Skip to main content

Cinq clés du match no 1 Lightning-Islanders

Tampa Bay a le dessus devant le filet sur papier, et New York devra être patient sur le jeu de puissance

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

TAMPA - Le Lightning de Tampa Bay et les Islanders de New York vont amorcer leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est mercredi au Amalie Arena (19 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

Voici les cinq clés du match no 1 :

1. Tourner la page : Les Islanders ont remporté une série des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1993 alors qu'ils ont vaincu les Panthers de la Floride en première ronde. Ce fut un moment important pour l'organisation et une première pour plusieurs joueurs. Ils ont ensuite découvert lundi soir qu'ils allaient devoir prendre un avion en direction de Tampa le lendemain en prévision du premier match de la deuxième ronde mercredi soir.

Il est maintenant temps d'oublier ce qu'ils ont accompli et de se tourner vers ce qui reste à accomplir.

« Nous voulons tourner la page et nous concentrer sur ce qui vient, a mentionné le capitaine des Islanders John Tavares. Je pense que cela va vraiment nous frapper lorsque nous sauterons sur la glace pour la période d'échauffement et pour nos premières présences du match. Chaque rencontre est primordiale, et nous ne voulons assurément pas connaître un lent départ. »

2. Utiliser ce qui est à notre disposition : Le Lightning possède plus d'expérience en séries, fort de sa participation à la Finale de la Coupe Stanley la saison dernière. Cela pourrait être un avantage. Cependant, les Islanders possèdent aussi de l'expérience de leur côté. Ils ont perdu le match no 7 de leur série de première ronde contre les Capitals de Washington l'an dernier. L'entraîneur Jack Capuano a expliqué qu'ils formaient un groupe plus serré et qu'il espérait que ce groupe ait surmonté cette élimination. Les Islanders misent également sur deux joueurs qui ont déjà remporté la Coupe Stalney dans un autre uniforme : Johnny Boychuk et Nick Leddy. Et maintenant qu'ils se trouvent en deuxième ronde, il se peut qu'ils ressentent une énergie supplémentaire générée par l'inconnu qu'ils abordent. C'est le genre de chose dont ils peuvent tirer avantage, comme le Lightning l'a fait l'an dernier.

« Vous avez une chance de remporter la Coupe Stanley, a souligné Capuano. Vous devriez être calmes et confiants. Allez sur la glace et amusez-vous. »

3. Établir/résister à l'échec avant : Le Lightning a pourchassé sans relâche les joueurs des Red Wings de Detroit en échec avant au cours de la première ronde, les forçant à commettre des erreurs. Ils voudront faire de même en deuxième ronde, et les Islanders voudront leur rendre la pareille. Il existe toutefois une différence : les Islanders possèdent plus de vitesse et misent sur des joueurs plus imposants que les Red Wings, et cela pourrait poser problème au Lightning.

« Il faudra s'assurer que nous allons nous replier rapidement et prendre une décision éclairée en s'assurant d'avoir des options, a noté le défenseur du Lightning Braydon Coburn. La chose la plus importante lorsque nous revenons profondément dans notre territoire est de se regrouper et de sortir de la zone en unité de cinq, et de nous assurer que nous avons des options avant de nous diriger vers l'attaque. »

4. Se rendre à Greiss : Le Lightning possède l'avantage devant le filet, du moins sur papier. Ben Bishop va vraisemblablement être finaliste au trophée Vézina pour la deuxième fois de sa carrière, et il a été excellent en première ronde. Il a maintenu un pourcentage d'arrêts de ,950 et a blanchi les Red Wings lorsque ces derniers ont fait face à l'élimination. Ce sera toutefois à Bishop et ses coéquipiers de faire en sorte que cet avantage se concrétise sur la glace. Thomas Greiss a été sensationnel pour les Islanders en première ronde avec un pourcentage d'arrêts de ,944 contre les Panthers, remportant trois matchs en prolongation.

« Il ne reste pas profondément dans son filet, a indiqué Capuano. Il est à l'extérieur de son demi-cercle. Il effectue le premier arrêt. Nous dégageons les rondelles qui sont devant lui. Et c'est tout ce que nous demandons. Surtout contre un jeu de puissance comme celui du Lightning qui est très dynamique, il devra encore une fois nous offrir un excellent rendement. »

5: Être patient : Les Islanders ont inscrit cinq buts en avantage numérique en six matchs au premier tour. Le Lightning a accordé un but en infériorité numérique en cinq parties. Les Islanders ont été critiqués pour trop faire circuler la rondelle, et ils affrontent une unité qui fait de l'excellent travail afin d'obstruer les lignes de passes et pour bloquer des tirs. Les Islanders connaissent bien deux membres de cette unité - Brian Boyle et Ryan Callahan - qu'ils ont affrontés très souvent lorsqu'ils évoluaient avec les Rangers de New York. Ils ne peuvent céder à la frustration et forcer des tirs.

« Ça semble toujours simple de simplement tirer et de faire parvenir la rondelle au filet, a déclaré Tavares. Il faut cependant se rendre là, et les équipes font du bon travail afin de vous en empêcher, et le Lightning a assurément connu du succès à ce chapitre en première ronde. Nous voulons bien faire circuler la rondelle. Nous voulons qu'il soit difficile pour eux de se défendre et de couvrir les lignes de tirs et de passes. »

Voici les alignements prévus des Islanders et du Lightning :

ISLANDERS

Alan Quine - John Tavares - Kyle Okposo
Nikolay Kulemin - Frans Nielsen - Brock Nelson
Ryan Strome - Shane Prince - Steve Bernier
Matt Martin - Casey Cizikas - Cal Clutterbuck

Nick Leddy - Travis Hamonic
Calvin de Haan - Johnny Boychuk
Thomas Hickey - Marek Zidlicky

Thomas Greiss
Jean-Francois Berube

Blessés : Anders Lee (jambe fracturée), Makhail Grabovski (commotion cérébrale), Jaroslav Halak (aine), Josh Bailey (haut du corps), Ryan Pulock (haut du corps).
Rayés de l'alignement : Brian Strait, James Wright, Eric Boulton

LIGHTNING

Alex Killorn - Tyler Johnson - Nikita Kucherov
Ondrej Palat - Valtteri Filppula - Jonathan Drouin
Cedric Paquette - Vladislav Namestnikov - Ryan Callahan
Brian Boyle - Mike Blunden - Erik Condra

Victor Hedman- Matthew Carle
Jason Garrison- Andrej Sustr
Braydon Coburn - Nikita Nesterov

Ben Bishop
Andrei Vasilevskiy

Blessés : Anton Stralman (jambe fracturée), Steven Stamkos (caillot sanguin), J.T. Brown (haut du corps)
Rayés de l'alignement : Jonathan Marchessault, Matt Taormina

 

En voir plus