Skip to main content

Cinq clés: Flames vs Ducks, match no 1

Les deux équipes se retrouveront après un dernier match mouvementé en saison régulière

par Dan Arritt / Correspondant NHL.com

ANAHEIM - Les Ducks d'Anaheim tenteront de signer une 28e victoire de suite contre les Flames de Calgary au Honda Center lors du premier match de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest, jeudi (22:30 HE; TVA Sports, CBC, NBCSN, PRIME).

Les Ducks ont maintenu une fiche de 11-0-3 au cours des quatre derniers matchs du calendrier régulier pour assurer leur cinquième titre consécutif de la section Pacifique après avoir accusé neuf points de retard sur les Sharks de San Jose, le 14 mars.

Les Flames ont affiché un rendement de 13-1-1 entre le 15 février et le 19 mars pour s'emparer de la première place de quatrième as et atteindre les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la deuxième fois en huit saisons.

Voici les cinq clés pour le premier match :

1. La séquence 

Les Flames ont perdu leurs 22 derniers matchs de saison régulière et leurs cinq dernières rencontres éliminatoires au Honda Center. Ils n'ont pas gagné dans cet aréna en près de 11 ans.

Même si chaque équipe n'a pas voulu donner d'importance à cette séquence, c'est une histoire qui continuera de prendre de l'ampleur aussi longtemps qu'elle se poursuivra. S'emparer de l'avantage de la patinoire à domicile est le plus gros facteur de motivation pour les Flames, et quatre des cinq équipes ont réussi à le faire mercredi.

Si les Flames peuvent trouver le moyen de prendre les devants après 40 minutes, ils devraient être en bonne posture. Ils ont affiché un rendement de 33-0-1 cette saison lorsqu'ils mènent après deux périodes, un sommet dans la LNH.

2. Le contrôle des émotions

Les Ducks et les Flames ont été les deux équipes les plus pénalisées de la LNH en saison régulière. Leur dernier affrontement, le 4 avril, s'est terminée dans le tumulte après que le défenseur des Ducks Cam Fowler eut subi une blessure au genou après un contact avec le défenseur Mark Giordano.

Les deux équipes ont reçu 106 minutes de pénalité après la blessure à Fowler en début de troisième période, dont cinq pénalités d'inconduite. Les joueurs et les entraîneurs savent que l'équipe qui évitera le banc des pénalités aura l'avantage.

3. Remplacer Fowler

L'absence de Cam Fowler pour au moins les quatre premières rencontres de cette série mettra davantage de pression sur la brigade défensive des Ducks.

Carlyle espère que Sami Vatanen et Hampus Lindholm soient en mesure de prendre la relève, le défenseur le plus productif des Ducks, surtout sur les unités spéciales. Les Ducks feront aussi confiance aux recrues Brandon Montour et Shea Theodore.

Kevin Bieksa, qui à l'âge de 35 ans est le plus vieux défenseur, fera face aux jeunes attaquant rapides des Flames, Johnny Gaudreau, Sean Monahan et Tkachuk.

4. Le cercle des mises au jeu

Les Ducks ont conclu la saison au premier rang de la LNH au chapitre des mises au jeu avec un taux de réussite de 54,7 pour cent. Parmi les joueurs qui ont été impliqués dans au moins 1000 mises au jeu, l'attaquant des Ducks Antoine Vermette a le deuxième meilleur taux (62,3) et son coéquipier Ryan Kesler a le sixième (57,4).

Les Ducks ont été créatifs dans ces situations et comptent sur quelques jeux préparés qui pourraient être bien utiles dans les matchs serrés des séries.

5. Duel de gardiens

Les Ducks amorcent les séries alors que leurs deux gardiens sont sur d'excellentes séquences. John Gibson a raté 15 matchs au mois de février et en mars en raison d'une blessure au bas du corps et le réserviste Jonathan Bernier a maintenu une fiche de 11-2-2 en son absence.

Gibson est revenu au jeu pour effectuer trois départs au mois d'avril et a repoussé 97 lancers sur 101. Il a terminé au quatrième rang dans la ligue au chapitre du taux d'efficacité (,924) et de la moyenne de buts alloués (2,22).

Le gardien des Flames Brian Elliott a conclu la saison au 29e échelon au chapitre du taux d'efficacité (,910) et au 22e en ce qui a trait à la moyenne (2,55). 

Alignement prévu des Flames

Johnny Gaudreau -- Sean Monahan -- Micheal Ferland
Matthew Tkachuk -- Mikael Backlund -- Michael Frolik
Kris Versteeg -- Sam Bennett -- Alex Chiasson
Lance Bouma -- Matt Stajan -- Troy Brouwer

Mark Giordano -- Dougie Hamilton
T.J. Brodie - Michael Stone
Matt Bartkowski -- Deryk Engelland

Brian Elliott
Jon Gillies

Retranchés: Curtis Lazar, Freddie Hamilton, Rasmus Andersson, Dennis Wideman
Blessé: Chad Johnson (bas du corps)

Alignement prévu des Ducks

Rickard Rakell -- Ryan Getzlaf -- Patrick Eaves
Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Jakob Silfverberg
Ondrej Kase -- Antoine Vermette -- Corey Perry
Chris Wagner -- Nate Thompson -- Logan Shaw

Hampus Lindholm -- Brandon Montour
Sami Vatanen -- Kevin Bieksa
Shea Theodore -- Josh Manson

John Gibson
Jonathan Bernier

Retranchés: Jared Boll, Clayton Stoner, Korbinian Holzer, Nick Ritchie 
Blessé: Cam Fowler (bas du corps)

En voir plus