amassé 54 (23 buts) en 82 matchs de la saison régulière.

2. La fatigue

Il fallait aux Bruins quatre heures et six minutes pour vaincre les Sénateurs lors du match no 5, et les deux équipes s'affrontent de nouveau moins de 48 heures après le début du match de vendredi.

« Je crois que la majorité des joueurs ont bien dormi [vendredi] soir, a lancé l'attaquant des Sénateurs Mike Hoffman. Les gars qui ont besoin des traitements les recevront aujourd'hui, et dès que nous arriverons à Boston, nous nous préparerons pour [dimanche]. Mais ça va sûrement un défi mental. »

Le défenseur des Bruins Kevan Miller a été un des neuf joueurs à passer plus de 30 minutes sur la glace dans le cinquième match.

« Tout le monde ressent les minutes, d'une façon ou d'une autre, a dit Miller. Ce ne sont pas des minutes faciles. Mais c'est pourquoi nous avons des jours de congé entre les matchs, c'est pour que les joueurs puissent se reposer et être prêts à jouer dans le prochain match. »

3. Défendre la maison

Les Bruins ont perdu les deux premiers matchs au TD Garden dans cette série et les cinq derniers matchs à domicile au total face aux Sénateurs. Leur dernière victoire contre Ottawa au TD Garden remonte au 29 décembre 2015.

« Je crois que nous avons bien joué chaque fois à domicile, a affirmé Miller. La marge d'erreur est si mince, ils ont signé une victoire en prolongation et puis un gain de 1-0. Je crois que les choses auraient pu finir en notre faveur plusieurs fois. Nous devons avoir la même approche que nous l'avons eue à l'étranger. Nous voulons y aller connaître une bonne première période et nous assurer de faire les bons jeux. »

4. Conserver l'avance

Chaque équipe a laissé filer au moins une avance de multiples buts à un certain moment dans la série (Boston dans le match no 2, Ottawa dans les matchs no 3 et 5). Les Sénateurs ne peuvent pas se permettre de s'attarder sur la défaite du match no 5.

« Ils ont eu une avance de 3-1 (dans le match no 2) et nous sommes venus de l'arrière, alors ils pensent à la même chose, a commenté l'entraîneur des Sénateurs Guy Boucher. Chaque série est la même, il s'agit du désespoir jusqu'à la toute fin. Peu importe si tu marques le premier but ou s'ils marquent, ça va toujours être un match très serré. »

5. Épreuve de puissance

Les Bruins ont eu un rendement de 0-en-3 sur le jeu de puissance lors du match no 5 et de 2-en-14 dans la série (14,3 pour cent), tandis que les Sénateurs ont un taux de réussite de 16,7 pour cent (3-en-18) après une performance de 0-en-5 vendredi.

« Chaque équipe a connu des hauts et des bas en avantage numérique pendant cette série, a dit Hoffman. Ils ont eu de bons moments et de mauvais moments, pareil pour nous. Je crois qu'alors qu'on progresse dans les séries, les équipes s'ajustent à ce que tu fais et elles savent te contrer. Nous devrons garder les choses simples comme nous le faisons à forces égales. »

Alignement prévu des Sénateurs

Ryan Dzingel -- Kyle Turris -- Alexandre Burrows
Viktor Stalberg -- Derick Brassard -- Bobby Ryan
Mike Hoffman -- Jean-Gabriel Pageau -- Mark Stone
Clarke MacArthur -- Chris Kelly -- Zack Smith

Marc Methot -- Erik Karlsson
Dion Phaneuf -- Cody Ceci
Ben Harpur -- Chris Wideman

Craig Anderson
Mike Condon

Retranchés : Fredrik Claesson, Tommy Wingels, Chris Neil, Colin White, Jyrki Jokipakka, Chris DiDomenico
Blessés : Mark Borowiecki (bas du corps), Tom Pyatt (haut du corps)

Alignement prévu des Bruins

Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Backes
Drew Stafford -- David Krejci -- David Pastrnak
Dominic Moore -- Riley Nash -- Noel Acciari
Tim Schaller -- Sean Kuraly -- Frank Vatrano

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Joe Morrow -- Kevan Miller
John-Michael Liles -- Colin Miller

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés : Matt Beleskey, Jakob Forsbacka Karlsson, Ryan Spooner, Tommy Cross, Malcolm Subban, Jimmy Hayes
Blessés : Adam McQuaid (haut du corps), Brandon Carlo (haut du corps), Torey Krug (bas du corps)

En voir plus