Skip to main content

Cinq clés: Blackhawks vs Predators, match no 4

Nashville en quête d'un balayage; Chicago pourrait utiliser sept défenseurs dans sa tentative de prolonger la série

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

BLACKHAWKS vs PREDATORS
20 h (HE); TVA Sports 3, NBCSN, SN360, FS-TN, CSN-CH
Nashville mène cette série quatre de sept 3-0

NASHVILLE - Les Predators de Nashville peuvent balayer une ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire s'ils disposent des Blackhawks de Chicago dans le match no 4 de leur série de premier tour de l'Association de l'Ouest au Bridgestone Arena jeudi.

Les Predators ont accordé deux buts en trois matchs jusqu'ici et en ont marqué neuf. 

Chicago va tenter d'éviter de subir un premier balayage depuis la série demi-finale de la section Norris en 1993 contre les Blues de St. Louis.

Voici les cinq clés du match no 4 :

1. Instinct du tueur

Les Predators ont été agressifs tout au long de la série et vont tenter de conserver cette approche au cours du match no 4. Ils se concentrent sur l'importance d'éliminer les Blackhawks aussi rapidement que possible afin de ne pas leur donner la chance de reprendre espoir avec une victoire.

« Il s'agit assurément d'un match très important pour nous, a admis le défenseur des Predators Roman Josi. Ils possèdent beaucoup d'expérience. Ils forment une grande équipe, alors ils vont offrir leur meilleur effort ce soir, et nous devrons faire la même chose. »

2. Un à la fois

Les Blackhawks réalisent qu'ils ne pourront remporter quatre matchs de suite s'ils ne commencent pas avec une première victoire. Quatre équipes dans l'histoire de la LNH (Maple Leafs de Toronto en 1942, Islanders de New York en 1975, Flyers de Philadelphie en 2010, Kings de Los Angeles en 2014) ont effacé un retard de 3-0 pour remporter une série.

« Nous devons simplement tout donner ce soir, a indiqué l'attaquant des Blackhawks Ryan Hartman. Nous sommes dans une situation de vie ou de mort. Nous sommes adossés au mur. C'est dans ces moments que nous jouons notre meilleur hockey. Lorsque l'enjeu est grand, les grands joueurs se lèvent. Nous savons qu'il s'agit d'une rencontre importante. Nous ne regardons pas plus loin. Nous voulons simplement connaître un bon départ ce soir et bien jouer pendant 60 minutes. »

3. Domination du premier trio

Le premier trio de Nashville composé de Filip Forsberg, Ryan Johansen et Viktor Arvidsson a été dominant au cours des trois premiers matchs de la série, récoltant un total combiné de 11 points (quatre buts, sept passes).

Johansen mène les Predators avec cinq points (un but, quatre passes) alors qu'il a surtout été opposé au trio pivoté par le centre des Blackhawks Jonathan Toews. 

« Il a été excellent, a affirmé Josi en parlant de Johansen. Il a été fantastique offensivement, avec des buts quand nous en avions besoin. Il a aussi très bien fait défensivement. Il a beaucoup joué contre leurs gros canons et il a fait du très bon travail contre eux. Il est assurément l'un des éléments importants dans nos succès récemment. »

4. Résister à la tempête

Survivre aux 10 premières minutes de la rencontre sera essentiel pour les Blackhawks. Les Predators possèdent l'avantage de la glace et une foule bruyante derrière eux. Les Blackhawks veulent naviguer à travers cela et se concentrent sur gagner chacune de leur présence.

« Nous disons souvent que nous ne voulons pas regarder en arrière, mais nous ne voulons pas non plus regarder trop loin en avant, a résumé Hartman. Nous voulons juste y aller une présence à la fois. Lorsque votre trio est sur la glace, vous devez remporter votre présence, et tout devrait bien aller. »

5. Le pied au plancher

Les Blackhawks détenaient une priorité de 2-0 dans le match no 3 avant d'accorder deux buts en troisième période pour permettre la tenue d'une période de prolongation, au cours de laquelle l'attaquant Kevin Fiala a marqué pour confirmer la victoire des Predators. Si les Blackhawks sont en mesure de prendre les devants à nouveau, ils veulent continuer à attaquer.

« Nous pouvons dire ce que nous voulons, a déclaré l'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. Nous devons toutefois passer à l'action pour parvenir à nos fins, et nous pourrons alors bâtir sur ces actions. »

Alignement prévu des Blackhawks 

Nick Schmaltz -- Jonathan Toews -- Marian Hossa
Artemi Panarin -- Artem Anisimov -- Patrick Kane
Dennis Rasmussen -- Marcus Kruger -- Richard Panik
Ryan Hartman -- Tanner Kero 

Duncan Keith -- Niklas Hjalmarsson
Michal Kempny -- Brent Seabrook
Brian Campbell -- Trevor van Riemsdyk
Johnny Oduya

Corey Crawford
Scott Darling

Retranchés : Gustav Forsling, Jeff Glass, John Hayden, Vinnie Hinostroza, Tomas Jurco, Jordin Tootoo
Blessés : Andrew Desjardins (bas du corps), Michal Rozsival (os du visage)

Alignement prévu des Predators 

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Kevin Fiala -- Calle Jarnkrok -- James Neal
Pontus Aberg -- Colton Sissons -- Craig Smith
Harry Zolnierczyk -- Mike Fisher -- Austin Watson

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Matt Irwin -- Yannick Weber

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Anthony Bitetto, Vernon Fiddler, Brad Hunt, Cody McLeod, PA Parenteau, Miikka Salomaki
Blessé : Colin Wilson (bas du corps)

En voir plus