Skip to main content

Cinq clés : Wild vs Blues, match no 4

St. Louis a la chance de balayer la série; le Minnesota veut signer une première victoire

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

WILD vs BLUES
21 h 30 (HE); TVA Sports 2, NBCSN, SN360, FS-MW, FS-N
St. Louis mène la série quatre de sept 3-0

ST. LOUIS - Les Blues de St. Louis vont tenter de balayer une série pour la sixième fois de leur histoire alors qu'ils vont croiser le fer avec le Wild du Minnesota dans le match no 4 de leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest au Scottrade Center mercredi.

Le dernier balayage des Blues remonte à la demi-finale de l'Association de l'Ouest en 2001 contre les Stars de Dallas. 

Voici les cinq clés du match no 4 :

1. Juste un autre match

Les Blues ne veulent pas trop s'attarder au fait qu'ils ont la chance d'éliminer un adversaire. L'entraîneur Mike Yeo affirme qu'il souhaite plutôt que son équipe cherche à s'améliorer à mesure que le série progresse.

« Si nous jouons de la manière dont nous le faisons, si nous jouons à notre façon, nous avons le sentiment que nous pouvons continuer de gagner, a avancé le défenseur des Blues Alex Pietrangelo. Cela peut sembler simple. D'un autre côté, nous affrontons une équipe qui est dans les câbles et nous devons nous assurer d'en profiter, mais nous devons aussi nous attendre à ce qu'ils connaissent leur meilleur match. »

2. Jouer comme dans un match no 7

Le Wild n'a pas d'autre choix. En retard 3-0 dans une série 4-de-7, l'objectif à court terme n'est pas de devenir la cinquième équipe de l'histoire de la LNH à effacer un retard de trois matchs dans une série. Il est plutôt de remporter un match.

« Pour nous, tout ce qui compte est le match de [mercredi], a assuré l'ailier droit du Wild Mikael Granlund. Personne ne doit trop réfléchir. Nous avons un match à jouer, et il faut le remporter si nous voulons continuer. Toute notre attention est portée sur la partie de [mercredi] et c'est la seule chose qui nous importe en ce moment. »

3. Structure défensive

Les Blues ont été dominés 117-79 au chapitre des tirs dans cette série, mais ils ont le sentiment que leur capacité à fermer le centre de leur zone entre les points de mises en jeu et leur filet à l'aide de leur travail en unités de cinq joueurs a causé des problèmes au Wild, et ils ne souhaitent pas dévier de ce plan.

« Le jeu devient beaucoup plus facile lorsque vous avez cinq joueurs sur la glace qui aident dans différentes facettes du jeu, a affirmé le centre des Blues Patrik Berglund. Il est possible d'y arriver avec beaucoup de communication et de soutien envers le joueur qui a la rondelle ou qui pourchasse celle-ci. Je crois que nous avons fait du bon travail à ce chapitre jusqu'ici. »

4. Plus de circulation

Le Wild a le sentiment de ne pas avoir été en mesure d'obtenir des deuxièmes, troisièmes et quatrièmes chances de marquer autour du gardien des Blues Jake Allen, qui a repoussé 114 des 117 tirs du Wild au cours de la série.

« Nous devons probablement fournir un effort plus engagé pour y parvenir, a mentionné l'ailier droit du Wild Zach Parise. Tous les gardiens de cette ligue sont bons. La majorité d'entre eux présentent des pourcentages d'arrêts de ,920, ,930, ou ,940, alors il faut leur bloquer la vue. Peu importe qui le fait. Nous pouvons faire un bien meilleur travail de ce côté. »

5. Marquer les premiers

Les Blues ont frappé les premiers dans chacun des trois matchs, ce qui explique en partie pourquoi ils ont les devants 3-0. Ils veulent éviter de jouer de manière trop conservatrice, ce qu'ils ont le sentiment d'avoir fait trop souvent dans la série.

« Nous l'avons vu dans la première période [du match no 3], a déclaré Yeo. Nous avons pris les devants et nous nous sommes repliés un peu plus. Lorsque nous jouons de manière physique, nous approchons assurément le match de manière différente. Les deux équipes font la même chose, elles tentent de s'améliorer d'une partie à l'autre, et ce ne sera pas différent ce soir. »

Le Wild aimerait simplement détenir une avance, ce qui ne s'est pas encore produit depuis le début de la série. Ils ont tiré de l'arrière pendant 103:51 sur les 197:48 disputées dans la série (52,5 pour cent).

« Vous voulez toujours marquer les premiers, a reconnu le capitaine du Wild Mikko Koivu. Il est toutefois impossible de prédire ce qui va arriver. »

Alignement prévu du Wild

Mikael Granlund -- Eric Staal -- Charlie Coyle 
Nino Niederreiter -- Mikko Koivu -- Zach Parise
Jason Zucker -- Martin Hanzal -- Jason Pominville
Chris Stewart -- Joel Eriksson Ek -- Ryan White

Ryan Suter -- Jared Spurgeon
Marco Scandella -- Matt Dumba
Jonas Brodin -- Nate Prosser

Devan Dubnyk
Alex Stalock

Retranchés : Jordan Schroeder, Christian Folin, Victor Bartley
Blessés : Erik Haula (haut du corps), Darcy Kuemper (malade)

Alignement prévu des Blues

Jaden Schwartz -- Ivan Barbashev -- Vladimir Tarasenko
Magnus Paajarvi -- Patrik Berglund -- David Perron
Vladimir Sobotka -- Alexander Steen -- Zach Sanford
Scottie Upshall -- Kyle Brodziak -- Ryan Reaves

Jay Bouwmeester -- Alex Pietrangelo
Joel Edmundson -- Colton Parayko
Carl Gunnarsson -- Robert Bortuzzo

Jake Allen
Carter Hutton

Retranchés : Jori Lehtera, Dmitrij Jaskin, Jordan Schmaltz, Luke Opilka
Blessés : Paul Stastny (pied), Robby Fabbri (genou), Nail Yakupov (bas du corps)

En voir plus