Skip to main content

Cinq clés : Predators vs Ducks, match no 2

Nashville vise une autre victoire à l'étranger; Anaheim espère relancer son jeu de puissance

par Dan Arritt / Correspondant LNH.com

ANAHEIM -- Les Predators de Nashville tenteront d'obtenir une autre victoire à l'étranger contre les Ducks d'Anaheim lors du match no 2 de la finale de l'Association de l'Ouest au Honda Center dimanche.

Les Predators ont remporté le match no 1 par la marque de 3-2 sur un but de James Neal en prolongation vendredi. Il s'agit du troisième match no 1 que Nashville a remporté à l'étranger lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2017.

Voici les cinq clés du match no 2:

1. Le jeu de puissance des Ducks

 

Anaheim n'a marqué aucun but en avantage numérique à ses 21 dernières occasions, soit depuis le match no 2 de la deuxième ronde face aux Oilers d'Edmonton. Les Ducks ont affiché un rendement de 0-en-4 lors du match no 1 contre Nashville et ont raté une chance de profiter de l'élan qu'ils ont créé en écoulant un désavantage de 5-contre-3 à mi-chemin de la troisième période en étant blanchi sur un jeu de puissance à la suite d'une pénalité pour coup de bâton avec 5:54 en troisième période.

 

« Notre volonté de gagner devrait être supérieure à la volonté de leur défensive, a dit l'entraîneur des Ducks Randy Carlyle. Nous ne pouvons pas continuer d'accepter ce qui se passe avecnotre unité en avantage numérique. »

2. Ryan Ellis joue un grand rôle

Le défenseur a mené les Predators avec sept tirs au but, il a bloqué deux tirs et il a provoqué le premier avantage numérique du match à la suite d'une pénalité pour rudesse commise par l'attaquant recrue des Ducks Chris Wagner.

Ellis a mené Nashville avec un différentiel de plus-17 en saison régulière et il figure à égalité au deuxième rang de l'équipe avec neuf points (quatre buts) en séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2017 après avoir terminé au huitième rang des Predators en saison régulière avec 38 points (16 buts).

« Il a toujours joué avec un sentiment d'être sous-estimé », a déclaré le défenseur des Ducks Cam Fowler, qui a passé deux saisons aux côtés d'Ellis avec les Spitfires de Windsor dans la Ligue de hockey de l'Ontario. « C'est en grande partie parce que les gens disaient toujours qu'il était trop petit (5 pieds 10 pouces, 180 livres). »

3. Une meilleure contribution de Sami Vatanen

Vatanen (5 pieds 10 pouces, 183 livres) est un autre petit défenseur sélectionné au repêchage 2009 de la LNH (106e au total par Anaheim), 95 places après Ellis qui a été choisi par Nashville avec la 11e sélection.

Vatanen a affiché de meilleures statistiques qu'Ellis au cours des trois dernières saisons régulières, mais Ellis a continué de s'améliorer. Vatanen a raté cinq matchs pendant le tournoi printanier en raison d'une blessure au haut du corps et il a récolté une mention d'aide. Son différentiel de moins-3 est le pire parmi les huit défenseurs d'Anaheim qui ont joué dans les séries.

4. Supériorité dans le cercle

Les Ducks, qui ont été la meilleure équipe de la LNH en saison régulière en remportant 54,7 pour cent des mises en jeu, ont remporté 56,3 pour cent des mises en jeu (40-31) lors du match no 1. Les Ducks ont marqué leur second but à la suite d'une victoire sur une mise en jeu en territoire offensif.

Les Predators, qui se sont classés huitièmes dans la LNH en saison régulière (51,4 pour cent), seront à la recherche de plus d'efficacité.

« Au cours du dernier match, nous avons bien joué, nous avons eu le départ souhaité, mais je crois que nous pouvons encore mieux jouer », a déclaré le défenseur des Predators P.K. Subban.

5. Mitrailler le filet

Les Predators ont tenté 77 lancers lors du match no 1, par rapport aux 61 des Ducks, et les trois buts de Nashville sont survenus à la suite d'une déviation. Les Predators n'ont pas attendu avant de lancer et ils veulent maintenir cette attitude.

« Nous devons continuer de lancer, a dit le défenseur de Nashville Roman Josi. Je crois que nous avons fait un autre bon travail en dirigeant la rondelle vers le filet [lors du match no 1] et c'est toujours important. Ça fait partie de notre mentalité, décocher le plus grand nombre possible de tirs. »

Alignement prévu des Predators

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Colin Wilson -- Mike Fisher -- Pontus Aberg
Colton Sissons -- Calle Jarnkrok -- James Neal
Cody McLeod -- Vernon Fiddler -- Austin Watson

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Matt Irwin -- Yannick Weber

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Anthony Bitetto, Brad Hunt, Marek Mazanec, PA Parenteau, Miikka Salomaki, Craig Smith, Harry Zolnierczyk
Blessé : Kevin Fiala (bas du corps)

Alignement prévu des Ducks

Rickard Rakell -- Ryan Getzlaf -- Corey Perry
Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Jakob Silfverberg
Nick Ritchie -- Antoine Vermette -- Ondrej Kase
Chris Wagner -- Nate Thompson -- Jared Boll

Cam Fowler -- Sami Vatanen
Hampus Lindholm -- Brandon Montour
Shea Theodore -- Josh Manson

John Gibson
Jonathan Bernier

Retranchés : Sam Carrick, Korbinian Holzer, Clayton Stoner
Blessés : Kevin Bieksa (bas du corps), Patrick Eaves (bas du corps), Logan Shaw (bas du corps)

En voir plus