Skip to main content

Cinq clés: Lightning vs Islanders, quatrième match

Oublier les confrontations et le retour au jeu de Pulock chez les Islanders, des facteurs qui pourraient faire pencher la balance

par Nicholas J. Cotsonika / Chroniqueur NHL.com

NEW YORK - Les Islanders de New York et le Lightning de Tampa Bay disputeront le quatrième match de leur série du deuxième tour dans l'Association de l'Est, vendredi, au Barclays Center (19h HE ; TVA Sports, CBC, NBCSN). Le Lightning mène la série quatre de sept 2-1.

 

Voici les facteurs-clés en vue de ce quatrième affrontement :

VOTRE MEILLEUR DOIT ÊTRE MEILLEUR

Les Islanders estiment qu'ils ont donné leur meilleure performance des séries éliminatoires de la Coupe Stanley lors du troisième match de la série, alors qu'ils sont revenus à leurs bonnes habitudes en donnant des mises en échec, en créant de la circulation lourde dans l'enclave et en dirigeant la rondelle au filet. Reste qu'ils ont laissé filer trois avances au score et ont perdu 5-4 en prolongation. Ils doivent mieux gérer la rondelle face à un adversaire talentueux et explosif.

« C'est le genre d'équipe qui peut créer une chance de marquer à partir de presque rien », a noté le joueur de centre des Islanders Frans Nielsen, vendredi. « Tu dois donc bien faire toutes les petites choses, tu dois être du bon côté de la rondelle. À chaque fois qu'il y a un tir au but, tu dois aider pour récupérer le retour. … Nous avons disputé un excellent match ; il s'agit de donner le même genre d'effort et d'être un peu meilleur, si possible. C'est tout ce que nous pouvons faire. »

RESSERRER LE JEU DÉFENSIF

Aucune équipe n'était satisfaite d'avoir accordé un aussi grand nombre de buts lors du troisième match. Le Lightning a cédé huit filets en cinq rencontres durant le premier tour éliminatoire face aux Red Wings de Detroit, et jamais plus de deux au cours d'une même rencontre. Tampa Bay a toutefois alloué 10 buts en trois affrontements dans cette série (un dans un filet désert), dont quatre dans un match à deux reprises (en n'incluant pas le but dans un filet désert).

« J'ai vraiment aimé la façon dont nous avons répondu quand ça n'allait pas bien pour nous [durant le troisième match], surtout que nous sommes revenus de l'arrière trois fois, a affirmé l'entraîneur du Lightning Jon Cooper, jeudi. Ce serait faux de prétendre que j'ai vraiment aimé la façon dont nous avons joué, par contre, surtout en première période [après avoir été dominé 17-9 au chapitre des tirs]. Nous avons donné beaucoup trop d'occasions de but. Je ne veux pas chercher des poux, mais je sais que nous pouvons mieux jouer que ça. »

Cooper a aligné sept défenseurs lors du troisième match. Mais Matt Carle semble prêt à revenir au jeu après avoir raté deux matchs en raison d'une blessure. Il pourrait jouer au sein du premier duo avec Victor Hedman, ce qui permettrait de stabiliser les deux autres duos, ceux composés de Jason Garrison et Andrej Sustr, ainsi que de Braydon Coburn et peut-être Slater Koekkoek.

OUBLIEZ ÇA

Alors qu'il avait le dernier mot pour procéder aux changements de trios lors du troisième match, l'entraîneur des Islanders Jack Capuano a réussi à empêcher que son capitaine John Tavares soit confronté au défenseur du Lightning Victor Hedman, du moins pendant la majorité de la rencontre. Le résultat ? Tavares n'a amassé aucun point et Hedman a inscrit un but et deux aides. Après avoir produit six buts et cinq aides au cours des sept premières rencontres éliminatoires des Islanders, Tavares a connu des matchs consécutifs sans récolter le moindre point. Capuano aurait peut-être intérêt à faire fi de ce jeu du chat et de la souris et d'envoyer Tavares, le no 91, face à Hedman, le no 77, tout en utilisant ses quatre trios.

« Soit que tu as un joueur qui passe beaucoup de temps en zone offensive [en Tavares], ou bien tu te préoccupes des confrontations, a noté Capuano, jeudi. Nous avons eu du succès à l'étranger au cours des trois ou quatre dernières années parce que nous avions tendance à ne pas tenir compte des confrontations. Nous avons toujours été une équipe qui roule à quatre trios, et je ne me soucie pas du duel 77 vs 91. Nous avons tenté de l'éviter pendant une bonne partie du match, et nous avons perdu. »

SUR LA LIGNE DE TIR

Le défenseur des Islanders Ryan Pulock semble prêt à revenir au jeu après avoir raté six matchs en raison d'une blessure. Son tir de la ligne bleue, dur et lourd, pourrait aider le jeu de puissance, qui a marqué un but à chaque match et affiche un taux de réussite de 3-en-13 dans cette série.

« Selon moi, il s'agit de trouver le bon angle de tir quand on trouve un corridor pour tirer, a souligné Pulock. Parfois, il faut aussi tout simplement tirer, même si les chances sont bonnes qu'ils vont bloquer le disque. Mais il se peut aussi qu'à un moment donné, la rondelle va se faufiler jusqu'au but, pas vrai ? »

Si Pulock force le Lightning à tenir compte de son tir, cela pourrait provoquer des ouvertures ailleurs sur la patinoire.

METTEZ-LES DANS LES CÂBLES

Après avoir vu le Lightning et les Islanders se partager les honneurs des deux premiers matchs, les journalistes ont évoqué la possibilité d'une longue série, mais Capuano les a bien prévenus : cela pourrait effectivement arriver, sauf que la série pourrait quand même se terminer en cinq rencontres. Le quatrième match fait toujours une énorme différence. Si les Islanders l'emportent, ils feront en sorte de s'assurer que la série durera au moins six matchs. Si le Lightning l'emporte, l'équipe aura l'avance 3-1 au moment de retourner à Tampa, se donnant ainsi la possibilité de mettre fin à la série en cinq matchs. Les hommes de Cooper auraient alors une opportunité d'atteindre la finale de l'Association de l'Est en seulement 10 matchs, ce qui leur permettrait d'être probablement plus frais et dispos que leurs éventuels adversaires.

« Nous avons l'occasion d'essayer de prendre une forte avance dans la série et de ramener ça à la maison, a souligné l'attaquant du Lightning Ryan Callahan, jeudi. La série est loin d'être terminée, mais l'enjeu de ce match-là est énorme. »

En voir plus