Skip to main content

Cinq clés : Oilers vs Sharks, match no 3

San Jose pourrait saluer le retour de Joe Thornton; Oscar Klefbom devrait être de l'alignement pour Edmonton

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

SAN JOSE -- Après que chaque équipe eut remporté un des deux premiers matchs au Rogers Place, les Sharks de San Jose et les Oilers d'Edmonton s'affronteront pour la première fois au SAP Center dans leur série de première ronde dans l'Association de l'Ouest dimanche (22h HE; TVA Sports, SN, NBCS CA).

Les Sharks ont comblé un déficit de 2-0 pour vaincre Edmonton 3-2 en prolongation lors du match no 1 mercredi, puis les Oilers ont inscrit deux buts en infériorité numérique en route vers un gain de 2-0 vendredi.

Il s'agit du premier match à domicile pour San Jose dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis leur défaite dans le sixième et dernier match de la Finale de la Coupe Stanley 2016, 3-1 aux mains des Penguins de Pittsburgh le 12 juin.

Voici les cinq clés pour le match no 3:

1. Joe Thornton

Le centre du premier trio des Sharks a raté les trois derniers matchs de la saison régulière ainsi que les deux premières parties en séries à cause d'une blessure au genou gauche. Une décision sera prise sur son statut à l'heure du match, selon l'entraîneur Peter DeBoer. Thornton a patiné par lui-même pendant 10 minutes pendant une séance optionnelle d'entraînement au Solar4America Ice et il a dit qu'il espérait participer à la période d'échauffement.

« S'il s'échauffe, ça représente une autre étape franchie et nous verrons comment il se sentira sur la glace, a dit DeBoer. Quand Joe décide qu'il est en mesure de jouer, il va jouer. »

2. Klefbom patine

Le défenseur des Oilers Oscar Klefbom a patiné pour la première fois depuis qu'il a bloqué un tir du défenseur des Sharks Brent Burns avec le pied gauche tard en troisième période du match no 2.

« Cela m'a nui, mais je me sens bien aujourd'hui et je devrais être prêt à jouer », a déclaré Klefbom après l'entraînement optionnel des Oilers au SAP Center.

Klefbom admet avoir cru qu'il s'était fracturé le pied, mais la radiographie a plutôt révélé une contusion osseuse.

3. Jeu d'impuissance

Les Sharks espéraient qu'ils pouvaient appuyer sur un bouton en séries éliminatoires et raviver un jeu de puissance qui occupait le 25e rang dans la LNH en saison régulière (16,7 pour cent) après avoir affiché un taux d'efficacité de 22,5 pour cent la saison dernière (troisième dans la LNH). Cependant, l'attaque à cinq des Sharks a affiché un encore pire taux de réussite, n'ayant marqué qu'un but en 12 occasions lors des deux premiers matchs de la série.

DeBoer a remanié ses unités en avantage numérique pendant le deuxième match et il envisage d'y apporter plus de modifications.

« Nous examinons toute option, a dit DeBoer. Nous avons apporté quelques modifications dans le dernier match afin de trouver une étincelle. »

4. Plus de placages?

Edmonton a dominé San Jose 49-34 au chapitre des mises en échec lors du match no 1 et 41-21 dans un match no 2 encore plus physique. Zack Kassian a enregistré six placages dans le deuxième match, incluant de grosses mises en échec à l'endroit du défenseur Brenden Dillon et du centre Logan Couture. Cependant, les Oilers ont également écopé de 12 pénalités et ils savent que c'est important que l'équipe maintienne le niveau d'intensité sans passer trop de temps au cachot.

« C'est sûrement possible de maintenir ce jeu physique, c'est simplement une question de discipline et de contrôle », a suggéré l'attaquant des Oilers Milan Lucic.

5. L'impact du « Shark Tank »

Les Oilers ont été revigorés par la foule animée au Rogers Place dans les deux premières rencontres. C'est maintenant au tour des Sharks de jouer devant leurs partisans au SAP Center. San Jose a compilé une fiche de 8-4 à domicile pendant les séries de 2016 afin d'atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois dans l'histoire de la concession. »

« Nous avons hâte, a dit le capitaine Joe Pavelski. Je crois que nous apprécions ce qui s'est passé l'année dernière. Nous voulons y aller devant nos partisans et nous nourrir de cette énergie, parce que ça nous donne un vrai coup de fouet. »

Alignement prévu des Oilers

Patrick Maroon -- Connor McDavid -- Leon Draisaitl
Milan Lucic -- Ryan Nugent-Hopkins -- Jordan Eberle
Drake Caggiula -- Mark Letestu -- Zack Kassian
Benoit Pouliot -- David Desharnais -- Anton Slepyshev

Oscar Klefbom -- Adam Larsson
Andrej Sekera -- Kris Russell
Darnell Nurse -- Matthew Benning

Cam Talbot
Laurent Brossoit

Retranchés : Iiro Pakarinen, Eric Gryba, Matt Hendricks, Jujhar Khaira, Griffin Reinhart
Blessé : Tyler Pitlick (genou)

Alignement prévu des Sharks

Melker Karlsson -- Logan Couture -- Joe Pavelski
Joonas Donskoi -- Patrick Marleau -- Joel Ward
Jannik Hansen -- Tomas Hertl -- Mikkel Boedker
Timo Meier -- Chris Tierney -- Marcus Sorensen

Paul Martin -- Brent Burns
Marc-Edouard Vlasic -- Justin Braun
Brenden Dillon -- David Schlemko

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés : Kevin Labanc, Dylan DeMelo, Micheal Haley
Blessé : Joe Thornton (genou)

En voir plus